TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Selon que vous soyez puissant ou misérable...


Rédigé par Jean DA LUZ le Jeudi 18 Décembre 2008



Ridiculisé Jérôme Kerviel. Atomisés les traders de l'Ecureuil. Le sieur de De la Fontaine l'avait fort justement dit : "Selon que vous soyez puissant ou misérable, jugement de cour vous rendra blanc ou noir".
Depuis, cela ne s'est guère arrangé, si l'on en croît l'affaire Bernard Madoff. Cela n'a rien à voir avec le tourisme (quoi que...) mais voilà un homme qui a escroqué la moitié de la planète. Un homme qui lui a extorqué pour 50 milliards d'euros et que l'on s'attendait à voir croupir dans un cul de basse fosse.
Que nenni, le spécialiste de la cavalerie financière et ami des grands de ce monde est tout simplement... assigné à résidence. Ceci grâce à un bracelet électronqiue et une caution de (à peine) 10 millions de dollars. Chez lui, dans le confort douillet que l'on imagine quand on s'est octroyé des salaires de dizaines de millions de dollars chaque année...
C'est à vous dégoûter d'être honnête !

Lu 4665 fois

Notez


1.Posté par Bail Catherine le 19/12/2008 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ainsi va le monde avec ,ce dont on parle peu, les nombreuses TPE qui se voient pressurer par leur banque vu le contexte. La crise a bon dos (les banques ont toujours été frileuses) et les petits trinquent en payant agios, frais et commissions diverses (sans parler des charges diverses qui les étranglent). Au final, alors que les TPE participent fortement à la bonne marche de l'économie, que les banques ramassent les euros du gouvernement tout en annonçant de nouvelles pertes, beaucoup de petites entreprises vont se retrouver sur le carreau et ce sans trésor de guerre. De qui se moque-t-on? Est ce que ces irresponsables de la finance ont lu la fable "Le lion et le rat"?
Merci Jean et merci à TourMag pour ces prises de position qui changent du discours consensuel autour de cette crise de m....

2.Posté par Eric le 19/12/2008 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Catherine, Jean,
Qu'il est bon de pouvoir enfin lire des pensées que l'on croyait singulièrement siennes !
Nous, modestes, petites mais indispensables TPE payons les erreurs de ces impardonnables financiers surdoués. Ils s'en remettront, eux, ils parlent maintenant d'un univers financier responsable, durable ... que sais-je encore, j'entends chaque jour marier des mots incompatibles.
Moi, j'ai reçu un courrier de ma banque m'informant que je ne disposais plus de mon découvert bancaire historique et non contractuel (grave erreur, mais je n'en avais pas tant besoin que maintenant qu'il n'est plus).
Un scandale au moment où les clients paient tard, où en ces temps de raréfaction des ventes il ne fait pas bon froisser les sensibilités utiles.
Mais les nôtres, elles sont quantités négligeables : Iata qui durcit (ou qui retire sa souplesse, c'est pareil) ses critères, les banques, établissements financiers qui ne financent plus, Oseo qui finance des créations, des innovations technologiques, des projets risqués, mais pas les BFR (besoins en fonds de roulement), les fournisseurs, qui eux ne veulent surtout pas attendre et ne permettent plus le moindre relevé en retard, ces réseaux qui affirment dans la presse prendre des dispositions pour leurs adhérents, alors que ceux qui sont en difficulté ne trouvent pas oreille créditrice...
Ceux qui sont mal en point le sont encore plus, acculés par ceux qui autour ne les aident pas de peur d'être encore plus mal !!
Merci à vous pour le réalisme de votre point de vue.

3.Posté par Jérôme le 03/01/2009 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A cette situation tellement iréelle, la réponse par accumulation de toutes ces injustices, se révélera. Sous quelle forme ? quand ? Je n'en sais rien, j'espère en tout cas qu'elle se passera sans trop de violence dans nos sociétés. Une chose est par contre sûre est nous entourera de tristesse.

Je suis bien d'accord avec l'avis général, c'est à nous dégouter d'être honnête et cela est valable hélas aujourd hui, dans tous les corps de métiers. Nous sommes dans un cercle vicieux où de toutes façons, les règles ne sont pas appliquées dans son ensemble, soient parce qu'elles ne sont plus de notre temps, soient parce qu'elles reviennent trop chères ou bien d'autres choses encore.

Pourtant je reste persuadé que nos économies ne pourrons tourner correctement que si chacun d'entre nous, restons éthiques dans nos comportements.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com