TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tourcom «prêt à étudier tout rapprochement »

le réseau veut se faire respecter


Rédigé par Hervé DUCRUET à Paris - h.ducruet@infonie.fr le Lundi 7 Juin 2004

L’Assemblée Générale du réseau Tourcom a été l’occasion de faire un point sur l’année écoulée mais surtout de tenir un discours sans concession à l’encontre des pouvoirs publics et des fournisseurs déloyaux. Par ailleurs, "Même si 2004 s’inscrit dans la continuité" le Réseau ne s’interdit pas une alliance avec un autre groupement.



Tourcom «prêt à étudier tout rapprochement »
« Nous comptions au 31 mai 450 agences membres du réseau » se félicite Richard Vainopoulos. Reconduit à la présidence du réseau Tourcom lors de l’Assemblée Générale qui s’est tenue vendredi dernier à Paris, il a confirmé plus que jamais sa stratégie articulée autour de 4 axes. « Nous renforcerons notre politique de recrutement.

A la fin de l’année nous souhaitons compter 460 points de ventes ». Un objectif que le réseau ne devrait pas manquer d’atteindre ou de dépasser : à fin mai, Tourcom comptabilisait 450 adhérents. « Nous continuerons d’avoir une politique stricte de référencement avec les 43 TO partenaires. Le chiffre reste stable.

Par contre notre objectif sera de développer les ventes de tours opérateurs accordant des avantages financiers aux agences ».

Derniers axes de la stratégie de Tourcom : les services et la vie du réseau. « Nous sommes au service des adhérents pour les aider à vendre plus et à tirer le meilleur profit de leurs ventes » explique Richard Vainopoulos.

Air France : suppression de la valeur faciale du billet

Mais le président de Tourcom a également profité de cette Assemblée Générale pour fustiger la politique de certains. « Le Snav a très mal négocié la refonte de la Loi de 92 mais la profession a montré qu’elle savait réagir lorsqu’elle était en danger. On reproche à Tourcom d’envoyer nombre de questionnaires à ces adhérents. Mais cela nous permet de savoir ce que nos adhérents veulent ».

Mais Richard Vainopoulos a également dénoncé les pratiques déloyales de certains partenaires. « Chacun peut distribuer en direct ses produits, cela ne me gêne pas. Mais là où la ligne jaune est franchie, c’est lorsque des TO procèdent à des détournements de clientèle.

C’est aussi le cas quand certains multiplient les produits sous commissionné ou encore les ristournes systématiques auprès des comités d’entreprises ou lors de salons. Rien ne justifie que nos concurrents ou nos partenaires aient le beurre et l’argent du beurre ».

Mais le président n’oublie pas non plus la compagnie nationale. « Air France veut nous imposer sa propre grille tarifaire de frais. Nous allons calculer nous même nos propres montants et nous les appliquerons. Il est inadmissible qu’un fournisseur impose son prix à un distributeur alors qu’il ne lui verse plus de commission. C’est pour cela que notre prochain combat doit être la suppression de la valeur faciale du billet ».

Redéfinir l’offre de formation

Pour mener ces prochaines batailles, Tourcom continuera de recruter les meilleures agences. « Pour 2004, nous avons l’objectif d’arriver au chiffre de 460 points de vente adhérents ». Un contrat quasi atteint puisqu’au 31 mai le réseau en comptait déjà 450. Coté relation avec les fournisseurs, Tourcom amplifiera sa politique de négociation d’incentives en mettant l’accent sur les plus avantageux.

Pour valoriser ces diffrents avantages financiers, Tourcom a d’ailleurs conçu un classeur répertoriant l’ensemble des niveaux de rémunération offerts par les TO. Parallèlement, l’offre de formation sera complètement repensée pour coller au profil des participants. Pour cela, un partenariat avec Cap Vers est en cours de test. Si le résultat s’avère concluant, une convention bipartite sera conclue pour l’année 2005.

Enfin, un accent tout particulier sera mené sur la communication interne. Et le réseau ne s’interdit pas une alliance avec un autre groupement. « Même si 2004 s’inscrit dans la continuité, nous sommes prêt à étudier tout rapprochement » déclare d’ailleurs Richard Vainopoulos.

Autant d’actions qui visent à placer Tourcom comme la référence auprès des agences de voyages.

Lu 1421 fois
Notez


1.Posté par achraf.gabsi@tunisie-voyages.com le 08/06/2004 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Est-ce que je peux avoir l'adresse e-mail de M. Richard Vainopoulos ou l'un de ses collaborateurs?

Merci d'avance.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com