TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





TourCom Group et l’extranet : du nouveau au service des adhérents

Assemblée générale de Tourcom


Rédigé par Michèle Sani - redaction@tourmag.com le Lundi 5 Juin 2006

TourCom veut être un pôle de stabilité pour ses adhérents. La cotisation unique, le respect de l’enseigne et la liberté de choisir les services proposés restent au rang des grands principes du réseau volontaire. A l’issue de l’Assemblée Générale du vendredi 2 juin 2006 Richard Vainopoulos organisait un point presse. En quinze ans, le président fondateur de Tourcom - et l’électron libre lâché au sein du Conseil du SNAV - a appris à communiquer.



Le réseau s’organise à partir de quatre structures : TourCom GIE pour la gestion, TourCom Affaires pour les services spécifiques à la billetterie, TourCom Solidarité pour l’assistance financière et juridique et Tourfinance, la centrale de paiements. Les services qui ne font pas l’objet de création de filiales sont directement gérés par TourCom GIE.

Au cours de l’AG, le réseau volontaire a fait le point sur les grands axes de sa stratégie à savoir, le recrutement, le référencement et les services. A l’ordre du jour il n’y avait ni élections, ni révision de statuts. Richard Vainopoulos ne devra remettre son titre en jeu qu’en 2007.

L’année 2005 a confirmé la prédominance des agences de province au sein du réseau : elles représentaient 61 % des points de ventes alors qu’elles n’atteignaient que 51 % en 2001. Les structures qui comprennent au moins deux points de vente ont par ailleurs bénéficié d’une légère progression.

TourCom qui comptabilise 45 tour-opérateurs référencés s’oriente vers une stabilisation du nombre de fournisseurs garantis par la centrale. Le réseau qui a renforcé sa politique de commissionnement par le développement d’incentives ouvre néanmoins son partenariat aux fournisseurs accordant des avantages financiers spécifiques aux agences.

Sa centrale de paiement assurée par AIG, le géant américain de l’assurance, dispose d’un encours sur les tour-opérateurs et d’une garantie sur leur santé financière alors que la Coface assure un suivi régulier des fournisseurs.

Un message utile tous les deux jours ouvrables

La communication interne paraît être l’un des points forts de TourCom. En 2005, plus d’une centaine de messages et autres informations spéciales diffusées par fax et e-mail donnant des informations commerciales et pratiques ont été envoyés aux adhérents.

21 sessions de formation soit 264 heures ont été suivies par 531 participants. L’année dernière a également été ponctuée par des éductours (Chine, République Dominicaine, Ile de la Réunion, Thaïlande, Tunisie et Madère) par des stages, des réunions avec les tour-opérateurs et des dîners-débats.

Créé avant le 1er avril 2005, date de suppression des commissions aériennes, un espace de discussion sécurisé a par ailleurs été mis à la disposition des adhérents. Il leur a permis de dialoguer librement, d’échanger des conseils et de partager leurs expériences. Il s’avère que les grands thèmes de ce forum ont été, outre le nouveau mode de rémunération, les relations avec les TO et… les élections du SNAV !

TourCom Affaires : un chiffre en hausse

En dépit de la suppression des commissions aériennes TourCom Affaires qui réunit la quasi-totalité des agences billetterie du réseau a réalisé, en 2005, un volume d’affaires de 650 M€ soit une augmentation de 34 % par rapport à 2004.

Fin 2005 TourCom Affaires réunisssait 312 points de vente (soit 57 % du réseau) qui ont bénéficié d’accords négociés avec 56 compagnies aériennes dont 35 avec incentives, 5 loueurs de voiture, 5 chaînes hôtelières, 6 centrales de réservations et 3 GDS. En 2006 TourCom Affaires a référencé 4 nouvelles compagnies aériennes et négocié 7 nouveaux incentives.

Au rang des nouveautés 2006 : « TourCom Group » et l’extranet

Présenté en avant-première lors de la Convention du réseau, le lancement de l’extranet sera l’une des grandes nouveautés 2006. Accessible uniquement aux adhérents, il donnera l’accès à l’ensemble des documents, formulaires et informations nécessaires à leurs activités.

Il permettra aussi, via une identification unique, d’accéder à d’autres outils comme les GDS, les logiciels de comptabilité et les sites de réservation en ligne. Différents accès seront proposés selon le niveau de responsabilité des employés.

L’autre nouveauté sera « TourCom Group ». L’équipe de Richard Vainopoulos travaillait depuis dix huit mois sur le projet d’une structure permettant d’optimiser les ventes « Groupes ». Une sélection de réceptifs locaux, les tarifs négociés par TourCom Affaires en matière d’aérien et d’hôtellerie et l’accès à l’extranet donneront dorénavant aux adhérents l’opportunité de construire des voyage sur mesure à des prix compétitifs.

Dans ce contexte, les fournisseurs bénéficient de la centrale des paiements et les clients, de la garantie des fonds déposés. Ce service opérationnel depuis deux mois a d’ores et déjà été sollicité par 102 licences soit un adhérent sur trois. L’objectif est de doubler d’ici deux ans l’activité Groupes des agences et de faire en sorte qu’elle représente 15 % de leur volume d’affaires.

En 2006 Tourcom veut resserrer son maillage dans l’Hexagone et renforcer ses recrutements sur les régions où sa présence est jugée insuffisante avec l’objectif de remonter à 520 adhérents.

Le réseau TourCom au 31/12/2005

Nombre de points de vente : 550. Nombre de licences : 323. Nombre de radiations : 23. Nombre d’adhésions : 91. Nombre de demande d’adhésions refusées : 18.
Volume d’affaires du réseau : 1,25 milliard € soit en hausse de 13,6 % par rapport à 2004. Volume d’affaires « TourCom Affaires » : 650 millions € soit en hausse de 34 % par rapport à 2004. Volume d’affaires géré par la centrale des paiements Tourfinance : + 23,32 % en 2005.

Endettement du réseau : 0. Montant des capitaux permanents : 2,5 millions €. Notation Coface : 16/20

Au 31 mai 2006, le réseau totalisait 510 points de ventes. Le divorce avec Jancarthier et sa quarantaine de points de vente explique clairement cette baisse.

Les référencés de 2005 :

Austral Lagons (à la suite du rachat de Bleus), Cuendet (à la suite de la défaillance de Cit Evasion), le groupe Kuoni, le Paradis Latin, le loueur Sixt, et les centrales hôtelières Hotusa Hotels et Restel.

Les radiés de 2005 :
Empreinte, Latitude Sud et Keith Prowse.

Lu 1056 fois

Tags : amadeus, snav, tourcom
Notez

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com