TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tourisme : Madagascar a une chance historique à saisir


Rédigé par Rémi Bain-Thouverez le Vendredi 13 Mai 2016

Les destinations touristiques du Maghreb sont sinistrées et pour longtemps. Les indicateurs du Seto sont, hélas pour elles, sans appel.
Les points de chute de substitution, comme les Baléares ou les Canaries sont saturés. De plus : les Allemands, les Anglais les Russes qui réservent traditionnellement avant nous, grignotent imperturbablement sur les allotements qu’occupaient les Français.
Les hausses des départs vers des pays comme l’Espagne, le Portugal, la Grèce sont tangibles, mais moins accessibles pour certaines catégories de voyageurs.
Alors pourquoi pas un long courrier ? La Thaïlande affiche bien une progression de +20% selon le dernier baromètre Rafour interactif/Opodo. Madagascar a des avantages compétitifs à faire valoir. TourMaG.com a mené son enquête.



Quels sont les atouts de Madagascar ?

Photo : Chantha Chea
Photo : Chantha Chea
Dans le désordre : pas de décalage horaire, une eau à 28 degrés, une gastronomie avérée, une nature grandiose et diversifiée, un accueil admirable de la part de la population qui, cerise sur le gâteau, parle français.

Il y aussi un artisanat local original et créatif qui change des souvenirs touristiques de pacotille, fabriqués en Chine, qui s’amoncèlent dans tous les villages du monde entier, même les plus reculés.

Des prix ultras compétitifs, du vin et même du foie gras.

Si le vin n’a que l’attrait de sa curiosité, le foie gras souffre parfaitement la comparaison avec le nôtre, pour …10 fois moins cher !

Madagascar un positionnement original

Photo : Chantha Chea
Photo : Chantha Chea
Rien à voir avec ses voisines : la plate île Maurice ou la pourtant magnifique île de la Réunion, mais dont le couple mer + montagne apparaît monochrome face à la mosaïque infinie de l’île de Madagascar, la 4ème du monde par sa taille.

  • Un Nord singulier avec ses montagnes, ses cuvettes fertiles, ses rades et ses îlots de bouts du monde.

  • Un Sud sous l’influence du tropique du capricorne, baigné d’un soleil généreux tout au long de l’année, traversé par d’immenses semi-désertiques qui rappellent des paysages d’Australie ou même le grand Ouest américain lorsque l’on emprunte la route de Tulear, toute droite, qui se perd sur l’horizon.

  • Son Est et ses plages serties dans une luxuriante végétation tropicale, se plaisant à jouer avec l’éclatement des embruns.

  • Son Ouest, dont le relief glisse en pentes successives vers les eaux sereines du canal du Mozambique. C’est la région des grands fleuves, des étendues de savanes et des baobabs.

  • Son Centre marqué par le travail des hommes et son architecture coloniale. C’est une terre d’histoire où alternent ses paysages et ses reliefs sculptant de véritables forêts de calcaire aux crêtes acérées.

  • Ses 5000 km de côte, bien protégés par sa barrière de corail.

Vous l’avez compris, l’île de Madagascar n’est pas une île volcanique. C’est une terre généreuse grande comme la France et le Benelux.

Joël Randriamandranto, président du conseil d’administration de l’Office National du Tourisme de Madagascar (voir interview) déclare, très enthousiaste : « nos parcs nationaux représentent une attractivité que vous ne trouverez nulle part ailleurs, sans compter la gastronomie, le sport, la rencontre avec les vieux sages dans les villages, qui resteront pour le voyageur une expérience inoubliable et d’une façon plus générale la gentillesse de la population »

Le tourisme ! parlons-en.

Photo : Chantha Chea
Photo : Chantha Chea
Madagascar n’étant pas doté des mêmes infrastructures hôtelières que l’on peut trouver dans d’autres îles, comme par exemple celle de la République Dominicaine, le volume de l’engagement des TO n’est pas comparable.

Par contre, la diversité qu’offre la destination est infinie. Du balnéaire à l’écotourisme, il y en a pour tous les goûts.

Le tourisme de nature exerce même une attractivité que peu de pays au monde peuvent offrir.

La gentillesse de la population

Photo : Chantha Chea
Photo : Chantha Chea
Comme en Asie, l’accueil de la population se révèle être un atout incomparable.

Combien il est touchant pour un voyageur de sentir qu’il est le bienvenu, partout et dans toutes les conditions. Le touriste est une source de revenus pour la population. Ceci explique cela, mais pas que.

Jean Jacques Rafenomahazomanana, guide d’expérience explique : « chez nous, notre philosophie de vie tourne autour de 3 principes : la confiance, respect et le sourire. Ce n’est pas dans les livres que l’on enseigne ces vertus. C’est culturel.

C’est une transmission ancestrale qui se perpétue de famille en famille, dans toutes les régions de notre pays »
.

