TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Référencement : Laurent Maucort, le pompier de Selectour Afat

Une dizaine d'opérateurs gardent la commission en brut client


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mercredi 9 Mars 2016

Laurent Maucort, le directeur général du réseau Selectour Afat, a terminé les négociations des contrats fournisseurs. L'ensemble des tour-opérateurs est revenu au commissionnement hors-taxe. Seuls une dizaine ont préféré gardé le brut client.



C’est un baptême du feu difficile.

Laurent Maucort, le directeur général du réseau Selectour Afat, a enfin mouillé la chemise concernant les contrats fournisseurs.

Arrivé dans le réseau en septembre 2015, il s’était tenu volontairement (ou pas) éloigné des négociations.

Mais après le scandale de la commission hors-taxe, dont la saga a tenu la profession en haleine depuis l’été dernier, il a dû intervenir.

Prenant son bâton de pèlerin, l’homme est retourné voir l’ensemble des fournisseurs pour se mettre d’accord une bonne fois pour toutes sur le taux de commission.

Les commissions globales en hausse de 2,60%

Laurent Maucort, DG de Selectour Afat a bouclé les négociations avec les fournisseurs - DR : DG
Laurent Maucort, DG de Selectour Afat a bouclé les négociations avec les fournisseurs - DR : DG
Résultats des courses : seule une dizaine parmi les 53 opérateurs référencés a choisi de conserver la nouvelle version du contrat avec une commission en brut client.

Il s’agit des croisiéristes et des acteurs France (comme Belambra ou Lagrange).

Les autres ont préféré revenir à la version antérieure avec un taux de commission hors-taxe.

Avec ces nouvelles conditions, Laurent Maucort estime que l’ensemble des commissions globales sera en hausse de 2,60%.

Si le réseau maintient ses ventes et son chiffre d’affaires tourisme à 400 millions d’euros en 2015, les adhérents devraient se partager environ 1 million d’euros supplémentaires cette année.

Les 53 fournisseurs référencés se répartissent à parts égales en deux catégories : ceux qui offrent un commissionnement égal ou supérieur à 14% et ceux en-dessous de 13%.

L'ensemble des contrats renouvelés pour trois ans

Tous ont signé pour trois ans sauf TUI, qui ne s’est engagé que pour l’année 2016.

Seuls deux tour-opérateurs ont quitté le référencement : Kuoni et Vacances Transat. Laurent Maucort assure que la rupture s’est faite en bonne intelligence car « nous ne savons pas de quoi l’avenir sera fait ».

Il estime que ce départ ne lésera pas les agences du réseau qui pourront trouver leur bonheur ailleurs.

« L’intégralité de l’offre dont nos membres ont besoin est comblée.

Grâce à une segmentation plus précise, les produits de nos partenaires sont aujourd’hui mieux présentés ».


Il précise cependant que le taux de commissionnement ne doit pas être le seul et unique critère de choix pour une recommandation au client, « même si ce n’est pas la solution la plus rémunératrice à court terme .»

Et reste très optimiste sur les perspectives de développement du réseau.

« J'ai rejoint un secteur difficile mais passionnant, et je crois que les adhérents ont compris qu'il fallait travailler ensemble pour construire et créer de la valeur ».

Parmi ces projets, la création de produits co-brandés exclusifs au réseau, sur le modèle des anciennes brochures exclusives que Selectour publiait jadis.

Lu 3459 fois

Notez


1.Posté par ZAZ le 08/03/2016 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trop fort
Les croisiéristes et les producteurs France sont restés en Brut Client. Evidemment, il n'y a pas de taxes d'aéroport sur leurs produits. Donc, ils restent comme ils étaient avant.
Et tous les autres TO qui sont percepteurs de taxes pour l'Etat reviennent à une base plus cohérente.
Comment des professionnels du voyage ont pu imaginer une telle "ânerie" de mettre un commissionnement englobant des taxes ?
Peut-être encore quelques places en BTS Tourisme ?
Toute cette histoire aura bien fait rigoler....dommage qu'elle ne soit pas sortie un 1er avril

2.Posté par Papadopoulos le 08/03/2016 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme quoi, Laurent Abitbol avait raison quand il disait qu'il faut laisser les salariés de faire de l'opérationnel et les élus contrôler ce qui a été fait. Laurent a bien joué. Il a ramené la paix avec les fournisseurs. Tout le contraire de la situation explosive que la Tante Dom lui a laissé. (petit jeu de mots à l'attention de Tonton Dom)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com