TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tourisme : l'essentiel de l'actu du 31 juillet au 15 août 2011


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 16 Août 2011

La première quinzaine du mois d’août 2011 fut dominée par les finances. Tout d’abord les annonces des résultats trimestriels des entreprises cotées en bourse avec de bonnes et de moins bonnes surprises puis la danse de Saint Guy des bourses mondiales a pris le relais. Onze jours d’affilée de baisse du CAC 40 avant d’inverser la tendance le 12 août.



31 juillet : Aux USA, le bras de fer entre American Airlines et les GDS continue

American Airlines et Travelport (Galileo/Worldspan) ont annoncé dans un communiqué laconique avoir trouvé un terrain d’entente pour prolonger leur contrat de distribution - DR : Photo-libre.fr
American Airlines et Travelport (Galileo/Worldspan) ont annoncé dans un communiqué laconique avoir trouvé un terrain d’entente pour prolonger leur contrat de distribution - DR : Photo-libre.fr
American Airlines et Travelport (Galileo/Worldspan) ont annoncé dans un communiqué laconique avoir trouvé un terrain d’entente pour prolonger leur contrat de distribution. Il était temps puisque ce contrat arrivait à son terme le 1er août.

Le différend remonte au mois de décembre dernier, lorsque la compagnie a décidé de retirer sa billetterie de l’agence en ligne Orbitz qui fait partie du groupe Travelport.

C’était le démarrage d’un bras de fer sur fond de négociation des booking fees dans le cadre du renouvellement de leur contrat. American Airlines juge excessif le coût du passage obligé des réservations via les GDS.

D’autant que la compagnie américaine dispose désormais d’une technologie Direct Connect permettant aux agents de voyages de ne plus avoir à se servir des GDS pour émettre la billetterie AA.

American Airlines avait espéré que d’autres compagnies lui emboîtent le pas de façon à faire sauter le passage obligé par les GDS. Mais, seule US Airways s’est manifestée…

Les deux partis ne sont pas bavards sur la suite des événements d’autant que les actions en justice entamées par American comme par Travelport suivent leurs cours.

Il reste maintenant à American Airlines à régler le même type de problème avec Sabre. Leur contrat actuel court jusqu’à la fin du mois d’août. Sabre est, historiquement, le GDS le plus utilisé par les agents de voyages pour émettre la billetterie de la compagnie de Dallas. Là encore, une action en justice a été engagée devant un tribunal du Texas entre les deux protagonistes.

1er août : Air India rejetée par la Star Alliance

La compagnie indienne qui n’en finit pas de se restructurer avait jusqu’au 31 juillet pour se mettre en conformité avec les standarts définis par la Star Alliance.

L’alliance qui regroupe 27 compagnies avec Lufthansa, United, Singapore Airlines, a donc décidé de ne pas accepter la demande d’adhésion d‘Air India - ce qui relance les possibilités d‘alliance des autres compagnies indiennes, notamment Jet Airways. Kingfisher Airlines a, de son côté, choisi d’adhérer à one world, ce qui devrait être fait à partir de 2012.

2 août : Lastminute change de tête

Ed Kamm n’aura pas terminé sa première année à la tête de Lastminute, la filiale de Travelocity. Il est remplacé par Matthew Crummack, ex-vice-président d’Expedia après un passage chez Nestlé et Procter & Gamble.

Mais aussi : Les Français en forte progression aux Etats-Unis. L’administration américaine du tourisme, l’ Office of Travel and Tourism Industries a publié ses dernières statistiques et le moins que l’on puisse dire c’est que les Français se ruent aux Etats-Unis. Sur les quatre premiers mois de 2011, la hausse est de 27,7% avec 423 279 entrées. Elle est même de 42% sur le seul mois d’avril !

L’OTTI prévoit que la France fera la plus forte progression européenne du nombre de visiteurs sur la période 2010-2016 à + 57%, soit 766 000 touristes supplémentaires. La France passera alors le cap des deux millions de visiteurs. Ils étaient 1, 34 million en 2010.

Mais mauvaise nouvelle pour les agences de voyages, la proportion des visiteurs ayant préparé leur voyage avec une agence en 2010 est en baisse de 2,6 points à 28%.

3 août : Le patron de Thomas Cook s’en va

Manny Fontenla-Manoa a jeté l’éponge après la dégringolade de l’action Thomas Cook à la City à la suite de l’annonce d’un profit warning. Une chute de près de 70% depuis la fusion de Thomas Cook avec MyTravel en 2007et ce, même si le groupe estimait finir son année fiscale avec un bénéfice de plus de 100 millions de livres.

Mais Thomas Cook traîne une dette de 900 millions de livres. Le groupe a déjà annoncé vouloir se séparer de quelques actifs pour réduire le niveau d’endettement. Des bureaux mais aussi des sept hôtels qu’il a en propriété (5 en Espagne, 1 au Mexique, 1 à Disneyland Paris) sont sur le marché.

