TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





TUI France plonge toujours : 75 millions de pertes opérationnelles sur 6 mois !

situation aggravée sur les ventes de l’été au 29 avril


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 8 Mai 2012

TUI Travel Plc prévoit de verser un dividende semestriel de 3,4 pence par action (0,42 centimes d’euros) et ce, en dépit d’un semestre négatif mais les advance bookings de l’été l’incitent à l’optimisme. Il se montre même patient avec ses activités françaises qui plongent un peu plus avant le redressement prévu au programme.



Alors que 64% du stock est déjà vendu en Scandinavie, 60% en Allemagne, 55% en Grande-Bretagne, la France connaît un démarrage plus difficile avec seulement 51% du stock écoulé.
Alors que 64% du stock est déjà vendu en Scandinavie, 60% en Allemagne, 55% en Grande-Bretagne, la France connaît un démarrage plus difficile avec seulement 51% du stock écoulé.
Le groupe TUI Travel plc se dit raisonnablement optimiste pour l’ensemble de l’exercice avec la publication, hier, de ses résultats semestriels (octobre 2011/Mars 2012).

Traditionnellement, le premier semestre est négatif comme c’est encore le cas cette fois-ci.

La perte opérationnelle sous-jacente s’élève à 317 millions de livres ( 393 millions d‘euros) - au lieu de 307 millions sur le premier semestre 2011.

La perte avant-impôts passe à - 367 millions au lieu de -364 millions l’année dernière tandis que le chiffre d’affaires augmente de 5% à 5,45 milliards de livres (6,76 milliards d‘euros).

Pour la période, les activités françaises TO et Corsair ont contribué à hauteur de 517 millions de livres (641 millions d’euros) au chiffre d’affaires, en baisse de 2%.

La perte opérationnelle sous-jacente s’élève à 61 millions de livres (75 millions d‘euros), au lieu de 39 millions au premier semestre 2011 (48 millions d‘euros).

La restructuration en ligne avec le business plan...

Cette perte se répartit pour 42 millions sur le tour operating de TUI France (52 millions d’euros) et 19 millions pour Corsair (23 millions d‘euros).

Or, pour le premier semestre 2010/2011, le tour operating avait enregistré une perte opérationnelle sous-jacente de 36 millions de livres et Corsair de 3 millions de livres.

A noter que la création de la structure TUI France a entraîné un coût de 44 millions de livres (54 millions d‘euros).

Pour autant, aussi bien pour Corsair que pour TUI France, le groupe ne semble pas s’impatienter, estimant que la restructuration est en ligne avec le business plan.

Pourtant,l’activité du tour operating est toujours à la traîne en France. Sur la saison hiver, les ventes françaises du tour operating ont accusé une baisse de 7% aussi bien du chiffre d’affaires que du nombre de clients.

La situation semble d’ailleurs s’aggraver sur les ventes de l’été comptabilisées au 29 avril. Le chiffre d’affaires accuse une baisse de 11% avec un nombre de clients en baisse de 16% contrebalancé par un prix moyen en hausse de 5%.

La France connaît un démarrage plus difficile

Alors que 64% du stock est déjà vendu en Scandinavie, 60% en Allemagne, 55% en Grande-Bretagne, la France connaît un démarrage plus difficile avec seulement 51% du stock écoulé.

Le groupe note néanmoins un certain regain d’intérêt pour les destinations d’Afrique du Nord qui, avec l’Egypte représentaient une part essentielle de l’activité jusqu’au printemps arabe.

Hormis les problèmes français, le groupe TUI Travel plc se montre optimiste sur la saison d’été qui devraient améliorer sensiblement sa performance annuelle.

Sur l’exercice précédent, il avait enregistré un résultat d’exploitation positif de 471 millions de livres (584 millions d’euros) et un bénéfice avant-impôts de 144 millions (178 millions d‘euros).

Lu 3783 fois

Tags : tui france
Notez


1.Posté par anonyme le 09/05/2012 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle chance ont les actionnaires!!!
Malgré un résultat négatif, l'optimisme du groupe prime pour eux et ils recoivent des dividendes! Pendant ce temps, dans les filiales françaises, "vilains petits canard du groupe", l'echeance arrive à grand pas pour les 484 collaborateurs qui, eux, n'auront droit à rien !
Ou est donc cet optimisme clairement affiché par le Groupe ? Corsair reste dans le rouge malgré Take Off, une fusion qui coute 54 millions (bien qu'on se soit bien gardé d'en parler avant bien sur!) ... tout cela n'est pas de très bonne augure pour ceux qui resteront (ou voudront bien rester!) après le PSE !

2.Posté par dom31 le 09/05/2012 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout cela me paraît normal. Une politique ringarde, un marketing de solde sans innovation et old fashion, une offre qui ne se démarque plus, un personnel démotivé et que dire des villages.... Dernièrement vu celui de Saly ! Bon, le paysage s'éclaircit et c'est normal (tiens un mot à la mode). Quand on détruit une stratégie de fid client, on ne peut qu'avoir un retour de bâton qui assomme. Alors, les lamentations de cette direction me laissent de marbre et m'inquiète pour le futur du personnel.

3.Posté par anne o''nyme le 09/05/2012 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que dire, si ce n'est bon courage aux personnels qui se demenent depuis longtemps.
La direction persiste et se pretend encore etre le n1 du touisme en France.
La valse des demissions de locataires gerants ne fait que commencer, deja quelques un commencent a attaquer NF en requalification de contrat...
A force de maltraitance et de manque de consideration voila ce qui arrive !!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Octobre 2017 - 23:16 Plongée sous-marine : le TO Subocea refait surface

Vendredi 20 Octobre 2017 - 11:06 Evaneos vise les 800 000 voyageurs cumulés en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com