TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tapis Rouge : "un tiers de nos dossiers sont supérieurs à 30.000 €"

L’agence a privatisé les jardins du Ritz


Rédigé par Yves BARRAUD le Mardi 6 Juillet 2010

Vendredi 2 juillet, l'agence Tapis Rouge a privatisé les jardins du Ritz pour fêter sa "renaissance" qui passe par l’édition d’une brochure, un véritable livre de 150 pages, à destination d’une clientèle très haute contribution.



Tapis Rouge : "un tiers de nos dossiers sont supérieurs à 30.000 €"
Tapis Rouge, l’agence "créatrice d’expériences", tient marquer sa "renaissance".

Un terme revendiqué par Bart de Four, son directeur, qui veut la sortir du registre "agences spécialisées croisières".

Rappelons que Tapis Rouge appartient au groupe CMA-CGM (un des leaders du transport maritime) qui contrôle aussi la Compagnie du Ponant.

Et pour démontrer que la mer n’est pas son seul domaine de prédilection, l’agence a privatisé les jardins du Ritz, un lieu d’exception au cœur de Paris, Place Vendôme.

À cette occasion, Tapis Rouge a présenté sa "nouvelle brochure", un véritable livre tiré à 20.000 exemplaires, dans lequel elle expose sa prod’ qui répond aux exigences des "grands voyageurs" (entendez par-là une clientèle aisée, très aisée même).

Sélection d’hôtels de prestige, voyages sur mesure et à thème, croisières, privatisations, création d’événements, sont au sommaire de cet ouvrage de 150 pages.

Une "brochure" dans les SPA et boutiques de luxe

Tapis Rouge : "un tiers de nos dossiers sont supérieurs à 30.000 €"
Ce livre/brochure est diffusé auprès de 4.000 clients (entreprises et particuliers), et distribué dans 50 agences de voyages partenaires ainsi que dans une sélection d’établissements de prestige (SPA, boutiques de luxe…).

Bart de Four affiche son ambition : « Dépasser le cap des 1.000 à 1.500 clients en voyages sur mesure » (contre 800 en 2009).

Et qui sont-ils justement ces clients ?

Ceux dont rêvent nombre de professionnels. Imaginez !

« Un tiers de nos dossiers sont supérieurs à 30.000 € », affirme Bart de Four.

Un exemple ?

Tenez-vous bien !

« Un couple a dépensé 50.000 € pour un séjour au Botswana qui comprenait : les vols en business, les vols intérieurs, la privatisation d’un lodge pour 4 nuits, 2 nuits en pré-acheminement, 2 nuits en post-acheminement ». Petits-déjeuners compris ?

« Mais, on propose aussi des week-ends sur Londres à 1.500 € ! », précise Bart, un petit sourire en coin.

Sortir du bouche-à-oreille

L’activité de Tapis Rouge s’articule autour de 4 pôles, représentant chacun, grosso modo, 25% de son chiffre d’affaires : le sur mesure, les voyages à thème, les croisières (dont les traversées en cargo. Une formule qui a de plus en plus de succès, à partir de 100/150 € par jour), la création d’événements et la privatisation (comme celle du Boréal, le dernier-né de la Compagnie du Ponant).

L’agence fonctionne beaucoup sur le bouche-à-oreille.

« Nos clients individuels sont souvent nos prescripteurs en MICE. Et réciproquement », argumente Bart.

Aujourd’hui, son objectif est d’élargir ce premier cercle, par l’édition et la diffusion du livre/brochure évoqué plus haut. Une initiative forcément coûteuse.

Au registre des destinations qui ont la cote auprès de la clientèle haute contribution : l’Argentine, le Costa Rica, l’Afrique Australe (mais pas l’Afrique du Sud, trop envahie de supporters en ce moment).

Plus d’infos sur Tapis Rouge : www.tapis-rouge.fr

Lu 3918 fois

Notez


1.Posté par jean le ster le 06/07/2010 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ben franchement un dossier à 50 000 euros pour 2 pax ce n'est pas vraiment extraordinaire lorsque l'on travaille dans le domaine du haut de gamme, pas de quoi pavoiser, c'est le contraire qui serait étonnant.
Je pense qu'il y a de nombreux T.O.qui régulièrement vendent ce genre de dossier par le biais d'agences de voyages traditionnelles.
Aujourd'hui ce n'est pas la clientèle haut de gamme qui a des difficultés...
Quant au cap des 1000 à 1500 client c'est ce qu'on appelle un fourchette large...pour ne pas se mouiller...

2.Posté par Yves Barraud le 06/07/2010 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jean écrit : "50.000 € pour deux pax, ce n'est vraiment pas extraordinaire" (pour 8 nuits).

Une question me brûle les lèvres : À partir de combien un dossier devient "extraordinaire" ?

75.000, 100.000 ou 150.000 € ?

Merci de m'éclairer.

3.Posté par jean le ster le 06/07/2010 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il suffit de regarder combien coute un affrétement d'avion pour un Ministre pour comprendre que dans le luxe l'extraordinaire devient ordinaire.(exemple...)
Cependant le mot extraordinaire est effectivement mal choisi, je dirais plutôt surprenant
Comme disait camarade Einstein "tout est relatif"..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com