TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Recettes : la France pourrait remonter cette année sur la 1ère marche du podium européen

Frédéric Lefebvre présentait les dernières tendances du tourisme français.


Rédigé par Bertrand Figuier le Vendredi 1 Juillet 2011

Les prévisions estivales sont au beau fixe selon Frédéric Lefebvre qui présentait hier jeudi, les dernières tendances du tourisme français. Après un excellent démarrage, le cru 2011 devrait confirmer la sortie de crise que les résultats 2010 laissaient déjà entrevoir.



Le Ministère du Tourisme, Atout France, la FNOTSI et Ski France – ANMSM, se déclaraient optimistes pour les performances touristiques 2011 du pays.
Le Ministère du Tourisme, Atout France, la FNOTSI et Ski France – ANMSM, se déclaraient optimistes pour les performances touristiques 2011 du pays.
Pour une fois que tout le monde est d’accord, nous n’allons pas bouder notre plaisir, ni celui de Frédéric Lefebvre qui présentait hier, avec une jubilation à peine contenue, les dernières tendances du tourisme Français.

Tous, le Ministère du Tourisme, Atout France, la FNOTSI et Ski France – ANMSM (Association National des Maires de Stations de Montagne), vraiment tous, institutionnels ou opérateurs privés, se déclaraient optimistes pour les performances touristiques 2011 du pays.

Ce n’est pas une grande surprise, mais les bonnes nouvelles arrivent d’un peu partout et tout le pays tout entier semble en profiter.

La mer bien sûr, mais aussi la campagne, la montagne, la ville, et surtout le camping, qui reste l’hébergement le plus sollicité.

Les Français dépensent plus

D’abord, le constat des 5 premiers mois 2011.

Par rapport à 2010, selon le baromètre mensuel TNS Sofres, les dépenses des touristes français en France ont augmenté de 6,8 %, à 190 € par jour et 50 par nuitées.

Sur les 3 premiers mois de l’année, les voyages hexagonaux des touristes français ont cru de 2,7 % et leurs nuitées de 2 %.

En ce qui concerne la saison estivale, les prévisions sont aussi très bien orientées : + 7 % pour les nuitées du mois d’août et + 2 % sur juillet, après un mois de juin qui aura déjà connu une progression de 10 % !

Même élan chez les Européens dont la fréquentation sur les 5 premiers mois de l’année, a enregistré une augmentation des dépenses de 3, 9 %, à 350 € par séjour et 85 par nuitées.

Si l’on a bien constaté une légère baisse des arrivées (- 1,3 %), cette baisse a été contrée par une forte hausse de la fréquentation dès le mois de juin, avec 12 % de nuitées supplémentaires pour les 5 principaux marchés émetteurs : Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Italie, Pays-Bas.

Et les deux mois suivant devraient connaître une croissance des nuitées tout aussi significative : + 8 % en juillet et + 13 % en août…

Les BRIC en vedette estival

La clientèle lointaine, elle aussi, est au rendez-vous, surtout les fameux BRIC. Après un printemps de croissance soutenue, on attend cet été 5 à 8 % de brésiliens, 10 % de Russes et 10 % d’Indiens supplémentaires, tandis que les Chinois devraient faire encore mieux.

Il n’y a que les Japonais, on le comprend aisément, qui manquent à l’appel depuis le mois de février.

Pour Frédéric Lefebvre, ces bons résultats et les réjouissantes prévisions estivales montrent que le tourisme français est réellement sorti de la crise.

D’autant plus qu’ils confirment les résultats 2010, très encourageants, surtout ceux du dernier trimestre. La clientèle étrangère, en particulier celle des destinations lointaines, a augmenté de 2,8%, tandis que celle des Français était en hausse de 2 %, malgré un taux de départ en baisse de 2,1 %, à 75,9%.

Cette croissance des arrivées a surtout bénéficié aux hôtels de luxe qui ont vu leur nombre de nuitées augmenter de 12 % quand la fréquentation hôtelière toutes catégories n’a progressé que de 2,2 %, tirée par le tourisme d’affaires, en hausse de 4,6 %.

L’accueil et la promotion du « patrimoine vivant »

Tout n’est pas rose bien sûr, car « certains pays, comme la Grèce, l’Irlande ou l’Espagne, souffrent de la crise économique bien plus durement que la France, » soulignait Frédéric Lefebvre.

En conséquence de quoi, la dépense totale des étrangers, à 30, 4 Mds €, est en légère baisse de - 0,6 %.
Un couac cependant compensé par une fréquentation globalement stable à 76,8 M de visiteurs, et surtout des nuitées en légère hausse de 0,5%, à 515 M.

Certes, nous n’avons pas retrouvé les niveaux d’avant crise, mais la conjoncture s’améliore largement assez pour conforter les objectifs de Frédéric Lefebvre.

« En terme de recettes touristiques, nous devons redevenir N°1 en Europe et N°2 au plan mondial » expliquait-il en rappelant ses priorités stratégiques : l’accueil et la promotion du « patrimoine vivant » dont la France regorge, à la ville comme à la campagne.

Une richesse qui n’a pourtant pas empêché certains Français de partir à l’étranger. En 2010, ils ont été 1,5 % plus nombreux à s’envoler sous d’autres cieux. Pour des nuitées en hausse de 3,3 % et des dépenses plus élevées de 5,3 %…

Sûrement une clientèle haut de gamme.

Lu 2423 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com