TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Thalys : J'ai testé pour vous le Paris-Bruxelles en moins d'1h30

nos voisins de l'outre-Quiévrain, ont la "frite" question service


Rédigé par Jean da LUZ le Mardi 27 Mars 2012

Quand on a testé le Paris-Bruxelles avec le Thalys, on comprend mieux pourquoi les compagnies aériennes ont, il y a quelques années, abandonné la liaison au profit du fer. Avec moins d'une heure et demie de point à point, la liaison à grande vitesse bat à plates coutures l'avion. Ajoutons-y la qualité du service made in Belgium et on obtient un produit dont la Sncf ferait bien de s'inspirer pour relever le niveau de ses prestations.



Nous avons testé pour vous la liaison Paris-Bruxelles à bord du Thalys n° en classe Confort 1, l'équivalent de la première classe française./photo dr
Nous avons testé pour vous la liaison Paris-Bruxelles à bord du Thalys n° en classe Confort 1, l'équivalent de la première classe française./photo dr
Levons d'emblée tout suspense : le produit à grande vitesse proposé par Thalys est nettement supérieur à celui que peut proposer son homologue et actionnaire français.

La culture française de refus du service minimum est bien connue. Une constante que l'on retrouve particulièrement bien représentée dans les transports hexagonaux.

Certes les choses ont évolué, notamment depuis l'avènement du TGV, mais force est de constater qu'il y a encore loin de la coupe aux lèvres, lorsqu'on compare les liaisons TGV Sncf avec celles de ses concurrents européens.

Pour prendre le plus proche, nous avons testé pour vous la liaison Paris-Bruxelles à bord du Thalys n° en classe Confort 1, l'équivalent de la première classe française.

On réserve et on commande ses titres de transport sur le site www.thalys.com. On peut aussi dans la foulée booker une chambre chez Accor ou louer une voiture avec Europcar.

Une fois validés, les billets peuvent être immédiatement imprimés en fonction ticketless. Une infographie permet de visualiser les 3 étapes du processus de contrôle.

Vous devez être présent sur le quai d'embarquement 2 minutes au plus tard avant le départ.

Le réseau Wi fi est disponible gratuitement

Le réseau Wi fi est disponible gratuitement (y compris en classe éco). De quoi travailler confortablement pendant le court laps de temps du trajet. /photo dr
Le réseau Wi fi est disponible gratuitement (y compris en classe éco). De quoi travailler confortablement pendant le court laps de temps du trajet. /photo dr
Grâce au code imprimé sur l'eticket, le contrôle préalable se fait à l'embarquement.

Contrairement au TGV, il n'y a pas de voitures à étage. En revanche, les couloirs sont vastes et on ne risque pas d'accrocher ni d'écorcher son voison lorsque on se déplace avec une valise volumineuse.

Dès l'embarquement, la plateforme présente un rack avec des journaux et des magazines, en français, anglais et allemand.

La disposition des sièges est, à peu de chose près identique à celui des TGV français, avec un look un peu plus chic et vintage avec ses tons rouges bordeaux.

Les sièges sont confortables et disposent également de la fonction qui permet d'alonger ou de redresser l'assiette. Une liseuse et des prises électriques complètent l'ensemble.

En revanche, le réseau Wi fi est disponible gratuitement (y compris en classe éco). De quoi travailler confortablement pendant le court laps de temps du trajet.

Au fait, où en sont les projets de la Sncf sur la connection internet (payante, bien sûr) à bord de ses trains ?

Repas végétarien ou saumon, à vous de choisir...

Dix minutes plus tard, un plateau-repas (compris dans le prix du billet) nous est servi. Repas végétarien ou saumon, à vous de choisir.   Le tout accompagné d'un choix de boissons, soft drinks, bières  ou vins au choix. Café ou thé complètent l'ensemble avec un service aimable et un personnel souriant. /photo dr
Dix minutes plus tard, un plateau-repas (compris dans le prix du billet) nous est servi. Repas végétarien ou saumon, à vous de choisir. Le tout accompagné d'un choix de boissons, soft drinks, bières ou vins au choix. Café ou thé complètent l'ensemble avec un service aimable et un personnel souriant. /photo dr
Aussitôt installé, une hôtesse bilingue en uniforme passe pour s'enquérir des passagers qui souhaiteraient disposer d'un taxi dès leur arrivée à Bruxelles. Le ton est déférent et très professionnel.

Dix minutes plus tard, un plateau-repas (compris dans le prix du billet) nous est servi. Repas végétarien ou saumon, à vous de choisir.

