TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Thello : vers une bataille du rail franco-italienne sur le réseau Paca

Rien n’est simple sur le terrain du ferroviaire


Rédigé par Michel BOVAS le Vendredi 7 Février 2014

La volonté de Thello de desservir Marseille et Nice depuis l’Italie répond à une demande potentielle d’une clientèle franco-italienne, qui se heurte à la fois à la réticence de la région Paca, qui exploite les TER, et à une infrastructure ferroviaire contrainte.



L’arrivée de Thello, ce nouveau compétiteur entre Marseille, Nice et l’Italie, peut donner un signal intéressant.   D’autant que, par exemple, Nice n’est toujours pas reliée en aérien avec Milan, Turin et Milan, des villes si proches, où un trafic potentiel est jugé important - DR
L’arrivée de Thello, ce nouveau compétiteur entre Marseille, Nice et l’Italie, peut donner un signal intéressant. D’autant que, par exemple, Nice n’est toujours pas reliée en aérien avec Milan, Turin et Milan, des villes si proches, où un trafic potentiel est jugé important - DR
Se déplacer en train depuis Marseille et Nice vers Gênes ou Milan, voire Venise ou Rome, cela parait logique en matière de transport.

Du moins aussi évident que d’aller de Paris à Londres ou à Bruxelles.

Mais sur le terrain du ferroviaire, rien n’est simple.

L’infrastructure ferroviaire entre Marseille et Nice est obsolète. Du moins incapable d’absorber un trafic supplémentaire.

A Vintimille, il faut changer de motrice, le voltage sur les deux réseaux étant différent. Un problème résolu depuis longtemps ailleurs, par des motrices bi-voltage.

Mais du côté italien, le réseau ferré est en pleine modernisation avec l’ouverture en 2018 d’une nouvelle ligne rapide entre Vintimille et Gênes.

Côté français, en dehors de la 3ème voie littorale entre Antibes et Cagnes (7km), inaugurée il y a quelques semaines après 10 ans de travaux, rien de concret à un horizon proche.

Thello pourrait s’installer à partir du printemps

Aussi, l’arrivée de Thello, ce nouveau compétiteur entre Marseille, Nice et l’Italie, peut donner un signal intéressant.

D’autant que, par exemple, Nice n’est toujours pas reliée en aérien avec Milan, Turin et Milan, des villes si proches, où un trafic potentiel est jugé important.

Thello, filiale de l'italien Trenitalia (67%) et du français Veolia Transdev (33%) exploite déjà des trains au départ de Paris pour Venise.

Jacques Frossard, le nouveau directeur régional de Réseau Ferré de France, a annoncé que la compagnie pourrait s’installer à partir du printemps.

Des sillons auraient été débloqués sur une ligne déjà chargée. Thello pourra donc transporter des passagers entre Marseille et Nice et inversement selon le principe acté du cabotage.

Thello : pas d'atteinte à l'équilibre économique des TER

Toutefois, la région PACA, qui organise les TER sur le réseau, a saisi l’Autorité de régulation des activités ferroviaires (Araf).

Réuni le 8 octobre 2013, les membres du collège de l'Araf ont estimé que "le service envisagé par Thello entre Milan et Marseille ne porte pas atteinte à l'équilibre économique" des TER conventionnés par la région PACA.

Araf ne s'oppose pas à ce que Thello embarque des passagers en gare de Menton, Nice, Antibes, Cannes, St Raphaël-Valescure, Les Arcs-Draguignan, Toulon jusqu'à Marseille-St Charles.

Araf estime qu’avec trois allers-retours par jour (deux jusqu’à Nice, un jusqu’à Marseille), Thello n’est pas de nature à porter une concurrence au TER.

Le train Thello, qui s’arrêtera à Milan, permet une correspondance avec les trains à grande vitesse de Trenitalia, les Frecce qui desservent la Péninsule.

La ligne a potentiellement du trafic. La SNCF en est consciente puisque, via sa filiale Idbus, elle a mis en service une ligne de bus entre Marseille-Milan, via Gênes et Nice (10 heures de trajet, 39 euros).

Lu 1309 fois

Tags : sncf, thello, train
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com