TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Selectour Afat, JP Mas et son équipe veulent redistribuer 2 Mie aux adhérents

le co-président veut faire des économies tous azimuts


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Lundi 3 Juin 2013

Le programme des candidats aux postes d'administrateurs du réseau Selectour Afat réunis autour de Jean-Pierre Mas a l'avantage d'être clair et chiffré. Un mot d'ordre : économie de fonctionnement pour une meilleure redistribution des gains aux adhérents; un projet : développer une présence sur le net; une promesse : la transparence sur la gestion et les décisions.



Le trombinoscope de la liste Selectourafat2020 de J.P. Mas
Le trombinoscope de la liste Selectourafat2020 de J.P. Mas
"On a été un réseau de riches, aujourd'hui ce n'est plus le cas.

Il faut mettre en place une gestion stricte, serrée, rigoureuse et économe pour renvoyer de la richesse aux adhérents»
, assène d'entrée de jeu Jean-Pierre Mas.

Lors de la conférence de presse tenue ce lundi soir il a présenté l'équipe de candidats de la liste SelectourAfat 2020, aux postes d'administrateurs, liste qu'il a constituée avec 16 autres adhérents (7 Selectour historiques, 10 Afat historiques).

Pour redistribuer davantage aux adhérents, l'équipe SelectourAfat 2020 se promet de trouver deux millions d'euros sur les frais de fonctionnement, sur les impôts, sur les résultats, etc.

Ainsi, Jean-Pierre Mas et ses acolytes prévoit de redistribuer non plus 70% des sommes liées aux surcommissions de l'aérien mais 80%.

En ce qui concerne l'activité Tourisme, le gain sur le volume de commissionnement sera augmenté de 0,5% dès 2013, de 0,75% en 2014 et de 1% en 2015.

Pas question de quémander davantage aux producteurs. Ce gain, sera réalisé sur la gestion et le fonctionnement.

Jean-Pierre Mas voit aussi des économies à réaliser sur la masse salariale (61 salariés aujourd'hui) en ne remplaçant pas certains salariés sur le départ.

En revanche, un nouveau directeur général sera nommé mais «moins onéreux et tout aussi efficace que le précédent"...

250 000 euros seront trouvés sur les honoraires des prestataires et sur l'hébergement informatique dont 200 000 euros sur les coûts de maintenance de Canalvision (les écrans installés dans les agences) à  travers la renégociation des contrats.

Les visites mystères AGV coûtent 300 000 euros/an

Autre poste à alléger : Les visites mystères des agences, dont le budget annuel s'élève actuellement à 300 000 euros seront réduites de trois à deux visites annuelles par agence ce qui devrait réduire ce budget de moitié.

Au total c'est un million d'euros d'économies de fonctionnement sur le budget 2012 qui sera réalisé dès 2013.

Le deuxième million sera gagné sur le résultat net et l'impôt sur les sociétés dont s'est acquitté le réseau en 2012

"Qu'une coopérative paie l'impôt sur les sociétés est aberrant", explique Jean-Pierre Mas. Un gain complémentaire de trésorerie devrait également être réalisé avec le dispositif du CICE

"En trois ans, nous avons versé six millions d'euros en impôts et dépréciation des filiales (Selectour Finances)"

Le dossier Selectour finances étant soldé et la redistribution des gains plus importantes, le montant des impôts devrait logiquement baisser...

Economie toujours sur les frais de siège : En 2014, le bail du siège parisien arrive à échéance , un déménagement vers la banlieue et ses loyers moins onéreux devrait s'imposer.

Mais les deux adresses Paris et Toulouse du siège du réseau pourraient subsister, le réseau étant propriétaire des murs toulousains qui abritent une trentaine de collaborateurs.

Du côté des investissements, les candidats de SelectourAfat 2020 envisagent de maintenir le projet de développement d'une présence Selectour Afat sur le net.

Développer sur le web la présence Selectour Afat

Un site commun Selectourafat dès 2014 est déjà dans les tuyaux et le choix de l'agence qui le développera est à l'ordre du jour du prochain conseil d'administration.

Ce développement ainsi que celui des mini sites nécessitera un budget de "plusieurs centaines de milliers d'euros".

Puis la présence sur le Net se traduira par un investissement de 20 000 à 30 000 euros par mois d'achats de mots clés et autres investissements..

La stratégie prévue à moyen terme passera par une mise en réseau de l'ensemble du réseau : "Nous avons un call center de 4000 vendeurs. Nous devons faire en sorte que cela serve", prévoit Jean-Pierre Mas.

Mais lui ne sera plus là pour le développer : les nouveaux statuts pour lesquels les adhérents vont voter en même temps que pour le conseil d'administration devraient fixer la limite d'âge du président à 65 ans - ce qui sera le cas pour le Toulousain dès 2014.

En attendant, lui et son équipe promettent une gouvernance exemplaire s'ils sont élus. Davantage de transparence sur les décisions :"La tête du réseau a été coupée de la base. Cette coupure de l'information a donné lieu à des fantasmes et des rumeurs".

Il y aura donc une information régulière diffusée aux adhérents. C'est un changement de culture promet la tête de liste.

Et ce sera aussi le cas pour la communication externe. Une prise de parole unique tenue par le président qui représentera "un groupe leader de la distribution de voyages".

De quoi positionner Jean-Pierre Mas à une autre fonction très publique. Et pourquoi pas la présidence du SNAV après celle de Selectour Afat ?

A condition que les adhérents du réseau lui accordent, à lui et son équipe, leur confiance le 25 juin prochain.

