TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Rivages du Monde toujours en vitesse de croisière même si le trafic marque le pas

l'affréteur ne craint pas la crise


Rédigé par Michèle SANI le Vendredi 13 Juin 2014

La réduction des stocks (2 bateaux en Russie au lieu de 3) et l’abandon de la Croatie ont diminué en 2013 le trafic global de Rivages du Monde. En revanche son chiffre d’affaires de 28,323 M€ était en augmentation de + 2 % par rapport à 2012 et son résultat net après impôts passait de 382 000 € à 394 000 €.



Alain Souleille, Directeur Général de Rivages du Monde - Photo DR
Alain Souleille, Directeur Général de Rivages du Monde - Photo DR
Alain Souleille, directeur général de Rivages du Monde, spécialiste des croisières fluviales et maritimes, est un voyagiste "de niche" qui, crise ou pas, ne dévie pas de son modèle économique.

Il prend le risque d’affréter entièrement et en exclusivité des bateaux de petite ou moyenne capacité pour des croisières francophones avec une valeur ajoutée et une "scénarisation". Et ce durant toute une saison ou à quelques dates.

En 2012, le voyagiste comptait 14 500 clients croisiéristes auxquels s’ajoutaient 2 500 passagers Mondotour, soit 17 000 clients. En 2013, ils étaient 13 750 croisiéristes et 2 000 Mondotour, soit 15 750 au total.

En raison de l’abandon de la Croatie et du développement des croisières en Asie, le panier moyen a également augmenté en passant de 1 631 € en 2012 à 1 798 € en 2013.

Afin de maintenir des prix attractifs et surtout de dégager des résultats positifs il place la barre très haut, en matière de taux de remplissage des bateaux, 92, 95 %. "A moins de 85 % je m’inquiète", dit-il.

Un premier objectif de 5 000 croisières maritimes pour 2014

Le M/S Kandinski Prestige, bateau de la nouvelle génération en Russie
Le M/S Kandinski Prestige, bateau de la nouvelle génération en Russie
Prudent, mais déterminé à occuper le terrain le patron de Rivages du Monde poursuit sa diversification.

Il est attentif à toute opportunité de partenariat « gagnant-gagnant » ou d’acquisition et le démontre.

Après Mondotours, groupiste et réceptif en Russie (repris en 2008) et Athenaeum spécialiste des croisières fluviales événementielles haut de gamme (racheté en 2010), il a récupéré en 2013, la représentation sur le marché français de la compagnie Louis Cruises, qui propose des croisières maritimes.

Dernière acquisition : TAAJ Croisières. Elle consolide son activité maritime qui représentait environ 1 000 passagers en 2013. Objectif 5 000 pour 2014, 10 000 pour 2015.

Rivages du Monde prévoit donc une augmentation de son chiffre d’affaires pour l’année 2014 grâce à la montée en puissance de ses croisières maritimes, principalement dans le nord durant l’été qui commence : Fjords, Cap Nord et Spitzberg à bord du M/S Ocean Majesty affrété.

La Russie, première destination.

En 2013, le voyagiste réalisait un trafic de 5 000 clients sur la Russie, 3 000 sur le Mékong, 2 000 sur le Danube, 400 en Birmanie et 250 en Chine auxquels s’ajoutaient de petits chiffres sur l’Ecosse, le Douro, l’Inde.

On le voit, la Russie est la destination phare de Rivages du Monde. C’est avec elle qu’il s’est lancé en s’associant dès 2001 à 50/50 avec son partenaire russe Orthodox Cruise Cie.

Ce dernier est propriétaire de 10 bateaux dont 2 lui sont réservés. "C’est un partenariat historique d’une grande stabilité, un gage de sécurité dans le milieu des armateurs", souligne Alain Souleille.

Depuis mars 2014 en raison de la crise en Ukraine, le trafic sur la Russie a chuté de près de 25 %. Il y aurait peu voire pas d’annulations.

Alain Souleille reste optimiste, convaincu du potentiel de la Russie qui restera toujours, selon, une grande destination touristique.

Ses fameuses croisières « Joyaux de Russie » de 11 jours Moscou – Saint-Petersbourg (ou l’inverse) programmées de mai à septembre sont désormais assurées par deux unités entièrement rénovées.

Au M/S Tchaïkovski Prestige entièrement rénové en 2011 s’ajoute désormais le MS Kandinsky Prestige, un bateau de 100 cabines dont 40 suites de 18 m2. Entièrement reconstruit il inaugure une nouvelle génération de bateaux russes adaptés aux croisières fluviales.

"Nous n’aurons plus de bateau « standard » dans notre flotte et sur l’ensemble de nos destinations. Ce seront de 4, 4+ et 5*. Nous voulons une cohérence et une véritable homogénéité dans nos produits", souligne Alain Souleille.

Un déploiement sur le Mékong et l’Irrawaddy (Birmanie).

Une suite sur l'Ananda
Une suite sur l'Ananda
Construit par l’armateur Mekong Waterways dans lequel Rivage du Monde détient une participation à hauteur de 30 %, Mékong Prestige n°1 était mis en service en 2012.

Le numéro 2 est sorti du chantier naval en janvier 2014. Il naviguera toute la saison sur le même itinéraire que le numéro 1.

Rivages du Monde mise sur un objectif de 4 bateaux de croisières sur le Mékong en 10 ans. Dans 3 ans, le numéro 3 devrait sortir des chantiers.


Le voyagiste poursuit son déploiement sur l’Asie avec l’Anandaun, nouveau bateau en Birmanie. Construit par Sanctuary Retreats il sortira des chantiers navals de Rangoon en octobre 2014. Résolument haut de gamme se bateau de 25 cabines au charme colonial disposera, notamment, de balcons avec fauteruils afin d’être au plus près de l’Irrawaddy.

Il n’envisage pas l’acquisition en propre de bateaux de croisières. "Nous sommes des locataires, de bons locataires".

L’objectif de ce voyagiste affréteur qui travaille essentiellement avec les tour-opérateurs français est d’avoir une offre accessible aux marchés européens mais aussi américains et asiatiques.

Il souhaiterait développer une offre sur le continent américain et verrait volontiers voir son activité d’agent généralprogresser.

Rivages du Monde présente 2 brochures :

- Les Grands Fleuves du Monde avec 6 croisières (Danube, Volga, Douro, Moldau, Elbe).

- Les Fleuves de Bouddha avec 3 croisières en Asie sur le Mékong (Thaïlande et Laos) et en Birmanie.

Deux brochures spécifiques sont dédiées aux croisières maritimes : l’une sur la Norvège, fjords et Spitzberg, l’autre à destination du Chili, de l’Argentine et des paysages glacés du Pôle Sud.


Lu 2032 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com