TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Sénégal : le Quai d'Orsay appelle les Français sur place à une "vigilance accrue"

Les manifestations restent concentrées à Dakar


Rédigé par La Rédaction (P.C) le Mardi 21 Février 2012

A moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le Sénégal voit les manifestations d'opposants au président Abdoulaye Wade se multiplier. Mardi 21 février 2012, un rassemblement a été empêché par la police, dans les rues de Dakar. Une situation instable qui pourrait entraîner de nouvelles violences et qui pousse le Quai d'Orsay à appeler les Français sur place à faire preuve d'une grande vigilance.



Alors que le premier tour des élections présidentielles aura lieu le 26 février 2012 au Sénégal, les rues de Dakar sont à l'heure actuelle le théâtre de nombreuses manifestations.

Ce mardi 21 février 2012, la police a de nouveau empêché un rassemblement d'opposants au président Abdoulaye Wade dans la ville. Ce qui pourrait entraîner de nouvelles violences.

Selon un décompte opéré par Amnesty International Sénégal et la Ligue Sénégalaise des droits humains, neuf personnes auraient trouvé la mort depuis le début de la contestation fin janvier 2012.

Une situation qui pousse le ministère français des Affaires Etrangères à mettre à jour la fiche du pays dans les Conseils aux Voyageurs de son site Internet.

"Entré dans une période pré-électorale agitée, le Sénégal, et notamment sa capitale, peut être sujet à des manifestations plus ou moins maîtrisées", peut-on y lire.

Des quartiers à éviter mais pas de risque pour les touristes

Le Quai d'Orsay invite les Français qui se trouvent sur place à "une vigilance accrue et à s'informer sur l'évolution de la situation" avant d'effectuer des déplacements.

Sur son site, l'ambassade de France à Dakar précise les quartiers et les axes qu'il convient d'éviter : Dakar Plateau, Médina, Colobane, les avenues Lamine Guèye, Malick Sy, Peytavin, Jean-Jaurès, Cheikh Anta Diop et Blaise Diagne ainsi que les villes de Rufisque, Kaolack et Diourbel.

Du leur côté, les tour-opérateurs campent sur leurs positions. "Les voyagistes travaillent depuis longtemps sur la destination, martèle le secrétariat général du CETO. Ils savent apprécier la situation.

Les touristes ne se trouvent pas là où se déroulent les événements liés aux élections présidentielles qui auront lieu le 26 février 2012.
" Méthode Coué ou non, pour les producteurs, les touristes présents au Sénégal n'ont aucune raison de subir des désagréments liés à ces manifestations.

Témoignage de pro sur place : "Les manifestations sont concentrées à Dakar"

Sur place, les professionnels du tourisme envisagent surtout de jouer la carte de la prévention ce dimanche, "principalement afin d'éviter les probables embouteillages causés par les manifestations et qui pourraient retarder ou empêcher les transferts des touristes jusqu'à l'aéroport, témoigne Blandine Leguichaoua, consultante en tourisme et spécialiste du Sénégal.

Les agences du Sénégal se sont regroupées et veillent à la route en postant des éclaireurs le long du chemin et s'il y a un barrage, attendent ou empruntent un autre chemin.

Je parlais à midi avec des clients du Lamantin et ils revenaient d'excursion sans avoir jamais rencontré de manifestants.

J'ai moi-même quitté Dakar hier midi et lorsqu'on arrive à Saly ou dans le Saloum personne ne se rend compte de rien.

Les manifestations sont concentrées à Dakar et si parfois cela touche la province, ce sont surtout des jeunes qui en profitent pour couper les routes en faisant brûler des pneus. Je revenais dimanche soir du Lac Rose vers Dakar et je les ai croisés.
 
Par contre, les agences évitent les excursions dans le centre-ville de Dakar, pour éviter que les touristes ne se trouvent dans une manifestation, ce qui est valable pour tous les pays du monde.
 
Nous sommes mardi et des négociations ont commencées. Elles ont été confiées à l'ancien président du Nigéria et nous attendons les résultats.
 
Les élections doivent se tenir dimanche et les préfectures ont interdit la circulation sauf aux acteurs du tourisme, qui ont tous des laisser-passer pour effectuer les transferts et les circuits.

Le Sénégal possède de solides institutions et des hauts fonctionnaires très brillants, donc le pays fonctionne malgré la campagne électorale difficile qui ébranle quelque peu cette démocratie exemplaire d'un jeune pays de 50 ans d'existence
".

Lu 3175 fois

Notez


1.Posté par Bancal Jean Jacques le 22/02/2012 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les opérateurs du tourisme sont vigilents par rapport à la sécurité des touristes et se tiennent informés des lieux ou se déroulent les manifestations qu'il est toujours prudent d'éviter quelque soit le Pays.
Le sénégal est un pays ou l'opposition passe à la télévision et dans les journeaux tous les jours pour s'exprimer et poser leurs revendications. Les manisfestations qui se déroulent dans certains lieux ont toujours existées durant la campagne électorale. Les manifestants ont jusqu'à présent et c'est en leur honneur éviter d'endommager les commerces dans les rues ou se déroulent les manifestations. Nous regrettons et déplorons que des personnes aient été accidentellement tuées ou blessées. mais nous faisons confiance au peuple Sénégalais. Le Sénégal n'est cependant pas comparable au niveau sécurité à certains Pays très touristiques ou le nombre de morts par balle dépasse la centaine par jour, sans que cela ne semble émouvoir le marché du tourisme. Il n'est pas évident de comprendre comment les proféssionnels Européens définissent leur code de sécurité. les touristes qui viennent en ce moment ne rencontre aucun regard de défiance et sont accueillis avec beaucoup de gentillesse dans ce pays , mon Pays . Jean Jacques Bancal Résident et opérateur touristique au Sénégal

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com