TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





Sur-Mesure : Directours lance son application iPad

Réduire sa dépendance Google


Rédigé par Rémi Bain Thouverez le Jeudi 4 Décembre 2014

Où situer la frontière entre stratégie et technologie. Cette question, les professionnels du tourisme se la posent tous les jours. En lançant son appli, Directours apporte des réponses.



Le voyage ‘’à la carte’’, avec la réservation en temps réel, reste le défi de tous les producteurs comme les distributeurs.

L’accès direct au stock s’impose comme la difficulté première. Se pose alors le dilemme de savoir où placer le curseur ?

Plus votre production est originale, plus l’automatisation des réservations sera difficile.

Dans le cas contraire, avec un catalogue standardisé, si l’automatisation est plus facile, vos avantages concurrentiels seront moins discriminants. En définitive le choix semble plus stratégique que technologique.

Christian Sabbagh, président d’Orchestra, le résume parfaitement : « Vous ne pouvez automatiser entièrement la réservation qu’à partir d’une base bénéficiant de suffisamment de stock.

Dans ce cas, votre production ne peut qu’être banalisée. Plus vous voulez d’originalité dans votre catalogue plus le temps réel sera inaccessible. »


Pourtant, avec les solutions qui arrivent sur le marché le débat se déplace.

Appli Ipad

L’ambition de la nouvelle appli IPad de Directours est de favoriser la construction des voyages de ses clients en misant sur l’inspirationnel.

Pour cet objectif, le device est idéal. Ludique, intuitive, appropriable immédiatement, l’appli devrait trouver son public, dans le confort des canapés, auprès des familles heureuses de rêver à leurs prochaines vacances.

Le voyage ‘’a la carte’’ est à portée de clic.

Pour être innovante, l’appli repose sur une architecture sachant arbitrer entre le voyage assisté et le voyage sur mesure.

Le futur voyageur est accompagné dans la construction de son voyage, avec des points imposés et des variables laissées à son libre arbitre. Partant de là, les options sont le reflet de la totalité du catalogue de Directours.

Le futur voyageur rentre sa demande : durée, date de départ, etc et surtout pour personnaliser son voyage, ses critères propres : motivation, goût, confort souhaité, etc.

L’objectif étant de faire remonter une proposition de voyages correspondant à ses aspirations.
Directours lance son application.
Directours lance son application.

Point de départ

Le premier critère, et il est imposé, est celui de l’aéroport d’arrivée.

C’est à partir de ce point que tout va se construire. L’utilisateur pourra ensuite choisir, sur une carte, les prochaines étapes.

L’appli, va proposer pour chaque destination : trois options qui vont se rapprocher au plus près de son profil.

Aucune incohérence ne sera possible : tout est analysé par des algorithmes spécialement conçus pour cette solution.

Ne ressortira que ce qui est cohérent temps en termes de timing que de distance en adéquation avec les critères initiaux du voyageur. A noter qu’aucune notion de prix n’est encore abordée.

Gersende Cherrier, project manager chez Orchestra explique : « L’appli, c’est d’abord une invitation au rêve ».

Une fois le voyage terminé, l’utilisateur pourra envoyer sa demande à un agent de voyage qui va vérifier les disponibilités et coter le circuit.

« Nous nous engageons à répondre dans les 24 heures », précise Corinne Louison, directrice générale de Directours

Store-to-shop

« Même dans 50 ans, il sera difficile d’automatiser la réservation d’un voyage à la carte. Il y aura toujours un petit hôtel où un autre produit plus confidentiel ne bénéficiant pas d’un stock suffisant pour le permettre », proclame Christian Sabbagh.

Comment, dans ces conditions, imaginer que la nouvelle appli de Directours puisse le faire aujourd’hui ?

Olivier Karvela précise à ce sujet : « Notre appli est un configurateur de voyage.

Le but recherché n’est pas la vente directe à travers la tablette, mais bien de favoriser le dialogue avec nos clients.

Si une partie de ceux qui ont téléchargé l’appli nous contacte, l’objectif est atteint. »


C’est du store-to-shop.

Réduire la dépendance de Google

Alors pourquoi cette appli ? Si ce n’est pas pour vendre en direct.

Olivier Karvela poursuit ses explications : « Nous ne connaissons pas les internautes qui nous viennent de Google.

Nous ne parvenons à maîtriser leur parcours. Même si nous fidélisons pour 40% de nos clients, ils repassent par Google pour pointer sur Directours et nous repayons.

Avec l’appli, ce sera différent. Nous en attendons une appropriation en faveur de notre marque, un attachement, une reconnaissance.

En favorisant le dialogue avec nos vendeurs, nous souhaitons construire une relation plus durable et surtout nous rendre moins dépendants de Google. »


Pour résumer : l’appli se présente comme un élément visant à favoriser le relationnel et mieux fidéliser la clientèle.

"Atteindre les 10 000 téléchargements"

Susciter des téléchargements n’est pas très compliqué surtout si l’on dispose d’une base de 60 000 clients comme Directours.

Olivier Karvella nous donne sa méthode : « En proposant 15% de réduction à votre base client, nous devrions atteindre les 10 000 téléchargements.

Ensuite, avec un marketing adapté, nous ambitionnons à ne pas être relégués en dernière position, mais bien de faire partie des 4 à 5 qui sont régulièrement consultées.

Avec une clientèle CSP+, c’est atteignable, car cette cible est la plus curieuse et la plus impliquée. »


L’achat d’un téléchargement coûte dans les 0,80 centime. C’est assez bon marché. Mais il faut ensuite pratiquer du push afin d’animer cette base.

Les avis client

Le directeur de Directours y tenait.

Pour lui, les avis clients sont très importants.

Il disait : « On peut tricher sur Trip ou Booking.

Chez nous ce n’est pas possible. Nos avis ont la certification Directours et ce sont des clients français avec des goûts et des habitudes des Français.

C’est un élément de réassurance.

C’est pour cette raison que nous avons chargé les avis de nos clients sur l’appli pour crédibiliser notre production. »


L’appli

Développée par Orchestra, l’appli est hébergée sur sa plateforme.

C’est un travail qui a duré un an, mais qui aujourd’hui devient duplicable plus rapidement pour tous les acteurs du tourisme qui souhaitent proposer ‘’le voyage à la carte’’.

Il faut, bien entendu, détenir un catalogue suffisant pour faire ‘’vivre’’ le voyage à la carte.

Si c’est le cas, tout devient extrêmement ludique. Par pays ou par destination, par circuit ou directement dessiné sur une carte, le voyage prend forme.

Le point de départ est l’aéroport.

Ensuite, à chaque étape, 3 propositions remontent au plus près des critères définis par le client.

Lorsque le voyage est finalisé, il suffit d’indiquer la ville ainsi que la date de départ et la demande de cotation est envoyée au vendeur.





Lu 2171 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com