TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e

TourMaG.com




Rupture conventionnelle collective : CWT veut supprimer 74 postes en CDI

après 132 licenciements en 2017


Rédigé par Céline Eymery le Mercredi 31 Janvier 2018

Après le PSE lancé en 2017 qui a vu la suppression de 132 postes, CWT France lance un nouveau plan de restructuration. Le groupe souhaite supprimer 74 CDI dans le cadre de la rupture conventionnelle collective, dispositif introduit par la réforme du Code du travail d'Emmanuel Macron.



CWT : la CGT s'inquiète des conséquences d'une nouvelle restructuration - DR CWT
CWT : la CGT s'inquiète des conséquences d'une nouvelle restructuration - DR CWT
Carlson Wagon Lit (CWT) France a lancé la 2e phase de son plan CWT 3.0.

La direction a proposé lundi 29 janvier 2018 en CCE (Comité Central d'Entreprise) un plan de départ volontaire dans le cadre d'une rupture conventionnelle collective qui concernerait 74 CDI du service opérationnel.

Pour rappel : le dispositif a été introduit par la réforme du Code du travail d'Emmanuel Macron fin 2017.

Déjà en 2017, un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) avait entraîné 132 suppressions de postes, 48 départs "naturels" et la fermeture des sites de Toulon et Nantes.

La CGT s'inquiète des conséquences d'une nouvelle restructuration : "La 1er phase et le PSE de l'an dernier ont provoqué une désorganisation totale des services. L'externalisation des emplois administratifs en Inde et opérationnels en Espagne a été mal calibrée ce qui a entraîné une surcharge de travail, beaucoup de pression et des objectifs trop ambitieux" explique le syndicat.

Résultat : des arrêts de travail, des burn-outs et un droit d'alerte lancé sur deux sites, selon la CGT. "Preuve encore du mauvais calibrage, depuis septembre 2017, la direction a fait appel aux CDD et aux intérimaires."

Suppression de 300 à 400 postes en Europe

Le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) est en attente d'une expertise sur les RPS (Risques psychosociaux). Pour la CGT, de nouveaux emplois pourraient être délocalisés en Espagne ou en Pologne cette fois.

Dans le cadre de son plan 3.0, CWT a annoncé sa volonté d'accélérer sur la technologie et la digitalisation. "Ce que nous voyons surtout" ajoute la CGT "c'est que nous avançons sur la baisse des effectifs mais pas sur le reste, notamment l'Intelligence Artificielle qui n'est pas au point".

Lors du comité européen de CWT qui s'est tenu mi-janvier 2017, le groupe a annoncé la suppression de 300 à 400 postes en Europe. Pour la France, les effectifs pourraient être amputés de 111 à 130 salariés comprenant aussi les emplois précaires.

Les négociations entre syndicats et direction sur la rupture conventionnelle collective et la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences vont débuter.

Reste désormais à savoir sur quoi elles aboutiront...

Lu 6383 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Février 2018 - 12:07 Lufthansa propose un enregistrement automatique



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75



















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com