TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Sur-mesure : Prochaine-Escale.com nouvel intermédiaire des TO français

déjà 50 TO partenaires


Rédigé par Céline Eymery le Mardi 6 Octobre 2015

Présentée à l'occasion du Salon Mondial du tourisme en 2015, Prochaine-Escale.com est une plateforme de mise en relation entre voyageurs et professionnels français producteurs, spécialiste des voyages sur-mesure. Les voyagistes bénéficient d'un nouveau canal de distribution direct qu'ils rétribuent grâce à une rétro-commmission de 10%.



Prochaine-escale.com ne cache pas ses ambitions. Le site vise d'ici 3 ans, 2% de part de marché du segment des voyages sur mesure vendus par les tour-opérateurs et les agences de voyages - Capture Ecran
Prochaine-escale.com ne cache pas ses ambitions. Le site vise d'ici 3 ans, 2% de part de marché du segment des voyages sur mesure vendus par les tour-opérateurs et les agences de voyages - Capture Ecran
Un nouveau canal de distribution et d’acquisition clients pour les tour-opérateurs français, voici comment se présente Prochaine-Escale.com.

Lancé officiellement en avril dernier, le site, spécialisé sur les voyages sur-mesure, rappelle au premier coup d’œil celui d'Evaneos.

Et pourtant pour Thomas Faizant, co-fondateur la différence est de taille : "d'une part nous travaillons uniquement avec des producteurs B2B immatriculés en France, et d'autre part, nous donnons la possibilité aux voyageurs de comparer les offres".

Beachcomber, Austral Lagons, Visiteurs, Voyage et Tradition, Aya Désirs d'Orient font partie des 50 TO déjà partenaires.

"A l'occasion de l'IFTM Top Resa, nous avons rencontré d'autres TO intéressés. Nous sommes en négociation notamment avec Salaün pour ses marques spécialistes : Nordiska et Pouchkine Tours", ajoute Thomas Faizant.

Les producteurs ont ainsi un nouvel outil pour "se distribuer en direct", à "des coûts moins élevés qu'en agences de voyages traditionnelles".

En effet, Prochaine-Escale.com n'encaisse pas l'argent. Il se positionne en tant qu'apporteur d'affaires. Il n'est d'ailleurs pas immatriculé au registre d'Atout France.

"Nous facturons des honoraires qui correspondent à une rétro-commission de 10 % versée par nos partenaires à chaque vente.

Nous sommes accompagnés par des avocats sur ce point, et de toute manière vis à vis de nos clients nous ne voulons pas d’ambiguïté. Nous ne sommes pas organisateur de voyages, c'est pourquoi nous mettons clairement nos partenaires en avant sur le site"
, explique le co-fondateur.

2M€ de CA et 25 M€ VA d'ici 3 ans

En effet, chaque tour-opérateur dispose d'un espace personnalisé dans lequel il présente ses services.

Le site ne cache pas ses ambitions. Il vise d'ici 3 ans, 2% de part de marché du segment des voyages sur mesure vendus par les tour-opérateurs et les agences de voyages, soit 2M€ de chiffre d'affaires pour 25M€ de volume d'affaires.

D’ici la fin de l’année, l’entreprise se fixe pour objectif de doubler la taille de son réseau de partenaires pour couvrir 150 destinations.

Depuis deux mois, Prochaine-Escale.com a engrangé des ventes et affiche 80 000 € de volume d'affaires, pour 7 dossiers réalisés, dont un beau dossier de 6 personnes à l'Ile Maurice, et un pour 2 pax en Grèce pour un montant de 4 000 €.

Pour satisfaire ses partenaires, Thomas Faizant porte une attention particulière au taux de transformation.

Pour ce faire, les devis sont traités manuellement. "Nous vérifions que les demandes des voyageurs sont cohérentes, puis nous regardons quels TO sont les mieux placés pour répondre aux offres. Toute la valeur ajoutée est de trouver le bon expert", ajoute t-il.