Lu 2343 fois

Notez


1.Posté par MATA HARRY le 04/06/2013 06:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En voila une équipe de vainqueurs !!!
Voyons les forces en présence : 8 administrateurs déjà en place et qui en demande encore, une bonne poignée d'anciens du C.A du temps d'AFAT et qui aimeraient bien leur part du gateau , plus quelques selectour qui doivent se demander ce qu'ils font là, au point de n'etre meme pas sur la photo de classe des confrères de la presse
Pousse toi de là , t'es juste en photo pour faire le nombre et la "Blue Touch"

Pour ce qui est du programme, quelle déception !!!
Rien de neuf !
Ah si quand meme: on va vous distribuer de l'argent qu'on a plus , que nous avions , mais qu'on avait pas prévu de vous reverser !
D'ailleurs JPM le dit lui meme: on est plus un réseau de riche !!!!
Le meme qui a octroyer 700.000€ à un DG sortant il y a 6 mois
Le meme qui a dépenser une fortune en avocats pour ficeler la révocation
Le meme qui valide il y a à peine un an( en plein mois de juillet ça passe plus inaperçu) une augmentation de 75% des indemnités pour certains administrateurs , qui au passage , font, campagne pour lui aujourd'hui
Le meme qui défend haut et fort que ce réseau n'est pas controlé par des actionnaires du CAC 40 mais qui prend dans sa "garde prétorienne" 3 personnes salariés de fournisseurs dont 2 qui sont directement rémunérés par un fond d'investissement

Le reste, transparence, promesses électorales qui n'engagent.......
Vous connaissez la suite

Une bonne moitié de cette liste gouverne le réseau depuis la fusion, et pour certains, sont en poste depuis des lustres..........
Et comment que pourquoi on a pas eu toutes ces bonnes idées avant ?

Demain on rase "Gratis"
Quand çà ?
Demain !............

2.Posté par Barbie Tuerie le 05/06/2013 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les lecteurs seraient-ils impressionnés par la liste construite autour de Jean-Pierre MAS ?
Quasiment aucune réaction ni dans la presse, ni sur le portail du réseau où l’unique question d’un dirigeant est restée sans réponse ni remarque.
Même notre chroniqueur habituel (vous remarquerez que je n’ai pas dit préféré) est resté muet. D’admiration ou bien sous la pression de son boss ? Et Ryck ? Et Pedro-Bernardo ?
L’équipe de JPM serait-elle déjà considérée par tous, et pas seulement par les plus fatalistes, comme une équipe qui gagne ? Rien que des noms connus, c’est vrai, pour la grande majorité.
Certains sympathiques, d’autres moins, voire beaucoup moins. Il faut de tout pour faire un CA n’est-ce pas ? Et comme dans tous les cas on ne peut pas plaire à tout le monde….
Heureusement Mata Harry veille et avec pertinence remarque que beaucoup sont là depuis fort longtemps. Remarquez ils ne s’en cachent pas puisque certains l’on même indiqué dans leur profession de foi sur le portail du réseau : « je suis administrateur depuis…. », oubliant toutefois de préciser (mensonge par omission) que récemment ils avaient vendu leur entreprise à un Tour Operator, important partenaire du réseau, lui-même propriété d’un fonds d’investissements.
Et là Mata Harry a raison. Imaginons un peu si ces deux-là étaient réélus comme administrateurs, ils pourraient se présenter à la présidentielle non ? Enfin pas de suite puisqu’ils font partie de l’équipe de JPM. Mais dans un an ? Et si l’un d’entre eux devenait le successeur, le T.O. en question aurait la main mise sur le 1er réseau de distribution. Rien ne s’y oppose dans les statuts. Horreur ! Vous avez dit éthique et déontologie ?
Heureusement il ne s’agit pas d’un scrutin de liste mais de candidatures individuelles.
Maintenant, membre du CA depuis longtemps peut être reprochable, notamment concernant les actions non réalisées ou mal conduites, mais si ça peut être un gage d’expérience c’est aussi un risque évident de petits arrangements entre amis de longue date. Être du sang neuf avec une réelle intention d’apprendre et de s’investir présente beaucoup d’intérêt pour le réseau en apport de nouvelles idées. Finalement comme le dit le président normal qu’on s’est choisi il y a un an, le mieux c’est encore le contrat de génération. Quelques anciens accueillant les nouveaux, la mixture pourrait être bénéfique. Le lecteur électeur jugera.
Barbie, blonde mais pas tant comme on dit chez moi.

3.Posté par Dominique Gobert le 05/06/2013 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chère Barbie, rassurez-vous, je ne suis surtout pas bridé par mon patron (et néanmoins ami). Vous me permettrez simplement, comme j'en ai le loisir au sein de ce journal (qui j'espère est votre préféré, contrairement à son éditorialiste habituel), de décider à quel moment je vais écrire et sur quel sujet. Il se trouve que ça va viendre... Encore un peu de patience!
Et en plus, je vous embrasse!

4.Posté par clauder le 06/06/2013 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pire que des élections présidentielles, autant par les moyens mis en œuvre que par les promesses!!!!
Les places doivent quand même être bonnes pour déployer de telles artifices.......
Je ne doute pas sur la volonté de certains de vouloir apporter leur temps et leurs compétences pour faire avancer le "schmilblick".
Par contre pour d'autres être administrateur devient un métier et satisfait leur égo .
Tout d'un coup en période électorale des idées jaillissent venant de carriériste des conseils, allons Messieurs nous sommes des adultes chef d'entreprises, on connait la musique et on vous connait pour certains.
Honnêtement dans le contexte et les difficultés actuelles je doute de la possibilité de les appliquer mais bien avant cela était du domaine du possible.
Les élections restent un choix de personne et l'avantage des listes est de nous permettre de prendre de ci de là .
Attention il peut y avoir des surprises qui je pense seront bonnes pour le réseau.
Les adhérents ne prendront pas les vessies pour des lanternes. (on est pas chez Tourcom)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com