Loading


Tahiti : la situation touristique inquiète fortement les professionnels

Ils craignent le début d'une "débâcle touristique sans précédent"


Dans un courrier en date du 23 août 2012, les principaux acteurs du tourisme tahitien s’inquiètent quant à l'avenir de la destination, qui subit actuellement une série d'évènements négatifs : grève, coût d’accès très élevé, problèmes de visas, difficultés à structurer le produit et a en assurer la qualité, etc.



Les récents évènements qui ont perturbé la vie touristique à Tahiti pourraient signifier le début d'une "débâcle touristique sans précédent", comme l'écrivent noir sur blanc les professionnels de l'île, dans une lettre ouverte, jeudi 23 août 2012.

Adressée au gouvernement, aux représentants de l’assemblée et aux organisations syndicales, elle est signée des représentants d’institutions du tourisme*.

Ces derniers considèrent que la Polynésie est perçue comme "une destination soleil peu fiable" à cause d'une accumulation d'évènements (grève, coût d’accès très élevé, problèmes de visas, difficultés à structurer le produit et a en assurer la qualité, etc.).

Selon eux, les conséquences pourraient se traduire par l’anéantissement du travail de promotion et des budgets investis par les professionnels, le renforcement des destinations soleil concurrentes, les difficultés économiques du secteur, la nécessité de rassurer plutôt que de promouvoir et la baisse des recettes fiscales du pays.

Sollicitant l'aide du monde politique, ils préconisent de "définir le tourisme comme une priorité notamment en revoyant à la hausse pour 2013 le budget de promotion et d’animation de la destination, protéger et valoriser les richesses environnementales, rendre le ciel attractif et faciliter les flux intérieurs".

Mais aussi "pérenniser la rentabilité des entreprises touristiques, faire de Papeete une capitale culturelle et récréative du tourisme polynésien, valoriser et rentabiliser les sites touristiques, créer, planifier et pérenniser des évènements, garantir une qualité de service via la formation et la labellisation".


* l’Association des hôtels de famille de Tahiti et des îles (AHFTI), l’Union polynésienne de l’hôtellerie (UPHO), Intercontinental, Conseil des professionnels de l’hôtellerie (CPH), le syndicat des agences de voyage, la Fédération de l’hôtellerie indépendante, Tahiti Tourisme, la CGPME et le groupe Tahiti Nui Travel/

Rédigé par La Rédaction le Vendredi 24 Août 2012
Lu 1780 fois
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >













BAROMETRE EMPLOI



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.