TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Selectour Afat, quels enjeux pour la campagne électorale de juin 2013 ?

39 candidats pour 18 postes à pourvoir


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 26 Mai 2013

C'est parti, les candidatures aux postes d'administrateur du réseau Selectour-Afat ont été déposées… et validées. 39 candidats au Conseil d'administration du plus grand réseau de France se sont déclarés. Parmi l'un d'eux, un futur président… ou deux ? Analyse.



Selectour Afat, quels enjeux pour la campagne électorale de juin 2013 ?
Sans surprise, on y retrouve le nom de Jean-Pierre Mas, François-Xavier de Boüard, Franck Vernin, l'initiateur du "Mouvement" ou, bien évidemment, Bernard Vairon, actuel président "remplaçant du démissionnaire FX de Boüard. Marc Boehm, "y va aussi"…

Beaucoup de sortants repartent, tels Gisèle Bouscarle, une "vraie de vrai", Patrick Abisset, Jean-Jacques Bessières, Dominique Beljanski et Laure Tré-Hardy... Certains on se demande bien pourquoi !

On note avec surprise le "départ" de Bernard Garcia, proche parmi les proches de Jean-Pierre Mas.

Sans doute, mais nous n'en avons pas la confirmation, afin de se présenter pour le "Comité d'Audit" du réseau.

Ce sera également le cas pour Anne Robart, lasse des luttes intestines, qui préfère, à condition d'être élue, consacrer ses forces au Comité d'Audit. A condition bien sûr que cette instance au sein du réseau possède de réelles possibilités de contrôle, notamment au niveau de la gestion.

Les forces en présence, les enjeux…

Curieux choix que vont devoir faire les 546 électeurs du réseau.

Bien évidemment, le grand enjeu réside à accéder à la présidence du réseau et par conséquent, être entouré d'un Conseil d'Administration uni autour d'un seul président.

A condition toutefois que les adhérents approuvent les changements de statuts (dont nous n'avons pas encore eu connaissance) et qui devraient entériner la fusion définitive du réseau, notamment au plan de la gouvernance : un seul président pour la Coopérative et l'Entreprise!

Apparemment, d'après les avis récoltés en interne, c'est ce que souhaitent les électeurs.

Hormis François-Xavier de Boüard, personne ne s'est déclaré officiellement candidat à la présidence du réseau.

Cependant, si l'on examine la liste des candidatures, il est évident que plusieurs "listes" vont se dévoiler rapidement. Les partisans de FX de Boüard d'un côté, JP Mas de l'autre sont quasiment connus et reconnus parmi les candidats.

Ces élections, une grande inconnue

Reste bien évidemment la possibilité d'une troisième voie. Bernard Vairon, nouveau co-président a goûté au pouvoir. Il ne serait pas étonnant qu'il veuille poursuivre un mandat… Avec qui ?

Franck Vernin, reflétant apparemment le "ras le bol" de nombreux adhérents, pourrait également avoir une carte à jouer, notamment sur le plan de la transparence et la communication, deux "concepts" réclamés fortement par une grande majorité des adhérents.

François-Xavier de Boüard, malgré son image "propre" et la réussite de sa propre entreprise, reste cependant fragile. Démissionnaire pour, selon ses propres mots, "reprendre la parole", il a été extrêmement silencieux ces dernières semaines.

Joint vendredi au téléphone, il reste cependant très confiant et prépare sa tournée électorale à travers les régions. Et reconnait que sa "liste" comporte 14 administrateurs "qui pensent comme lui".

Pour Jean-Pierre Mas, donné gagnant sur le papier il y a quelques mois, les choses semblent désormais plus compliquées. Fragilisé par les polémiques et la défiance de certains adhérents, l'éviction de Philippe de Saint Victor, sa grande marge de manœuvre est plus étroite.

Et ce d'autant plus que, selon les statuts régissant le réseau, l'âge limite pour un Président (comme pour un administrateur d'ailleurs) est de 65 ans. Age que JP Mas atteindra en septembre prochain.

Quid si le présidentiable est moins bien élu que les autres ?

S'il n'est pas élu parmi les six premiers (en termes de nombre de voix) son mandat pourrait au mieux atteindre les deux ans, au pire l'année à venir !

Car, n'oublions pas : chaque candidat devra récolter le maximum de voix.

En effet, selon la procédure adoptée par le réseau, le conseil d'administration est renouvelable par tiers chaque année.

Pour cette première élection, les candidats les moins bien placés seront élus pour un an, les suivants pour deux ans et enfin les mieux plébiscités couvriront un mandat de trois ans.

La question vient naturellement : que se passera-t-il si un membre du "ticket" récolte plus de voix que le Président "convenu" parmi la liste ?

Il aura, même s'il est désigné par ses pairs, une candidature à remettre en jeu dès l'année suivante, ce qui, pour un réseau qui désire maintenant la stabilité, s'avère une position extrêmement dangereuse !

Que se passera-t-il en cas de "parité" de deux listes rivales ?

Cette considération est d'ailleurs valable pour l'ensemble des candidats.

Et les "grands électeurs" que vont être les membres du Conseil d'Administration auront-ils le courage de "trahir" leur tête de liste au profit de la réalité économique du réseau ?

Et enfin, dernière inconnue dans ces élections : en cas de "parité" entre les différentes factions, quel arbitrage et quel avenir pour le fonctionnement et la pérennité de l'entreprise ?

Sans oublier bien sûr que, en cas de défaite cuisante de l'un ou l'autre des "grands" candidats, l'éventualité d'une scission… destructrice !

C'est aussi une possibilité pas si improbable que ça...

Dès le 28 mai prochain, les "profession de foi" des différents candidats seront publiées. Une manière de commencer à y voir un tout petit peu plus clair…

En n'oubliant pas, cependant que, comme le confiait un des candidats, la place est "bonne" à prendre. Diable, plus de 100 000€ brut annuels, ça ne se refuse pas !


Lu 1894 fois

Notez


1.Posté par Rick Sailor le 27/05/2013 07:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Ami

Bravo pour ce résumé parfait de la situation.
Et vous avez bien raison, rien n'est joué !

Une question pour les adhérents : quel projet au delà de la bataille humaine ?
J'avoue que le "mouvement" me surprend. Présenté comme désintéressé, il finit comme base électorale. Décidément Frank Vernin a dépensé beaucoup d'agent... Tout ça pour ça ! Cette approche me semble un peu une petite "dérive amorale". Mais elle n'engage que moi.

L'heure est au projet. Que le meilleur gagne
Avec toutes mes amitiés

Rick

2.Posté par Mata Harry le 27/05/2013 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement Mr Rick Sailor , elle n'engage que vous !!!
Que Franck Vernin se présente aux élections et dépense de l'argent pour communiquer avec les adhérents n'a rien d'une dérive amorale
Contrairement à certains de vos "ami(e)s qui dilapident l'argent des adhérents en note de frais et indemnités à la hausse
Que dire de Jean Pierre Mas qui utilise les deniers du réseau (700.000€ pour rappel) pour éliminer un D.G un peu trop curieux, récupérer son poste et une partie de son salaire au passage.
Je ne sais pas ce que proposera Franck vernin aux adhérents, mais il a au moins le mérite , lui , de leur donner la parole !..........

3.Posté par dantes le 27/05/2013 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mata Harry
C'est vrai qu'un nouveau ballet, ballé toujours mieux, au début...à défaut de vouloir passé à l'aspirateur

Enfin comme il est dit il y a une limite d'age à moins que les statuts ne changent...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com