Pas étonnant que nous nous sentions bien à Madagascar, ce qui fait dire à Caroline Jemet qui a travaillé 10 ans dans l’import/export : « les Malgaches, ils sont si gentils ! »

La sécurité

La sécurité peut être un problème à Madagascar. C’est un pays pauvre, vous n’apprenez rien.

Les mêmes précautions sont à prendre comme dans tous les autres pays présentant une situation similaire : ne jamais se promener avec des signes extérieurs de richesse.

Si la province est tranquille, ne vous aventurez pas le soir en dehors des zones touristiques des grandes villes.

Fabrice G, taxi de profession prévient : « Oui, il peut y avoir des problèmes de sécurité à Madagascar. Pas vraiment dans les campagnes, mais dans la capitale, ne vous exposez pas le soir dans les bars la nuit en dehors des quartiers fréquentés par les touristes ».

Les moustiques

Ils sortent le soir, comme dans le midi de la France. Mais à la différence de nos latitudes, mieux vaut se protéger à partir de 17 heures.

Les moustiques peuvent transmettre la maladie du Paludisme.

La corruption

La corruption, comme les lémuriens, est endémique à Madagascar.

Gène-t-elle le tourisme ? Moralement oui, mais pour voyager : non. C’est même le contraire.

S’il est vrai que les Malgaches, tous les 4 ans environ, se rebellent, c’est pour demander à leurs politiques de se préoccuper davantage de la population que de leurs intérêts personnels.

Pour ce qui concerne les touristes, ils ne pourront qu’être touchés par la gentillesse des habitants.

La corruption concerne "’les gens d’en haut"’ pour reprendre une ‘’Raffarinade’’.

Le vacancier lui rencontre ‘’les gens d’en bas’’ qui s’impliquent et s’engagent pour participer à l’attractivité de la destination.

Les routes

Photo : Chantha Chea
Photo : Chantha Chea
Les routes sont très dégradées. C’est un problème majeur qui peut rebuter bon nombre de vacanciers itinérants.

D’une façon générale, le manque d’entretien des infrastructures se pose en frein pour le développement du tourisme.

On peut considérer que la construction de la nationale 9, première pierre qui préfigure le contournement de l’île, va dans le bon sens.
Souhaitons que cette initiative soit suivie par beaucoup d’autres. Le pays en a besoin.

Relevons quand même un détail, qui n’est pas si anodin. Les conducteurs n’utilisent leur avertisseur sonore qu’à bon escient, ce qui permet de découvrir les paysages en toute sérénité.

Quelle différence avec d’autres pays comparable comme en Asie, où les auto-tours deviennent vite pénibles pour le voyageur tant la pratique des avertisseurs est chez eux intempestive.

Les vacances abordables

Photo : Chantha Chea
Photo : Chantha Chea
Bien sûr c’est un long-courrier. Il faut payer le vol. On ne peut pas tout avoir.

Air France assure des liaisons régulières et Air Madagascar n’est plus black-listé. (Ça lui coûte assez cher de louer des avions contrôlés !).

Mais une fois sur place, youpi ! On trouve de bons hôtels pour 25 euros la nuit, on peut manger un repas festif pour 6 euros, le shopping est un vrai plaisir : créatif, original et très bon marché.

Les fruits sont exotiques, les épices sont variées, les viandes sont bios, les crustacés sont particulièrement savoureux - les crevettes de Madagascar sont les meilleures au monde -, la population d’une extrême gentillesse … que d’atouts, surtout si on est sensible à la nature : elle est d’une prodigieuse beauté.

Nous avons pu nous en rendre compte en parcourant les 1000 km de la RN7.

Madagascar redevient une alternative de choix.

Lu 12712 fois

Notez


1.Posté par alexandra le 13/05/2016 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Corsair dessert également Antananarivo en vol régulier depuis plus de 15 ans. 1 vol hebdo l'hiver et 3 vols hebdo l'été

2.Posté par MahayExpédition le 13/05/2016 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Madagascar reste effectivement une destination de choix tant la quatrième plus grande Ile du Monde offre de multiples possibilités en terme de choix de séjours

Notre agence, spécialiste des voyages solidaires à Madagascar, offre par ailleurs la possibilité d'accéder au massif du Makay avec un trek innovant tant dans le parcours choisi que dans l'approche qu'il propose avec la population

Merci à vous pour cet article qui a su redorer la valeur touristique de Madagascar

3.Posté par Manitra Harijaona ANDRIANIAINA le 17/05/2016 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour cet article très objectif et édifiant pour la destination Madagsacar. Nous réitérons : Madagascar vaut le détour et mérite votre visite. A bientôt!!!

4.Posté par Nofybe le 27/08/2016 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MADAGASCAR reste et restera une Terre d accueille incomparable, avec une nature extraordinaire. Decouvrir MADAGASCAR en croisiere vous permettra d etre hors des sentiers battus, et voir des decors hors normes totalement vierges. Nous vous garantissons un sejour inoubliable. N'hesitez pas, Madagascar reste une magnifique destination, mieux c 'est la destination nature avec un veritable depaysement...Avis Aux amateurs. Fred

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com