TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





Stationnement autocars Paris : la hausse tarifaire de 60% provoque la colère des autocaristes

des mesures qui provoquent le mécontentement des autocaristes


Rédigé par Aurelie Resch le Lundi 24 Octobre 2016

A partir du 2 janvier 2017 le prix du Pass autocar qui permet de stationner dans des emplacements réservés augmentera pour les autocars aux normes anti-pollution Euro IV de 30 à 70% par rapport aux tarifs actuels.



La Mairie de Paris a annoncé une importante augmentation des coûts de stationnement pour des autocars commercialisés entre 2006 et 2009 © Ekaterina Pokrovsky - Fotolia.com
La Mairie de Paris a annoncé une importante augmentation des coûts de stationnement pour des autocars commercialisés entre 2006 et 2009 © Ekaterina Pokrovsky - Fotolia.com
La Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV) s'indigne des mesures récentes prises par la Mairie de Paris envers les autocaristes.

Parmi celles-ci, la hausse tarifaire des stationnements (qui s'ajoute à celle effectuée en mai 2016) qui, pour certaines catégories d'autocars, atteindrait 350% dans les deux prochaines années et une nouvelle norme anti-pollution (non validée) Euro 7 porteraient atteinte au tourisme sur la capitale.

Une augmentation excessive malvenue

La Mairie de Paris a annoncé une importante augmentation des coûts de stationnement pour des autocars commercialisés entre 2006 et 2009.
Cette hausse est loin d'être compensée par la baisse des tarifs initialement prévue pour les autocars normalisés Euro V et Euro VI. La FNTV se plaint dans un communiqué de ce que "ces diminutions sont très modérées et discriminatoires.

De l'ordre de 18% au maximum, elles ne concernent que les Pass abonnés et ne bénéficieront pas aux entreprises se rendant occasionnellement sur Paris, quand bien même leurs véhicules répondraient aux normes d'émission les plus vertueuse
".

Ainsi, même les autocars aux normes anti-pollution Euro VI qui stationneront dans la capitale toute une journée et une nuit, sur un emplacement réservé, seront pénalisés à partir du 2 janvier 2017 par une facture de 308 euros, soit 99 euros de plus qu'aujourd'hui.

Les quelques 1000 cars de tourisme amenant chaque jour quelques 34 000 touristes dans la capitale (et contribuant ainsi à l'économie du pays) pourraient très bien face à ces mesures choisir de rouler dans la ville plutôt que de payer la nouvelle augmentation tarifaire pour leur stationnement.

Paris obtiendrait alors l’effet contraire attendu.

La norme Euro 7 régulerait-elle les problèmes de pollution ?

Pointés du doigt comme des agents polluants, les autocars sont soumis des contraintes strictes de normes anti-pollution. Une nouvelle norme Euro 7 exige la sortie du marché des véhicules normés Euro 4,5 et 6. Une iniative qui laisse la FNTV perplexe.

Cette norme Euro 7 en fait n'existe pas. Initiative de la Mairie de Paris, elle anticipe l’émergence d’autocars électriques et au gaz naturel sur le marché. La réaction de la FNTV est vive : "La mairie de Paris démontre une nouvelle fois sa méconnaissance la plus profonde du secteur de l'autocar. » Selon eux, ces autocars sont loin de voir le jour. Et quand bien même ils viendraient à apparaître, ils "répondront toujours à la norme Euro VI (…) les motorisations alternatives ne permettent pas aujourd'hui de parcourir les distances nécessaires aux autocaristes en provenance de province ou de l'étranger pour se rendre dans la capitale".

Pourquoi rendre l’autocar seul responsable de la pollution parisienne "alors qu'il ne représente que 0,3% du trafic routier" ? Prend-on vraiment le problème par le bon bout ?

Un mécontentement grandissant

Parallèlement à l'annonce de ces mesures excessives, la FNTV se plaint du mépris et du manque de communication de la Mairie de Paris.

Le syndicat espérait un travail collaboratif avec la mairie pour palier aux différents problèmes de pollution, logistique et encadrement relatifs aux autocaristes à Paris : soit l'augmentation de durée de stationnement dans des zones stratégiques de la ville, l'accès à certaines voies de bus pour accéder plus rapidement aux zones de dépose-reprise des touristes et un encadrement avec les touristes dans les zones de stationnement souvent engorgées (il est reproché aux chauffeurs d'aider les touristes à s'orienter vers les lieux de visite quand ils sont requis de rester dans leur véhicule).

Excédés parle "dogmatisme de la mairie de Paris", les autocaristes de la FNTV rejoints par d'autres syndicats d'autocaristes, adressent "un ultimatum à la Mairie de Paris » et menacent de bloquer la capitale pendant la période des fêtes si elle ne répond pas à leurs revendications.

Lu 4560 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92









Dernière heure






 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com