TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






Salon des Blogueurs de Voyage: "le blog apporte de manière pérenne une visibilité exponentielle"

Interview de Xavier Berthier, fondateur de l'évènement #WAT16


Rédigé par Johanna Gutkind le Mercredi 9 Mars 2016

La troisième édition du salon des blogueurs voyage We Are Travel se tiendra les 4 et 5 avril 2016. 160 blogueurs et 70 exposants seront présents. Nous avons rencontré à cette occasion Xavier Berthier, fondateur de l’événement, mais aussi auteur du blog "4 coins du monde".



Interview de Xavier Berthier, CEO We Are Travel

i-tourisme : D’où vous est venue l’idée de regrouper en un salon les blogueurs les plus importants du tourisme ?

Xavier Berthier
: L’une des idées principales du salon, dès le départ, était de professionnaliser le bloguing voyage francophone, ce nouveau métier qui a un bel avenir.

Il fallait alors essayer de regrouper à la fois des blogueurs plutôt débutants, amateurs, semi-professionnels et professionnels. Car on ne devient pas professionnel en restant dans sa bulle.

Pour les blogueurs les plus importants, c’est aussi de nouvelles opportunités de collaboration et l’occasion de faire des relations presse lors de l’événement bloguing de l’année.

Il y avait une forte attente, aussi du côté des marques : 55 exposants seront présents à Bruxelles pour cette troisième édition.


i-tourisme : Cette année, 165 blogueurs seront présents. Comment les avez-vous sélectionnés ? Tout le monde peut proposer sa candidature ?

Xavier Berthier
: Pour moi un “jeune” blogueur d’aujourd’hui peut être un blog à succès dans un an ou deux. Tout va très vite sur internet.

Notre blog, créé en 2012 avait déjà quelques contrats rémunérés 4 mois après sa création. 1 an plus tard, nous avons 10 000 visiteurs uniques par mois !

Nous ne sélectionnons donc pas les blogueurs selon leur expérience ou influence. Tout le monde doit avoir sa chance. Les inscriptions sont libres. Les seules conditions sont d’avoir un blog voyage ou lifestyle avec une partie voyage conséquente et qu’il soit en français.


i-tourisme : Qu’attendez-vous de plus dans cette édition 2016 par rapport aux années précédentes ?

Xavier Berthier
: Cette année, 3ème édition du salon, sera un tournant. Les professionnels du tourisme savent qu’il faut intégrer les blogueurs dans leur plan de communication digitale.

Cette année, on sera donc dans le concret. On va parler chiffres et budget, best practices ou encore retours d’expérience sans langue de bois et avec de nombreux experts.

Une table ronde réservée aux professionnels du tourisme sera aussi mise en place

"Le blogueur a le pouvoir de communiquer après de ses lecteurs sans filtre"

i-tourisme : Comment le concept du blog a-t-il réussi à concurrencer les autres plates-formes ? Qu’apporte-t-il de plus ?

Xavier Berthier
: Le blog ne concurrence pas les autres plates-formes. Il est complémentaire car les internautes ne délaissent pas les autres sources.

Aujourd’hui, nous sommes consom-acteurs : nous consommons plus d’informations, partout et tout le temps grâce à nos nombreux devices.

Mais c’est aussi de par leur nature même que les blogs apportent un vrai plus. C’est d’ailleurs très important à comprendre pour travailler avec des blogs.

Les lecteurs viennent y chercher le “vécu vrai”, l’expérience réelle et l’authenticité. Alors s’il vous plaît, si vous avez compris, n’envoyez plus vos CP aux blogueurs dans l’espoir qu’ils écrivent un article. Ils ne l’ont pas testé ? Ils n’en parleront pas !


i-tourisme : Pour les pros du tourisme, quelle visibilité apporte un blog ? Quelle est leur valeur ajoutée auprès d’eux ?

Xavier Berthier
: La visibilité que les blogs peuvent apporter aux professionnels du tourisme est astronomique et c’est très simple à comprendre.

Le contenu d’un blog, ça reste sur internet. Si je reprends encore l’exemple de notre blog 4 coins du monde, nos articles ont en général autant de lecteurs tous les mois. Y compris pour nos premiers articles qui ont 4 ans.

Quel autre support que le blog peut vous apporter de manière pérenne une visibilité, au pire constante, au mieux exponentielle ?

Mais en dehors des chiffres, le blogueur a le “pouvoir” de communiquer après de ses lecteurs. De vos clients. Sans filtre. En direct et honnêtement. L’internaute lui fait confiance car il s’identifie à lui.

En règle générale, un lecteur suit un blog après quelques recherches sur des sujets précis. Ensuite, s’il est fidèle, il le reste longtemps. Lorsque l’on apprécie un blog, c’est surtout pour son auteur avant tout. Il y a une sorte de lien affectif virtuel qui se créé.


i-tourisme : D’un point de vue BtoC, qu’est-ce qui pousse les internautes à s’informer sur les blogs de voyage ?

Xavier Berthier
: Malgré la meilleure volonté du monde, une marque ne pourra jamais parler aussi bien d’elle que ses meilleurs clients. Le message est fort, sincère et parfois même passionné. Comme s’ils avaient participé à créer le produit eux-mêmes !

