TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Thomas Cook : "Notre objectif n'est pas de mettre le couteau sous la gorge des affiliés..."

l'interview de Michel Rességuier, patron de Thomas Cook France


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Lundi 10 Juin 2013

Au lendemain de la tenue de la convention des affiliés Jet tours et Thomas Cook, Michel Rességuier, le patron du groupe en France, insiste pour répondre aux interrogations des distributeurs qui subsisteraient encore. Il se veut rassurant sur la stratégie qui guidera le redéveloppement de l'entreprise française mais veut faire preuve de réalisme sur les moyens pour y parvenir.



Thomas Cook : "Notre objectif n'est pas de mettre le couteau sous la gorge des affiliés..."
TourMaG.com - Certains distributeurs affiliés dont les contrats arrivent à échéance cette année s'inquiètent de ne pas encore avoir de projet écrit du nouveau contrat Thomas Cook que vous allez leur proposer. Qu'en est-il exactement ?

Michel Rességuier
: "Rien n'est encore complètement figé. Ce que nous voulons c'est un réseau cohérent de bout en bout.

Reconnaissez que cette industrie ne sait plus où elle habite. Les clients ne s'y retrouvent plus entre toutes les enseignes. Quelle cohérence y a t-il a à aller chez Jet tours plutôt que chez Thomas Cook ?

Nous allons gagner en clarté pour le grand public. Toutes les agences porteront l'enseigne Thomas Cook et répondront à un standard bien défini. Et puis, il y aura des options possibles que les affiliés adopteront ou pas.

L'objectif n'est pas d'exclure des adhérents. Nous souhaitons que tous restent chez nous et notre objectif n'est pas de mettre le couteau sous la gorge des affiliés.

Nous allons commencer par travailler avec des agences pilotes pour vérifier que tout fonctionne bien. Il n'y a pas de date butoir au-delà de laquelle les enseignes Jet tours devront être décrochées.

Certains affiliés dont le contrat arrive à échéance à la fin de l'année pourront demander à bénéficier d'une prolongation s'ils en ressentent le besoin.

En novembre 2013, le nouveau contrat 2013 sera prêt et nous le ferons parvenir aux affiliés à partir de ce moment-là. Actuellement, chaque adhérent dispose de conditions différentes selon les négociations.

Ce que nous voulons c'est appliquer le même contrat à tous et le cahier des charges vers les TO comme vers le call center sera identique que ce soit pour une agence intégrée ou pour un affilié.

Et d'ici là, il y aura eu une campagne de communication adaptée au changement d'enseigne qui les aidera à faire le bon choix."

TourMaG.com - La contraction de la production Jet tours aura-t-elle des répercussions sur leurs objectifs ?

Michel Rességuier :
"C'est vrai qu'il y a contraction sur l'offre avec la suppression de nombreux produits qui faisaient pour certains moins de cent clients par an et qui coûtaient très cher en gestion, mais je ne prévois pas de contraction du chiffre d'affaires de Jet tours.

Le scénario à venir imposera une saine tension entre distributeur et producteur. Si Jet tours n'est pas assez performant, les distributeurs vendront ce qui leur semblera plus adapté à la demande des clients.

TourMaG.com - A quelle échéance le réseau Thomas Cook disposera-t-il de le technologie adéquate pour passer au dynamic packaging ?

Michel Rességuier :
"Nous sommes en retard sur les équipements technologiques c'est un fait. Mais il y aura déjà des premiers outils dès la rentrée prochaine, notamment sur le CRM.

La mise en place d'une technologie adéquate est notre plus gros chantier. cela prendra 18 mois pour tout dérouler. Ce n'est pas une consolation mais c'est toute l'industrie touristique qui est en retard sur ces équipements.".

TourMaG.com - Les négociations avec les représentants du personnel sur le PSE semblent dans l'impasse. Que comptez-vous faire pour débloquer la situation?

Michel Rességuier
: "Les élus souhaitent que les mesures d'accompagnement du personnel sur le départ soient plus généreuses.

Je dispose d'un budget de 18 millions pour remettre cette entreprise sur pied et mon objectif est d'investir cet argent dans l'équipement et la technologie avant tout.

Mais bien sûr, dans une négociation paritaire il y a toujours une marge de manoeuvre d'un côté comme de l'autre..."

Lu 2477 fois

Notez


1.Posté par PFFFFFF le 11/06/2013 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le CRM, les outils technologiques, bon OK d'accord.. mais les hommes alors ?

2.Posté par ZOULOU le 11/06/2013 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
No comment !!! C'est de pire en pire cette gestion !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com