TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Thomas Cook : en attendant les départs, l'omerta règne parmi les agences du Groupe

La loi du silence chez les intégrés


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Jeudi 17 Juillet 2014

Les agences de voyages Thomas Cook ne connaissent toujours pas les détails du projet de Plan de Départs Volontaires, présenté début juin par le groupe. La plupart n'osent d'ailleurs pas exprimer leur point de vue, muselées par de strictes consignes de la direction.



Même les agences Thomas Cook qui vont intégrer le groupe Boiloris en août prochain refusent de s'exprimer sur la stratégie du groupe. DR Photo LAC
Même les agences Thomas Cook qui vont intégrer le groupe Boiloris en août prochain refusent de s'exprimer sur la stratégie du groupe. DR Photo LAC
L'ambiance est très tendue dans les agences parisiennes intégrées du réseau Thomas Cook.

Après l'annonce fin juin dernier d'un projet de Plan de Départs Volontaires (PDV) portant sur 75 postes, dont les 2/3 en agences, les salariés craignent pour leur emploi et refusent de faire le moindre commentaire à la presse.

"Nous avons des consignes très strictes" assure l'un d'entre eux.

Même les agences rachetées par Didier Munin, qui rejoindront en août prochain le groupe Boiloris, restent silencieuses.

Elles n'auraient pourtant plus rien à craindre des foudres de la maison mère, mais préfèrent rester prudentes, car "on ne sait jamais".

Un avenir bien incertain pour les agences intégrées au réseau Thomas Cook

Les rares qui acceptent d'être plus bavards n'en savent guère plus. "Nous avons souvent davantage d'informations en lisant la presse qu'en interne" assure l'une des vendeuses.

Alors en attendant plus de détails, elle poursuit ses ventes, comme si de rien n'était.

D'ailleurs, si quelques clients l'interrogent parfois sur la situation économique de l'entreprise, la plupart s'avèrent plutôt préoccupés par la situation politique en Méditerranée.

D'autres se doutent déjà que leur point de vente devra fermer ses portes et s'inquiètent pour leur avenir.

"Difficile de retrouver du travail dans le contexte actuel. Nous ne savons même pas encore combien Thomas Cook va accepter de nous donner pour partir".

Les négociations entre l'entreprise et les syndicats devraient durer tout l'été. Les salariés attendent donc avec une impatience mêlée de crainte la prochaine rentrée.

Lu 1104 fois

Notez


1.Posté par J espère pour eux ! le 04/08/2014 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J espère que les syndicats négocieront des supra-légales pour les futurs licenciés cette fois ci car lors du premier jet du plan social en 2013, les négociations annoncées n'ont finalement rien apporté aux licenciés que ce qu' avait prévu la direction ... C est à dire les indemnités légales et un plan d accompagnement de 8 mois ! Après plus de 20 ans de boîte pour certains et "malheureusement" juste moins de 50 ans ça fait pas grand chose ! Même pas 1 an de salaire .... A pleurer !
Alors pour ceux qui se sentent concernés chez Thomascook : bâtez vous ! Et bonne chance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com