TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Régate Transat : La Martinique met les voiles pour booster la destination !

le tourisme décrété « cause nationale »


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 14 Janvier 2011

Karine Roy-Camille, nouvelle présidente du Comité Martiniquais du Tourisme sonne le réveil de l’île et met ses troupes en ordre de bataille. Au programme : une régate transatlantique, une grande campagne de communication et 48 projets de différentes natures.



Régate Transat : La Martinique met les voiles pour booster la destination !
La Martinique retrouve des couleurs.

Le nombre global de visiteurs remonte et Mme Karine Roy-Camille, la présidente du Comité martiniquais du Tourisme, estime que, vu son état, la destination pouvait encore chuter.

« Nous ne sommes pas arrivés aux 600 000 clients que j’avais annoncés, »
expliquait-elle hier soir, lors du workshop organisé par la Martinique à la Porte Dauphine.

« Mais vous conviendrez qu’avec 582 800, soit 5,7% de hausse par rapport à 2009, en hypothèse basse, nous n’en sommes pas loin. »

Pour cette dame, également conseillère régionale et visiblement énergique, l’essentiel n’est pas vraiment là.

Il réside bien davantage dans le succès des spots de la campagne TV diffusée du 22 novembre au 20 décembre qui a relancé les réservations d’au moins 15%, profitant sans doute de la mauvaise météo en métropole.

Et pour Mme Roy-Camille, ce n’est que le premier étage de la fusée. Derrière cette campagne de communication, qui sera rediffusée sur le web en insistant sur une Martinique bien plus riche que le simple et rebattu Balnéaire, il y a une effort jamais entrepris à ce niveau depuis 2003 ; autant dire une véritable « révolution ».

Révolution car le plan semble englober tous les aspects de la promotion du pays.

Il y a d’abord un vol hébdomadaire au départ de Roissy qui reliera Fort de France dès le mois de novembre 2011.

Un pari que Madame Roy-Camille ne veut pas râter et pour lequel elle travaille au corps et la distribution et la production. Il y a ensuite un nouveau logo, très branché, émotionnel en diable, qui s’appuie sur 2 lettres « J’M la Martinique ».

Dès novembre 2011, un nouveau vol au départ de Roissy

Mais tout ceci n’est rien, même si l’on a utilisé un mini- hélicoptère pour réaliser des prises de vue plus suggestives. Le plan, en effet ne s’arrête pas là.

Pour casser la saisonnalité de la fréquentation, la Martinique va développer son événementiel, en organisant notamment une régate transatlantique, Benodet-Fort de France, en partenariat avec Pen Duick, le maestro de la « Route du Rhum » et des Transats « Jacques Vabre » ou « AG2R »… Un vrai pro quoi.

Conforté par le succès de ses spots TV, la Martinique a également tourné un film en 3D, avec le concours du CNC, qui sera diffusée en boucle sur les chaînes françaises adaptées à ce format : Canal+ 3D, Arte 3D et Orange 3D.

Ce film sera évidemment diffusé en Europe et aux USA, ca le travail de la Martinique vise aussi à conquérir des marchés étrangers.

La presse ne sera pas oublié, y compris la presse des martiniquais en France, tout comme les outils maketing nécessaire aux distributeurs…

C’est d’une part la création à court terme d’un diplôme supérieur, un Exécutive Master accessible aux professionnels du tourisme, histoire de valoriser les compétences des personnels que les différentes crises politiques, sanitaires ou climatiques ont largement pénalisé.

Création d’un terminal croisière à Saint Pierre

Cette création sera épaulée par la mise en œuvre d’un partenariat avec l’École Méderic, un établissement de formation hôtelière parmi les plus réputés et les plus anciens de France.

Le personnel en chômage technique durant la rénovation des hôtels sera également sollicité par un plan de formation.

D’autre part, c’est une vaste campagne de promotion du tourisme, décrété « cause nationale », en direction des populations.

Très axée sur la proximité et sur l’implication directe ou indirecte que tout un chacun peut avoir sur le succès de l’économie touristique de l’île, cette campagne, intitulée « Leurs vacances, c’est notre job », met en scène aussi bien un éboueur qu’un restaurateur ou une marchande des quatre saisons et une réceptioniste d’hôtel.

« Il s’agit de faire bouger les esprits de façon à ne pas disparaître du tableau des grandes destinations touristiques » explique Madame Roy-Camille, en prévenant que des syndicalistes martiniquais visiteront le prochain TOP Resa, de façon à réaliser sur le terrain la concurrence féroce qui existe entre les destinations.

Pour chapeauter le tout, un projet de réforme structurelle du tourisme à la Martinique a été élaboré par les différents acteurs de l’économie martiniquaise.

Il touchera aussi bien l’événementiel que les infrastructures, la formation des gens ou le débat social. 48 projets de différentes natures, du plus simple au plus lourd, comme la création d’un terminal croisière à Saint Pierre, devraient être mis en chantier dans les mois à venir.

Et tout ceci est une vraie révolution, car il semblerait que ce ne soit pas uniquement des mots.

« Dans la population, il y a eu une prise de conscience très forte après les derniers mouvements sociaux, » explique un jeune réceptif spécialisé dans la plongée sous marine.

« Et on a compris qu’en exprimant un ressentiment, si profond soit-il, nous n’avions mis en avant ni qui nous étions, ni de quoi nous étions capables ! »

Lu 3479 fois

Notez


1.Posté par MANDON FABRICE le 14/01/2011 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous revenons d'un séjour sur la Martinique et devons confirmer que les choses bougent en profondeur : ile avec de meilleures infrastructures routières, très propre, avec une population qui a compris que le tourisme peut aussi apporter beaucoup au développement économique .

Cette ile est magnifique et peut devenir une vraie bonne destination touristique . cordialement Fabrice Mandon

2.Posté par eloi arminjon le 15/01/2011 00:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Twitter

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com