TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Rép. Dominicaine : les agences en ligne rafflent désormais 20% du marché !

développer les résidences de tourisme et la croisière


Rédigé par Bertrand FIGUIER le Lundi 25 Mars 2013

Malgré la morosité du bilan des TO sur la destination, la République Dominicaine a reçu 260 000 Français l'année dernière. Pour 2013, la destination veut profiter du développement des accès aériens pour travailler de nouveaux marchés : les résidences de tourisme et la croisière.



La France reste le 1er marché européen et le 3ème vivier émetteur mondial sur la République Dominicaine, derrière les USA et le Canada - DR : JDL
La France reste le 1er marché européen et le 3ème vivier émetteur mondial sur la République Dominicaine, derrière les USA et le Canada - DR : JDL
Mercedes Castillo, la directrice de l’Office du tourisme de la République Dominicaine à Paris, est plutôt satisfaite du bilan 2012 de la destination.

Avec près de 260 000 visiteurs, dont environ 20 000 venus directement des Antilles, la fréquentation française progresse de 5,2%, avec un taux de « repeaters » légèrement supérieur à 30% selon les chiffres de 2010.

Cela permet à la France de rester le 1er marché européen et le 3ème vivier émetteur mondial, derrière les USA et le Canada.

Autre bonne nouvelle, le panier moyen grimpe fortement et passe de 1 000 à 1 300€.

« C’est le signe que la destination monte en gamme, y compris dans l’offre tout inclus, » souligne La directrice de l’OT, en citant les hôtels Barcello désormais 5*, par exemple, ou en annonçant l’ouverture prochaine d’un Four Seasons.

La destination monte en gamme

Selon Mercedes Castillo, les chaînes hôtelières n’ont pas été les seules à investir pour soutenir la concurrence des destinations voisines.

L’État également a fait de gros efforts, notamment sur les infrastructures routières mais aussi dans les parcs nationaux, par exemple, pour en améliorer l’accueil et l’usage.

« Je crois que notre image évolue, » précise ainsi la directrice.

« Aujourd’hui, elle s’approche de plus en plus de notre vraie valeur, du véritable rapport qualité/prix de la destination. »

Quant aux mauvais chiffres annoncés par les TO, notamment ceux du CETO qui constate une baisse de 27% par rapport à l’hiver 2011-2012, Mercedes Castillo explique que la structure du marché touristique est en train de changer.

« Certes les TO représentent toujours 80% des ventes, » rappelle-t-elle, en évoquant les 31% de ventes en ligne que totalise aujourd’hui la République Dominicaine.

« Mais les OTA atteignent désormais 20% du marché alors qu’il y a 2 ans seulement, elles existaient à peine. »

Une situation qui s’appuie sur une offre de vols secs, favorisée par le développement des lignes régulières, entre Air France, Air Caraïbes et XL Airways, voire Air Europa, qui toutes augmentent, vont ou ont augmenté récemment leur dessertes.

Mais finalement, une situation assez classique qui laisse la directrice de l’OT très optimiste pour 2013. « Nous visons toujours les 300 000 français, en revanche nous allons travailler de nouveaux produits, comme les résidences de tourisme et la croisière. »

Rafaël Nadal, propriétaire d’un appartement du Bahia Principe

Voilà deux offres qui ont le vent en poupe. Les résidences se développent à la Samana ou à Punta Cana mais aussi à La Romana, avec une offre un peu plus luxe, ou à Cap Cana avec un projet de 100 hectares qui sort de terre petit à petit.

Selon, la directrice de l’OT, il y a déjà des grandes enseignes sur ce marché, dont Hilton ou Windham, mais aussi Bahia Principe, où Rafaël Nadal aurait d’ailleurs un appartement.

« Ce produit, qu’on peut réserver avec ou sans personnel, nous permet de proposer autre chose que la plage, » confie Mercedes Castillo.

« Il nous permet de viser aussi un client famille qui veut plus de liberté pour son séjour. »

Quant à la croisière, avec la croissance du marché américain, les infrastructures sont là, elles ne demandent qu’à accueillir plus de Français, pour qui la croisière est enfin un produit vacances comme les autres.

Ce sera justement les thématiques des prochains éductours, TO ou agences, et des futurs voyages de presse de l’OT.

Lu 883 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com