Ainsi, les devis ne sont envoyés qu'à 2 partenaires, voire un 3e si le client ne se décide pas au bout de quelques semaines. Ensuite, les TO et les voyageurs entrent en contact.

Référencement et marque blanche

Thomas Faisant et Renaud Moulas fondateurs du site © Prochaine Escale
Thomas Faisant et Renaud Moulas fondateurs du site © Prochaine Escale
Pour faire la promotion de ses services, Prochaine-Escale.com mise sur les réseaux sociaux et le référencement naturel.

Le référencement payant n'est pas mis de côté. Le site s'appuie sur les voyagistes. Les TO ont en effet la possibilité de confier un budget marketing à la jeune entreprise.

En contre-partie, celle-ci renvoie le trafic sur les pages des voyagistes, et les remboursera, dans un deuxième temps sous forme d'avoir.

Autre axe de développement : la marque blanche. Un partenariat est d'ores et déjà noué avec le comparateur What The Flight. D'autres projets sont à l'étude avec PagesJaunes et Leguide.com...

On le voit les nouveaux entrants dans le secteur ne manquent pas d'idées et bousculent les modèles existants, assumant clairement leur statut.

Celui d'apporteurs d'affaires ou autres intermédiaire n'est pas nouveau, et profite de zones d'ombre juridiques.

Prochaine-Escale.com s'est engouffré dans la brèche en s'attaquant à un segment porteur pour les agences traditionnelles, celui des voyages sur-mesure, sans avoir les mêmes obligations... et en partenariat avec les TO. Le débat est (re)lancé..

Lu 2674 fois

Notez


1.Posté par Dura lex le 07/10/2015 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis un peu surpris que vous puissiez affirmer que ce nouvel intermédiaire puisse s’exonérer des obligations d’une immatriculation assortie des obligations légales.

Monsieur Gobert lisez (ou relisez) l’article L. 211-1 du code du tourisme. Celui-cit commence par : I.-Le présent chapitre s'applique aux personnes physiques ou morales qui se livrent ou apportent leur concours, quelles que soient les modalités de leur rémunération, aux opérations consistant en l'organisation ou la vente

Vous me le recopierez aussi 100 fois SIGNÉ DES PARENTS !

2.Posté par Gilles KUSTER le 07/10/2015 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et pourtant, il suffit de lire les 3 premières lignes du code du tourisme : "-Le présent chapitre s'applique aux personnes physiques ou morales qui se livrent ou apportent leur concours, quelles que soient les modalités de leur rémunération, aux opérations consistant en l'organisation ou la vente"

En payant tous les ans ma RCP, ma cotisation APST et autres taxes de tous poils, j'ai vraiment l'impression d'être un couillon, sentiment certainement partagé par beaucoup de collègues....

3.Posté par John Red le 07/10/2015 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il va falloir vous immatriculer
C'est un peu facile de sortir une énième plate de forme de mise en relation et se dédouaner de toute responsabilité
Evaneos est immatriculé
Je pense que le SNAV (commision paracommercialisme) devrait se pencher sur ce site web car il semble qu'il soit tombé sur une petite jeune qui avait un site internet il y a quelques semaines (Tourmag avait fait un billet la dessus je me souviens plus du nom) mais là on c'est du gros :
ils ont peut être les moyens de se prendre une licence non ? ou alors ils ont peur des responsabilités...
mais dans ce cas faut pas devenir entrepreneurs :)

4.Posté par UBER le 07/10/2015 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
exactement le même sujet que taxi vs uber : licence taxi = garantie + cotis apst etc ...
au final c'est le consommateur qui gagnera : si l'AGV n'apporte rien de plus que ce portail ,le modèle est mort et inutile de se battre en défensif en se retranchant derrière le code du tourisme
sinon, comme indiqué , si cet operateur s'immatricule , alors là on lévera cet argument qui vient à chaque fois polluer les initiatives intéressantes et occulte les sujets de fond

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com