Loading


TUI France : les candidats devraient partir avec plus de 100 000 euros

Plus de volontaires au départ que souhaité


La deuxième étape du PSE se met en place chez TUI France après la phase de négociation paritaire qui a abouti à la décision finale de supprimer 484 postes. Place, donc à la commission de suivi qui devra juger sur dossier et valider la liste des partants effectifs sur les 515 volontaires. Les premiers départs devraient intervenir à la fin de ce mois.



Les candidats au départ qui devaient se faire connaître avant la fin du mois de juin sont finalement 515, soit une trentaine de plus que stipulé par le plan social qui visait 484 suppressions de postes.

La très grande majorité des candidats se retrouvent chez Nouvelles Frontières et parmi ceux-ci, 33 seulement proviennent de la distribution.

La sélection de la commission de suivi tiendra compte aussi bien des besoins des différents services concernés - certains postes sont stratégiques pour la bonne continuation de l'entreprise - que des projets de formation ou de création d'entreprise des futurs ex-salariés.

L'accompagnement de départ, est - d'après une source syndicale - plus favorable que lors du dernier plan social Nouvelles Frontières mais la conjoncture actuelle, nettement plus tendue, justifie cette légère augmentation du niveau des indemnités .

Il a été décidé d'une enveloppe globale de 50 millions d'euros (soit autant que la perte d'exploitation de l'ensemble de l'exercice 2010/2011 en France, hors Corsair !).

TUI France accompagnera aussi les créations d'entreprise

Les candidats devraient partir avec plus de 100 000 euros chacun comprenant une prime de départ de 15 000 euros et une indemnisation complémentaire de 1/5 de la rémunération mensuelle nette par année d'ancienneté sur les dix premières années, et 1/4 pour les années suivantes jusqu'à un plafonnement à 22 ans.

Le groupe financera par ailleurs le coût des formations envisagées par certains candidats pendant lesquelles les salaires continueront à être versés.

TUI France accompagnera aussi les créations d'entreprise jusqu'à hauteur de 25 000 euros.

Les syndicats s'interrogent maintenant sur le sort des 32 volontaires qui ont travaillé sur un projet de reconversion mais qui, finalement n'obtiendront pas gain de cause.

"Pourront-ils se projeter à nouveau dans un avenir lié à TUI France ou bien vaudra-t-il mieux pour eux d'avoir recours à un départ négocié ?", s'interroge le secrétaire du comité d'entreprise, Jorge Partida.

Le déménagement des entreprises vers un site commun à Levallois à la fin de cette année pourrait être une nouvelle ouverture pour les candidats au départ.

Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 3 Juillet 2012
Lu 2722 fois
Notez



1.Posté par JB le 04/07/2012 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Y'en a qui vont regretter de ne pas êtres salariés de TUI !
100 000 € c'est entre 5 et 6 ans de salaire pour pas mal d'agent de voyages.
ça paye mieux que le loto !

2.Posté par anonymous le 04/07/2012 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec toi JB!!!!!!! Si j'avais su ça, j'aurais postulé chez TUI!
Ca m'aurait fait 6 ans 1/2 de salaire... Pas mal quand même!!!

3.Posté par agent de voyage le 04/07/2012 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On trouve toujours de l argent quand il s'agit de dégraisser mais quand il fallait en sortir avant Ce n'était jamais possible.

4.Posté par EX MARMARA le 13/11/2012 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ayant moi même bénéficié du PSE, je peux vous dire que je n'ai pas eu 100 000€, loin de là. Il a été dit tout et n'importe quoi sur ce PSE...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.













BAROMETRE EMPLOI



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.