TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





TourCom : ''Les agences qui ne jouent pas le jeu... dehors ! ''

interview de Richard Vainopoulos, Président de TourCom


Rédigé par Propos recueillis par Anne Lombardo - anne.lombardo@tourmag. le Lundi 3 Avril 2006

Le workshop TourCom Affaires s'est tenu vendredi dernier, au Centre de Convention de l'Hôtel Newport Bay Club à Disneyland® Resort Paris. Un évènement qui a rassemblé dans une ambiance conviviale plus de 120 agences. L'occasion de faire un point avec Richard Vainopoulos, sur l'actualité du tourisme et les récents évènements touchant de près ou de loin le réseau.



Patrick Loison, président de TourCom Affaires et Richard Vainopoulos
Patrick Loison, président de TourCom Affaires et Richard Vainopoulos
TourMaG.com – Comment les ventes ont-elles marché cet hiver ?

Richard Vainopoulos : ''Entre le 1er janvier et le 31 mars, nous avons enregistré une évolution de + 9%. Nous avons eu de meilleures ventes sur le moyen et le haut de gamme. Par contre, par rapport à la baisse des ventes de l'Egypte et la Turquie chez Marmara, il y a eu un impact certain dans les agences de voyages en ligne qui ont été très touchées."

T.M.com – Alors, satisfait de ce premier bilan ?

R.V : '' Pas forcément, mais optimiste tout de même pour les mois à venir.''

T.M.com – Comment évolue l'activité Affaires TourCom Affaires et l'activité groupe, TourCom Group ?

R.V : '' TourCom Affaires est en très très bonne progression et dans le bon timing. Je n'ai pas les chiffres exacts mais il enregistre une progression entre +25 et +30 points. Quant à l'activité groupe, lancée officiellement lors de la dernière Convention du réseau, elle avance à grands pas. Le dispositif est d'ores et déjà opérationnel et a référencé des fournisseurs dans plusieurs pays comme la Russie, le Brésil, le Mexique... ainsi que plusieurs chaînes hôtelières.''

T.M.com – Que pensez-vous du projet de Label bleu (*) et du décret relatif à l'obligation d'information des passagers aériens sur l'identité du transporteur ?

R.V : '' Je suis contre un label bleu français mais en faveur d'une liste noire européenne. L'élaboration d'une liste noire à l'échelle européenne a un mérite, celle d'interdire l'exploitation en Europe des Compagnies dangereuses.

Par rapport à cela, un label bleu n'apporterait rien si ce n'est une confusion supplémentaire pour les consommateurs et les professionnels. C'est une hypocrisie ! Maintenant , concernant le décret, on reporte la responsabilité sur l'agent de voyage. Cinq compagnies, c'est quasiment impossible !''

Une directive va sortir sur ce sujet. Si la directive européenne sort, c'est la loi européenne qui prime. Mais si on perd, les compagnies d'assurance ne vont plus suivre...''

T.M.com – Pensez-vous avoir une influence quelconque sur les décisions prises par les autorités et êtes-vous consulté ?

R. V : ''J'ai une influence, bien sûr. J'ai écrit au Ministère des transports, de l'économie et du tourisme... J'influence oui, mais je suis seul dans une forêt.''

T.M.com – Est-ce que les changements survenus récemment par rapport à TQ3 ont eu des conséquences directes dans le partenariat en cours?

R.V : '' Il n'y a eu aucune conséquence. Nous travaillons toujours ensemble et de toute manière, nous avons un contrat de 3 ans. C'est positif !''

T.M.com – Que pensez-vous de la présidence de George Colson ?

R.V : ''Georges est un homme de conciliation qui aurait dû prendre des décisions plus fermes au départ. Par exemple, ne pas changer les statuts pour changer les statuts. On va créer 3 familles et l'on risque de voir s'unir les producteurs aux réceptifs .
Pour ma part, j'ai proposé que chaque famille reçoive les cotisations de ses propres adhérents et ensuite les reverse à un conseil national ou à la maison mère''

T.M.com – Compte tenu de ce qui s'est passé avec Jancarthier, ne pensez-vous pas que les mini-réseaux font de plus en plus cavalier seul ?

R.V : ''Chez TourCom, nous sommes intransigeants. Chaque année, il y a cinquante radiations à peu près et il y en a eu soixante cette année, dont cinq réelles démissions. Les agences qui jouent le jeu, ok... celle qui ne le jouent pas, dehors !''

(*) Le Président de TourCom s'est exprimé à ce sujet lire l'article

Lu 1984 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com