Ce qui fait du blog un levier unique, c'est la capacité que peut avoir le blogueur à “toucher” ses lecteurs parce qu’ils s’identifient à un individu : un passionné de voyage, qui retranscrit ses récits avec sincérité.

La relation est unique, sans discours mercantile. Le blogueur, c’est le copain qui rentre de vacances, et qui va à la fois nous faire rêver avec ses récits, nous donner ses bons plans, les mauvais à éviter et qui pourra aussi nous conseiller sur notre prochain voyage.

Aujourd’hui le client veut faire ses choix en toute liberté. Et je suis persuadé que lire les (vrais) récits de voyageurs, aide l’internaute dans cette démarche.

"De plus en plus de blogueurs vont sauter le pas et devenir professionnels."

i-tourisme : Que vous a apporté votre expérience de blogueur dans le domaine du tourisme ?

Xavier Berthier
: Avant mon expérience de blogueur, il y a avant tout celle de chef d’entreprise depuis 2009 et celle de grand voyageur en tant qu’expatrié pendant 10 ans.

C’est clairement l’un des éléments qui a fait la différence dès les tous premiers mois. Devenir blogueur est la finalité de mes expériences passées, qui sont un vrai plus dans mes relations dans le tourisme.

Un blogueur, c’est un peu un “super voyageur” ou encore un “super client mystère”. Cette expertise est très appréciée des clients. Je m’assure de toujours donner un avis sincère, réel, complet, mais surtout juste. Il faut savoir prendre du recul pour analyser la situation sans prendre partie.


i-tourisme : Quelle est la recette du succès d’un blog voyage ?

Xavier Berthier
: S’il y avait qu’une recette, ça serait bien triste. Car tous les blogs seraient identiques. Par contre on retrouve des ingrédients communs à toutes les bonnes recettes des chefs.

  • Le travail : Bloguer est un métier. Un métier très difficile où il faut être sur tous les fronts pour réussir. Ça demande un travail énorme en tout temps et en tout lieu. Même un “simple” week-end en famille se transforme en recherche de contenu pour le blog.

  • Être patient et persévérant : Que ce soit le nombre de lecteurs ou des opportunités de collaboration avec des professionnels, rien ne se fait rapidement. Il faut beaucoup de temps.

  • Imaginatif et unique : Chaque blog doit correspondre à ses propres attentes et ses envies. Et aucune formation ne peut vous apprendre ça... Il faut le découvrir par soi-même.

  • Respectueux des lecteurs : Il ne faut pas prendre les internautes pour des idiots. Les lecteurs d’aujourd’hui sont les jeunes bercés au numérique d’hier. Chaque jour qui passe nous rapproche de plus en plus vers des internautes experts du web.


i-tourisme : Aujourd’hui, ces « blogueurs » perdent le patronyme, ils deviennent des « influenceurs ». A terme, pensez-vous que ces blogueurs passeront de particuliers à professionnels ?

Xavier Berthier
: Difficile de savoir ce qui se fera dans quelques années. Comme j’aime à le dire : sur internet, trois ans, c’est une décennie !

Je pense qu’en effet, de plus en plus de blogueurs vont sauter le pas et devenir professionnels. Même si ce n’est pas évident en France avec les contraintes de charges et financières.

D’ailleurs je suis persuadé que si c’était moins lourd d’être entrepreneur individuel, il y aurait beaucoup plus de pros.


i-tourisme : D’après votre expérience, comment voyez-vous le futur du tourisme digital ?

Xavier Berthier
: Je le vois hyper connecté évidemment, mais surtout hyper personnalisé.

Que ce soit sur les résultats de recherches, pertinents et ciblés, ou encore sur la fidélisation. Plus que jamais, le client est roi et il en a surtout conscience.

La disponibilité de l’information instantanée et des offres lui permettent d’être plus exigeant. Et je crois que l’avenir est là. Il n’y a pas plus fidèle qu’un client exigeant comblé ! Il veut se sentir unique, écouté et récompensé.

Si l’opération est réussie, il sera votre meilleur ambassadeur.

Lu 3584 fois

Notez


1.Posté par Claude Boumal le 10/03/2016 03:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne faut pas rire: 10.000 visiteurs uniques, c'est 333 par jour. Quel média pourrait survivre avec un tel lectorat? Les blogueurs ne survivent que parce qu'ils travaillent pour rien -- dans les deux sens du terme. Je ne vois pas ce que ça peut avoir d'extraordinaire. Le plus étonnant est qu'il y ait des annonceurs prêts à les financer (un peu, et clandestinement) alors qu'il n'y a rigoureusement aucune valeur ajoutée.

2.Posté par Xavier Berthier le 10/03/2016 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Claude Bourmal : "1 an plus tard, nous avons 10 000 visiteurs uniques par mois !"
Après un rapide calcul, vous trouverez que "1 an après 2012 = 2013...
Je n'ai jamais dis que les stats sont restées les mêmes depuis. Aujourd'hui, c'est bien plus !

Combien de média peuvent prétendre à 10 000 lecteurs/mois après un an d'existence ?



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com