TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Révision de la Convention collective : discussions rompues avec l’intersyndicale

Le Snav juge ''irréalistes'' les revalorisations demandées


Rédigé par Vincent de Monicault - redaction@tourmag.com le Jeudi 6 Juillet 2006

Le Snav et les quatre principaux syndicats de la profession ont rompu mercredi leurs discussions portant sur une refonte de la Convention collective des agences de voyages et de tourisme. Le Snav juge "irréalistes" les revalorisations demandées par l"Intersyndicale.



Révision de la Convention collective : discussions rompues avec l’intersyndicale
Le Snav et les quatre principaux syndicats de la profession ont rompu mercredi leurs discussions portant sur une refonte de la Convention collective des agences de voyages et de tourisme.

Si les deux parties s’accordent sur le besoin de dépoussiérer le texte, le Snav regrette que la délégation intersyndicale ait exigé «une revalorisation des minima manifestement très irréaliste au regard des possibilités de la branche».

Les deux parties ont déjà sensiblement progressé sur ce dossier, notamment sur l’architecture d’une nouvelle grille. «On a fait un gros travail de fond avec les syndicats. Je suis déçu mais je reste optimiste» nous déclarait hier Guy Besnard, président de la commission des Affaires sociales et de la Formation du Snav. Sa prochaine rencontre avec l’intersyndicale est fixée à septembre prochain.

De son côté, le SNPT (Syndicat national des professions du tourisme) nous a fait parvenir un compte rendu de la réunion de ce jeudi matin. L'ordre du jour principal concernait la suite de la négociation de la grille de classification (3ème année).

Les organisations syndicales trouvent ce projet inacceptable en l’état


Certains points de principe sont acquis pour les deux collèges en présence et sont rappelés dans une lettre du président de la commission M. Guy Besnard. Il y est question du passage à une grille à critères classants et le choix de 3 critères; La réduction du nombre d’emplois de référence et leur actualisation; La rédaction de fiches d’emplois-types et La réduction du nombre de niveaux.

"Mais les points de vue diffèrent sur les seuils minima de rémunération. Le SNAV présente un projet en assurant qu’il a consenti de gros efforts. Les organisations syndicales trouvent ce projet inacceptable en l’état, pour plusieurs raisons :

- L’écart de 0,8% entre le SMIC et le niveau 2 est trop faible.
- Le salaire minimum proposé par le SNAV pour le premier niveau cadre est inférieur au minimum de la Sécurité Sociale, ce qui par définition est un non-sens.

En conséquence, tous les écarts sont inférieurs aux 5% prévus dans la convention collective à l’article 29. Une fois de plus, le manque de rapport de branche empêche de négocier en toute connaissance de cause.

Le SNAV décide alors de cesser complètement la négociation sur le sujet de la classification, en rejetant la responsabilité de la rupture sur les O.S."

Lu 4505 fois
Notez


1.Posté par Pierre le 07/07/2006 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je propose que nous prenions de la main d'oeuvre chinoise sous contrat CNE ou CPE afin que nos chers patrons puissent enfin se payer une boite de raviolis afin de manger à leur fin ...
Tout celà est une fois de plus pathétique et insuportable à lire et à entendre ...

2.Posté par vinz le 07/07/2006 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai du mal a comprendre, chaque profession est representée par des syndicats comme Fo cgt etc qui luttent dans l'interet de leus salariés,chaque personne étant libre de choisir son syndicat ou de ne pas se syndiquer, Pour les agences de voyages, je n'ai jamais entendu parler de de cgt Tourisme ou de fo Conseiller voyages,,, il me semble ( arretez moi ci je me trompe) que pour les agences de voyages il n'existe qu'un syndicat unique:le SNAV syndicat national des agent de voyages,
Nous comptons donc sur ce syndicat pour nous representer et nous defendre, Il communique avec les Agv intervient aupres des to Cie aeriennes etc ,,,

Bien que sensé nous défendre on a tous vu ce qui s'est passé avec la com 0 , autres associations et CE ayant le droit de proposer des voyages sans avoir les memes garanties et licences que nous, sans parler de la loi de 92 qu'on parle de reformer depuis bien longtemps,,,,

La le debat porte sur la revision des cc et des grilles de salaire, La aussi arretez moi si je me trompe mais quand on regarde la grille des salaires et les diferents niveaux il me semble aussi qu'il y a marqué Bareme Snav et que donc c'est eux qui ont le pouvoirde définir nos remunération,
On pourrait alors se dire cool il vont pouvoir reviser le bareme et l'adapter a la vie actuelle, une petite augmentation ferait bien plaisir a tous le monde,

Or de ce qu'il ressort de cet article c'est que le Snav (notre syndicat) et en train de se battre avec 4 autres syndicats (dont on ne sait pas ou ils sortent) pour la revalorisation des salaires et que le Snav refuse toutes concession,

J'ai du mal a suivre si pour une autre profession on donnait a la cgt par exemple le pouvoir de fixer les salaires sans aucun doute qu'ils en profiterait pour augmenter les minimas ce qui leur eviterais les greves et autres actions,

La il a le pouvoir de nous defendre mais refuse de le faire!!!

D'ou plusieurs questions:
- Pourquoi le Snav ne défend il pas ses adhérents?
est il vraiement du coté des agences?
Quel interet d'adherer a ce syndicat?( appart recevoir quelques fax et infos officielles),
Enfin a quoi sert il vraiement?

Bizarre quand meme qu'un syndicat face tout pour mecontenter ses adherent alors qu'il a les pleins pouvoirs, ceci dit dans notre metier on en est plus a une bizarerie pres

Vinz


3.Posté par Jean Marie le 07/07/2006 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le SNAV est à la solde des cotisants, donc du patronnat ... et tout ça sans aucune vision d'avenir.
Ce qui a permis entre autres, à Air France d'organiser le ciel français à sa guise, en jetant des milliers de personnes dans la précarité (AOM, Air LIB, Air Lit, ...) et nous mettre aujourd'hui dans une position instable.
Si les ventre-mous avaient senti ce qu'il se passait, ils auraient fait monter la mayonnaise autour de la com 0, et je suis certain que les choses n'auraient pas été aussi faciles ...
Donc le SNAV est sensé défendre les intérêts de ses cotisants (normal jusque là), sans être en mesure de mesurer les enjeux de notre profession à moyen terme (beaucoup plus grave, là) ...


4.Posté par Thierry le 08/07/2006 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut savoir que le SNAV représente les agences et non les salariés des
agences de voyages ce qui est complètement différent.
Donc le SNAV représente les patrons et ne va pas faire des cadeaux aux modestes salariés qui triment, se paient les engueulades des clients etc... et j'en passe !


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com