TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






Site B2B des TO : Advences permet une gestion automatique du yield

Interview Lotfi Gabsi PDG d'Advences


Rédigé par Rémi Bain-Thouverez le Mardi 26 Avril 2016

Les ventes générées par les agences de voyage augmentent chez Thalasso N°1. La distribution traditionnelle fait valoir sa valeur ajoutée par rapport aux pure players et cela passe notamment par le site internet. Éditeur de solutions logicielles, Advences accompagne les acteurs du tourisme dans la réalisation de leur projet e-commerce. i-tourisme a rencontré Lotfi Gabsi, PDG d'Advences.



Lotfi Gabsi, PDG d'Advences
Lotfi Gabsi, PDG d'Advences
i-tourisme : Le site de Thalasso N°1 performe. La technologie y est pour quelque chose ?

Lotfi Gabsi
: C’est un ensemble. La technologie est là bien sûr. Nous donnons les moyens au TO de mettre en ligne à chaque heure les meilleures offres du marché à l’aide d’une gestion automatique du yield. Mais, si vous n’avez pas la maîtrise de la production, l’usage de l’outil est limité.

i-tourisme : Vous pouvez développer?

Lotfi Gabsi
: Si vous maîtrisez la production, comme c’est le cas de Thalasso N°1 qui affrète ses propres avions, vous pouvez modifier le prix d’un forfait instantanément en enlevant une option par exemple.

Le couple gagnant, c’est une solution technologique qui intègre des automatismes avec un paramétrage direct et la faculté de jouer avec les éléments de la production.

i-tourisme : Vous avez un exemple ?

Lotfi Gabsi
: Prenez le cas d’un forfait à 650 euros. Si la veille que vous exercez sur votre marché vous fait remonter une offre identique, mais 30 euros moins chers, vous pouvez enlever une prestation pour revenir à 590 et rester le mieux-disant.

Techniquement c’est une opération ultra simple et immédiate dès lors que vous avez la faculté de pouvoir contrôler la production.

i-tourisme. C’est ce que fait Thalasso N°1 ?

Lotfi Gabsi
: En permanence. Ils gèrent près de 3000 forfaits qui sont challengés en continu par une veille marché permanente.

i-tourisme : C’est exigeant !

Lotfi Gabsi
: Mais c’est la réalité. Par contre nous avons simplifié la technologie pour rendre les opérations aisées. C’est un simple paramétrage réalisé directement par eux, sans que pour autant les équipes soient des informaticiens.

Nous avons fourni une solution globale qui est accessible par les différents services du TO qui travaillent ensemble pour apporter le meilleur yield.

C’est un dialogue en temps réel sans qu’il soit nécessaire d’aller chercher de l’information ailleurs en XML. C’est l’avantage de ce site BtoB par rapport à ses concurrents qui, eux, doivent assembler dynamiquement.

i-tourisme : Ce qui est possible aussi.

Lotfi Gabsi
: Pas avec la même efficacité

i-tourisme : Pourquoi ?

Lotfi Gabsi
: Si pour réajuster un prix, vous devez modifier un élément de votre package et que cet élément ne fait pas partie de votre production, il vous faut du temps alors que justement du temps vous n’en avez pas.

Quel choix vous reste-t-il si ce n’est d’enlever purement et simplement le produit de vos offres ?

Apporter le meilleur service aux clients

i-tourisme : On en revient toujours au même constat : il y a les TO qui produisent eux-mêmes et ceux qui fond des assemblages ?

Lotfi Gabsi
: Sauf qu’il y a de moins de moins de TO qui prennent les risques de produire eux même surtout avec l’aérien. Mais si c’est le cas, vous le voyez bien avec l’exemple de Thalasso N°1, il se donne les moyens de gagner des parts de marché.

i-tourisme : Mais en exerçant une veille permanente, en intervenant tous les jours sur le site, etc... Il faut avoir les reins solides.

Lotfi Gabsi
: Oui, mais la technologie le permet. Il ne faut que quelques heures aux équipes de Thalasso N°1 pour monter un forfait.

i-tourisme : Et dans une situation de pré-packaging, donc avec des assemblages ?

Lotfi Gabsi
: Là aussi la technologie évolue. Le pré-packaging se développe parce que les solutions sont rodées et plus simples à mettre en œuvre.
Nous sommes capable de faire remonter aux TO, les informations qui leur manquent pour optimiser le forfait, surtout si c’est un combiné.

i-tourisme : Ce n’était pas le cas avant ?

Lotfi Gabsi
: Non. Si vous avez un forfait pour un combiné qui assemble deux destinations, il suffit qu’un vol dans un sens soit complet pour que la vente du package soit rendue impossible.

Le TO ne sait pas où est le problème. Mais aujourd’hui, avec une analyse type big data, nous sommes en mesure de lui donner cette information qui va lui permettre de racheter le quota de place qui lui manque pour garder son offre globale.

i-tourisme : C’est une innovation ?

Lotfi Gabsi
: Une grande innovation et pour que vous puissiez le comprendre, c’est tout simplement une capacité de traitement de plusieurs millions d’informations…

i-tourisme : Et quels sont les autres innovations à attendre ?

Lotfi Gabsi
: Le cash.

i-tourisme : Du type Google ?

Lotfi Gabsi
: Exactement, mais pour le BtoB. C’est un domaine qu’on commence à explorer qui va nous faire gagner des temps de traitement considérable et augmenter le champ des possibles.

i-tourisme : Vivement demain ?

Lotfi Gabsi
: Cela coûte quand même et c’est du travail…

i-tourisme : Mais vous êtes toujours là !

Lotfi Gabsi
: Car j’ai choisi d’apporter le meilleur service aux clients qui me font vivre. C’est ce qui me pousse à innover.

Lu 1774 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 16:28 Quand Uber mise sur l'Intelligence Artificielle


PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33









Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com