Le tout accompagné d'un choix de boissons, soft drinks, bières ou vins au choix. Café ou thé complètent l'ensemble avec un service aimable et un personnel souriant.

L'ensemble est léger mais bien conçu et permet de caler l'estomac en attendant plus solide. La petite heure trente du trajet file à grande allure et nous voici bientôt arrivés à Bruxelles-Midi.

Décidément, nos voisins de l'outre-Quiévrain, ont la "frite" question service et, avec les formes qu'ils y mettent, qui oserait encore parler de plat pays ?

Lu 10715 fois

Notez


1.Posté par Iledereve le 27/03/2012 02:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un vrai gout pour ce Thalys, qui plus est lorsqu'ils font des promotions excessivement intéressantes. Je me souviens avoir bénéficié d'un tarif Paris-Amsterdam en Confort 1 pour 39€ aller simple... Un véritable délice. J'en ai profité pour faire un Week-end avec ma femme et le service a été exceptionnel.
Peu de monde lors de notre escapade mi-juin, le service est repassé pour nous proposer à nouveau un sandwich car il y en avait pas mal qui restaient et d'autres boissons.
Franchement, c'est à faire et si les hautes sphères de la SNCF pouvaient s'en inspirer ce ne serait pas de refus!

2.Posté par François Calvino le 27/03/2012 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dommage que le billet Ticketless ne soit pas disponible dans les agences de voyages françaises en dehors des possesseurs de cartes de fidélité. En France, seul les billets à retirer en borne sont disponibles, alors qu'en Belgique les billets dématérialisés sont disponibles depuis longtemps dans les agences de voyages.

3.Posté par Olivier Blachère le 27/03/2012 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je regrette que cet article, censé mettre en avant Thalys, soit une diatribe contre la SNCF, pourquoi ne pas avoir englobé alors d'autres grandes compagnies ferroviaires européennes, dont le service est souvent inférieur à celui de notre compagnie nationale ? Auriez-vous une dent contre nos cheminots ?!

Il est vrai que le service à bord de TGV n'est pas encore à la hauteur de Thalys ou d'Eurostar, n'oublions pas toutefois que l'objectif de ces derniers est de capter une clientèle aérienne, dont l'exigence en matière de service dépasse souvent celle des voyageurs nationaux.

A noter que la gratuité du wifi en 2e classe n'est proposée qu'aux passagers plein tarif ou abonnés, les autres devant s'acquitter de 13 €.

Voyager en Thalys reste un moment agréable... du moins en 1e classe et en hors saison. Pour l'avoir emprunté fin juillet en 2e classe, j'avoue ne pas avoir ressenti de grande différence avec notre TGV !

4.Posté par La Rédaction le 27/03/2012 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Olivier
Cet article n'est pas censé "mettre en avant" Thalys, pas plus qu'il n'est une diatribe contre la Sncf. Il a été fait dans des conditions d'anonymat absolu, j'ai payé mon billet et testé tout ce qui est signalé dans l'article.
Prenant souvent le TGV je fais naturellement la comparaison. Oui, nous avons (la Sncf) des progrès à faire en matière de service. Ce n'est pas le plus coûteux mais c'est certainement le plus "payant".
Très cordialement

5.Posté par Krystyna Augustowska le 27/03/2012 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dommage que le journaliste, avnat de critiquer la SNCF en lui disant de s'inspirer des belges, n'ait pas vérifié d'abord à qui appartient réellement Thalys. Ci-dessous l'extrait de l'information du site Thalys qui montre bien que c'est un produit SNCF à 62 %:

Le capital de Thalys International est réparti entre :

62% détenus par la SNCF, 28% détenus par la SNCB et 10% détenus par la DB.

Thalys International assure le service commercial du transport ferroviaire des passagers pour le compte de la SNCB, la SNCF et de la DB vers les destinations suivantes : Paris, Bruxelles, Amsterdam, Cologne.

Thalys est un service offert conjointement par les chemins de fer belges, français, néerlandais et allemands.

6.Posté par Francis le 27/03/2012 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En effet, l'analyse est stupide.
Pour le tgv est ou Rhin Rhône c'est la même chose.
La règle est qu'il faut voyager en 1er et passer la frontière pour avoir un plateau repas.
Ainsi un voyageur de Munich à Baden-Baden n'a rien et le fait de finir ca route à Strasbourg il a droit à un plateau repas.
Idem pour la destination Suisse.
La fin du voyage à Bâle vous laissera sur votre fin alors que votre faim sera calée par un final à Mulhouse.
Dans ce cas, nous sommes toujours sur un train et produit sncf.


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com