TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Salle des marchés : le G4 va-t-il imploser le 31 mars prochain ?

AS Voyages constitue sa propre base de données tarifaires


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 23 Mars 2010

La salle des marchés créée par Manor, Amex, Thomas Cook et Afat Voyages vit peut-être ses dernières heures. Une réunion devrait décider de son sort le 31 mars prochain mais les relations très tendues entre Afat (AS Voyages) et Thomas Cook ne penchent pas pour une collaboration fructueuse, ne serait-ce que sur le plan de la billetterie.



Salle des marchés : le G4 va-t-il imploser le 31 mars prochain ?
"Quel intérêt aurait AS Voyages à constituer sa propre base de données tarifaires, avec l’aide d’Amadeus, si ce n’est dans la perspective de quitter le G4 ?"

La question est posée par Jean Korcia, le président de Manor, lui-même membre du G4, la salle des marchés qui réunit par ailleurs Amex et Thomas Cook.

On sait les relations tendues entre AS Voyages et Thomas Cook qui a déjà laissé entendre qu’il verrait d’un mauvais œil l’arrivée du réseau Selectour dans le cercle.

De son côté, Manor dit vouloir suivre, dans cette affaire, la position de son allié Thomas Cook, quelle qu‘elle soit.

Les quatre membres du G4 devraient se réunir le 31 mars prochain pour décider de la suite des événements. Y aura-t-il dissolution de la salle des marchés ou bien continuation ?

Manor ne craint pas la rupture

Pour l’heure, rien n’est certain.

AS Voyages aurait laissé entendre qu’il souhaitait une continuation de la salle des marchés jusqu’à la fin de l’année, sachant qu’un accord aurait été trouvé avec Amex pour que les adhérents Selectour puissent aller chercher leurs tarifs dans la base du réseau américain.

De son côté, Manor ne craint pas la rupture. « Nous disposons de notre propre base de données et nous avons deux employés basés dans la salle des marchés chez Amex.

En cas de désaccord, nous pouvons recréer une salle des marchés en 48 heures avec notre propre technologie et nos deux employés que nous rapatrierons »
, estime Françis Gallo.

Même le contrat incentive des compagnies aériennes pour le G4 ne semble pas poser de problèmes.

« Il n’y a que 25 compagnies concernées mais pas Air France qui pèse 60% de notre billetterie, ni les compagnies du groupe Lufthansa », minimise Jean Korcia.

Lu 4108 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com