Les analystes estiment que cela ne suffira pas à redorer le blason du groupe et suggèrent la vente des opérations scandinaves. Dans le Wall Street Journal, un analyste estime que c’est la vente des opérations françaises, les deuxièmes opérations les plus rentables du groupe, qui permettraient de retrouver un équilibre…

En attendant, c’est un vétéran du groupe, fort de ses 35 ans d‘expérience, le Suédois Sam Weihagen qui assure l’interim . Son message au personnel a été le suivant : « Avec sept semaines pour finir l’année fiscale, il est important que nous restions concentrés pour faire le maximum pendant cette période ».

Mais aussi : 73 000 clients anglais impactés par la défaillance du TO anglais Holiday 4U. Toujours en Grande-Bretagne, le tour-opérateur spécialiste de la Turquie, Holiday 4U, a déposé le bilan laissant sur le carreau 13 000 clients déjà sur leurs lieux de vacances et 20 000 dossiers de réservations (soit 50 000 clients).

Ce tour-opérateur basé à Brighton avait une existence de 17 ans et faisait voler ses clients sur la compagnie Onur Air.

Cette défaillance prise en charge par l’organisme collecteur des garanties, la Civil Aviation Authority ne va pas arranger les affaires du fonds de garantie déjà en déficit de 42 millions de livres et qui devrait s’alourdir encore de 5 millions de livres avec ce nouveau sinistre.

Le SNPL demande des explications au BEA.
Nouveau rebondissement dans l’affaire du crash du vol AF 447 Rio-Paris d’Air France. Dans son rapport officiel à la suite de la lecture des boîtes noires, le BEA a retiré un paragraphe concernant l’anomalie de l’alarme de décrochage, laissant entendre que, hors sondes Pitot déjà en cause, la faute revenait à l’équipage.
Le puissant syndicat des pilotes a donc demandé des explications au BEA et, en attendant, a suspendu sa participation aux travaux du BEA jugé partial et acquis à la cause Airbus.

Amadeus en forme. Les résultats semestriels (janvier/juin) font apparaître un chiffre d’affaires en hausse de 3,9% à 1, 389 milliards d’euros dont 1,079 milliard sur l‘activité distribution, (à +4,1%) et 203,5 millions (à+3,2%) sur les solutions technologiques.

Le nombre de réservations effectuées par les agences de voyages est en hausse de 4,3% à 242 millions de dossiers. La part des réservations effectuées sur les compagnies à bas coûts augmente de 27% au second trimestre et de 21% par rapport au second trimestre 2010. Amadeus estime sa part de marché mondiale en agence à 37,2%, en hausse de 0,8%.

Le bénéfice ajusté s’élève à 263,7 millions, en progression de 12,2%.

4 août : Expedia passe la barre du milliard trimestriel

Pour la première fois, le chiffre d’affaires d’Expedia dépasse le milliard de dollars pour un trimestre, en l’occurrence avril à juin.

A l’international, Expedia a engrangé 437 millions de dollars (+45%) et sur son marché national 587 millions (+10%). Ce sont les réservations d’hôtel qui tirent la progression (+21%).

5 août : L’activité stagne chez Travelport

Travelport annonce un chiffre d’affaires de 1,061 milliard de dollars pour le premier semestre, en hausse de 5 millions par rapport à la même période de 2010. Le résultat d’exploitation s’établit à 145 millions de dollars , en baisse de 9%.

Les deux GDS (Galileo et Worldspan) ont enregistré 186,5 millions de segments dont 92,4 millions aux Etats-Unis et 45,3 millions en Europe. La progression est de 1% pour ces deux marchés.

Mais aussi : atterrissage difficile à Chicago pour le vol AA 41 en provenance de Paris
. Le vol d’American Airlines en provenance de Paris a connu un atterrissage mouvementé à son arrivée à Chicago O’Hare. Un pneu en flamme a obligé les 220 passagers à évacuer l’appareil par les toboggans. Bilan de l’opération : 4 blessés légers.

Hogg Robinson Group, premier utilisateur européen de Direct Connect d’American Airlines. La chaîne d’agences spécialisée dans le business travel pourrait être le premier utilisateur européen de la connexion directe développée par American Airlines permettant d’avoir accès à son inventaire tout en évitant le passage obligé par les GDS. Les deux partis ont annoncé avoir entrepris des négociations pour aboutir à un accord à long terme sur le sujet.

Priceline tirée par la progression de booking.com. L’agence en ligne a annoncé un volume d’affaires de 5,8 milliards de dollars pour le 2e trimestre et un chiffre d’affaires de 1,1 milliards. La contribution internationale de booking.com, le site européen de réservation hôtelière s’est élevée à 613 millions de dollars en hausse de 90%. Priceline finit le trimestre avec un bénéfice de 256 millions de dollars.

6 août : Air Cal trop chère

Des affrontements entre les passagers potentiels qui bloquaient depuis le 22 juillet l’aéroport de l’île de Maré en Nouvelle Calédonie pour protester contre l’augmentation du prix des billets de la compagnie Air Cal et d’autres habitants ont fait quatre morts et 23 blessés. Il semble que la cause de la mésentente soit plus profonde et repose sur des tensions claniques.

