TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





TUI France : le compte n'y est pas, il reste 20 postes à supprimer... sans PSE

le groupe mise désormais sur les mouvements naturels


Rédigé par Pierre Coronas le Jeudi 11 Décembre 2014

Les PSE et les appels aux départs volontaires sont tous terminés chez TUI France. Le groupe vient d'ailleurs d'achever l'exercice 2013/2014 avec 40 % de pertes opérationnelles en moins. Pourtant, il reste encore une vingtaine de postes à supprimer pour atteindre les objectifs fixés par Perspectives. La Direction mise sur les mouvements naturels.



Selon la Direction des Ressources Humaines, une vingtaine de postes resteraient à supprimer au sein des effectifs de TUI France - DR : © contrastwerkstatt - Fotolia.com
Selon la Direction des Ressources Humaines, une vingtaine de postes resteraient à supprimer au sein des effectifs de TUI France - DR : © contrastwerkstatt - Fotolia.com
Désormais, TUI France se tourne vers l'avenir.

Le groupe qui vient d'annoncer une importante réduction de ses pertes opérationnelles en a fini avec son plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).

La prolongation de l'appel aux départs volontaires jusqu'en novembre 2014, annoncée fin avril 2014 par la direction du groupe, avait finalement été rejetée par la DIRECCTE.

"La Direction du Travail a considéré qu'il y avait eu une rupture avec la période de candidatures au départ précédente et qu'il s'agissait donc d'un nouveau plan social.

Pour le mettre en place, il aurait donc fallu remettre en place une nouvelle procédure avec un Livre I et un Livre II comme ce qui a été fait avec les autres plans
", explique Lazare Razkallah, délégué syndical CGT, secrétaire général du comité d'entreprise (CE).

Problème : il restait alors encore des postes à supprimer au sein des effectifs de TUI France pour atteindre l'objectif initial de 306 suppressions fixé par le PSE. Fin avril 2014, la Direction annonçait 49 emplois concernés dont 20 d'ici la fin de l'exercice 2013/2014.

Démissions et mobilité interne

"Aujourd'hui, tous postes confondus, il en reste une vingtaine qui sont encore concernés par des suppressions", confirme Cédric Adnet, Directeur adjoint des Ressources Humaines (RH) chez TUI France.

Tous les plans de départs et de sauvegarde de l'emploi étant clos, le groupe mise sur d'autres solutions pour dégraisser son personnel à hauteur du niveau fixé.

"La vie normale a repris son cours chez TUI France. Notre démarche consiste désormais à tourner la page et à regarder devant nous, poursuit Cédric Adnet.

Étant donné que nous sommes sur un petit nombre de postes, nous allons laisser faire les mouvements naturels." Il compte donc sur des démissions classiques et la mobilité interne pour régler la situation.

Des solutions de reclassement pourraient toutefois être proposées par la Direction sur des cas particuliers.

Les syndicats restent cependant en alerte sur quelques points. Notamment au sujet projet de fermeture des comptoirs en aéroport pour lesquels 4 salariés sur 8 ont été reclassés au siège. 4 employés restent donc en attendent de solutions et de précisions sur leur avenir.

L'agence de Dijon ne ferme pas

Quant à l'agence Nouvelles Frontières de Dijon dont la fermeture était prévue par le plan Perspectives, aucun salarié n'a souhaité la quitter dans le cadre du plan de départs volontaires.

"L'agence de Dijon va poursuivre son activité, annonce le Directeur adjoint des RH. Ce point de vente est le seul parmi ceux pour lesquels le plan prévoyait des fermetures que nous n'avons pas fermé. Nous avons décidé de le garder ouvert."

De son côté, Lazare Razkallah et la CGT de Tui France misent beaucoup sur les discussions autour de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC).

"J'espère que la Direction sera transparente et loyale sur ce point et qu'elle négociera efficacement avec nous", prévient le secrétaire générale du CE.

"Notre objectif est de parvenir à trouver un accord en partenariat avec les représentants de tous les syndicats", lui répond Cédric Adnet.

Les propositions ont été remises aux partenaire sociaux le 2 décembre 2014. un planning a par ailleurs été établi avec 6 dates de réunion programmées d'ici le 31 janvier 2015.

Une question technique ? Un avis et/ou des tuyaux ?
Venez en parler ou posez directement vos questions dans l
a HOT LINE by TourMaG.com.
(strictement réservé aux professionnels)

Lu 3365 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com