TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Toulouse Blagnac : la privatisation de l'aéroport s'est faite par une société-écran

révélations de Mediapart


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 1 Juillet 2015

Dans une enquête publiée mardi 30 juin 2015, Mediapart révèle que la société Casil Europe, par laquelle est passée la privatisation d'une partie du capital de l'aéroport de Toulouse, est une société-écran sans adresse réelle et avec un capital dérisoire.



La société qui a racheté le capital de l'aéroport de Toulouse-Blagnac est une coquille vide - DR : Google Maps
La société qui a racheté le capital de l'aéroport de Toulouse-Blagnac est une coquille vide - DR : Google Maps
Nouveau scandale dans le dossier de la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac révélé mardi 30 juin 2015 par Mediapart.

L'entreprise française, Casil Europe, créée pour l'opération serait une « société-écran ». Dans son enquête, le journal en ligne démontre que, dans ses statuts, elle fait état d'un capital de seulement 10 000 euros.

Par ailleurs, l'adresse fournie pour son siège social est en réalité fictive. Il s'agit du 6 place de la Madeleine, à Paris. Mediapart a vérifié : Casil Europe n'a pas de bureau à cette adresse.

En fait, la société a signé un contrat de domiciliation avec Wolters Kluwer France SAS, société d'édition professionnelle, qui édite, entre autres, nos confrères de Tour Hebdo. "Mais concrètement, le rôle de Wolters Kluwer France s'arrête là", précise l'article.

Selon les statuts déposés au greffe du Tribunal de Commerce de Paris, Casil Europe est une filiale de Sino Smart Inc. Limited, dont le siège serait basé à Hong Kong mais qui serait également une coquille vide, selon Mediapart.

Ces entités appartiennent à une holding chinoise baptisée Capella Capital Limited et basée dans les Îles Vierges Britanniques, un paradis fiscal. Son propriétaire est un oligarque chinois qui répond au nom de Mike Poon.

Ce dernier, également connu sous le nom de Poon Ho Man, a disparu depuis plus d'un mois alors qu'il est cité dans une enquête pour corruption menée en Chine.

Une information qui tombe à pic quand on sait que le Premier ministre chinois se trouve actuellement en France et qu'il doit justement visiter les usines d'Airbus à Toulouse, jeudi 2 juillet 2015 avec François Hollande, Manuel Valls et Emmanuel Macron.

D'ailleurs, comme l'écrit LaTribune.fr, l'avionneur européen vient de recevoir une commande pour 75 A330 dont 45 fermes de la part de la China Aviation Supplies Holding Company. Ils seront exploités par plusieurs transporteurs chinois.


Lu 1299 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 18:03 Aigle Azur en eductour au Portugal


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com