Mais aussi : Le premier B 787 peint aux couloirs d’ANA fait son apparition chez Boeing à Seattle. La livraison des premiers B787 Dreamliner devrait commencer en septembre. En attendant les dernières homologations, All Nippon Airways en dit un peu plus sur l’utilisation de ces appareils dont elle aura 12 exemplaires d’ici à mars prochain. Trois configurations seront utilisées en fonction des vols : pour le long courrier ce sera 46 sièges Business et 112 Eco, pour le domestique 12 sièges Premium et 252 Eco et pour le court courrier international 42 sièges Business et 180 Eco.

Le premier vol du premier Dreamliner d’ANA sera un vol charter entre Tokyo et Hong Kong puis les pilotes se feront la main sur des vols domestiques. ANA prévoit de desservir trois villes européennes à partir de février prochain sans toutefois les nommer. Parions sur Londres d‘une part , Francfort et Munich d’autre part puisque la compagnie prévoit d’établir une joint venture avec Lufthansa cet automne.

8 août : Participations croisées pour Air Asia et Malaysia Airlines

Les deux compagnies de Malaisie prévoient de réaliser un échange de participation dans le but de tirer Malaysia Airlines d’une passe économique difficile.

Tune Air, le holding d’Air Asia prendra 20% de MAS tandis que le pool d’investissement public Khazanah, actionnaire à 49% de Malaysia Airlines détiendra 10% d’Air Asia.

Les deux compagnies devraient réévaluer leurs opérations laissant à MAS le réseau premium et à Air Asia le low cost. Il est également envisagé que Khazanah prenne 10% d’Air Asia X.

10 août : TUI Travel plutôt satisfait du 3e trimestre

Le groupe britannique annonce un chiffre d’affaires en hausse de 13% pour le trimestre avril/juin à 3,77 milliards de livres Sterling. Le profit opérationnel s’établit à 88 millions, en hausse de 57%. L’amélioration s’explique par la bonne tenue des marchés de l’Europe du Nord. Le troisième trimestre de 2010 avait été impacté par le volcan islandais, ce qui n‘est plus le cas cette année.

Mais le groupe a du faire face à la baisse de fréquentation des destinations arabes, notamment par la clientèle Française. Cette baisse est estimée à 28%. Le marché de l’Europe de l’ouest qui comprend la France a réalisé un chiffre d’affaires de 782 millions de livres en progression de 5% mais les pertes ont triplé à 37 millions.

Les activités françaises continuent de poser problème. Les tour-opérateurs ont perdu 29 millions de livres au troisième trimestre et 37 millions sur neuf mois. Le 30 septembre 2010, Corsair avait l’objectif de réduire ses coûts de 24 millions de livres. 5 millions ont été réalisé et il reste 19 millions. Nouvelles Frontières devait réduire ses coûts de 17 millions. Tout reste à faire d’autant que les réservations de l’hiver sont pour l’instant en retard de 10% après un été en baisse de -3% du nombre de clients.

Sur les neuf mois de l’exercice TUI Travel affiche une perte opérationnelle de 335 millions de livres et une perte nette de 264 millions.

11 août : British Airways recrute 800 pilotes

La compagnie qui compte actuellement 3200 pilotes veut en recruter 800 nouveaux pour intégration d’ici à 2016. BA craint une pénurie de cette catégorie de personnel en Europe et se dit prête à faire des efforts financiers pour alléger le coût de la formation des candidats intéressés.

Mais aussi : Delta investit dans Aeromexico. Encore une histoire de rapprochement au sein d’une alliance. En l’occurrence Skyteam puisque Delta a décidé d’investir 65 millions de dollars dans Aeromexico et prendre ainsi 3,5 % des parts.

12 août : Bénéfices trimestriels en baisse pour TUI AG

Le groupe allemand TUI AG, actionnaire majoritaire du groupe britannique TUI Travel Plc a annoncé à son tour les résultats du troisième trimestre de son exercice. Le chiffre d’affaires est en hausse de 9% à 4,4 milliards d’euros mais le bénéfice courant en baisse de 11% à 96,2 millions d’euros.

Le groupe allemand explique que cette baisse est due à l’impact du printemps arabe qui a affecté ses tour-opérateurs français Nouvelles Frontières et Marmara mais également sa filiale TUI Hôtels & Resorts en Egypte. Le groupe se dit inquiet également sur l’activité de containers d’Hapag Lloyd dont TUI AG détient toujours 38% des parts, et prévoit d’ores et déjà une performance moindre qu’annoncée précédemment.

Mais aussi : Moins de mal que de peur pour Londres. L’ETOA, l’association britannique qui compte 500 entreprises liées au réceptif tire un premier bilan des émeutes qui ont secoué la Grande-Bretagne la semaine dernière. Alors que la situation semble revenir au calme, les touristes sont peu nombreux à avoir annulé leurs réservations.

L’association estime avoir enregistré 330 annulations alors qu’elle compte actuellement 38 000 touristes à Londres. Autant dire que l’impact est négligeable. Reste à savoir si le carnaval caribéen de Notting Hill, qui fut longtemps un moment un peu chaud se passera sans escarmouches à la fin du mois…

Lu 3507 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com