TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tourisme solidaire : Double Sens s'implante en Equateur et au Cambodge en 2012

L'interview d'Antoine Richard, co-fondateur de Double Sens


Rédigé par Anaïs BORIOS le Mardi 3 Avril 2012

Présents depuis 2006 au Bénin, Antoine Richard et Aurélien Seux, les fondateurs de Double Sens, ont peu à peu étendu leur concept de tourisme solidaire au Burkina Faso, en Équateur et, d'ici la fin de l'année, au Cambodge. Une activité qui leur permet de concilier tourisme et aide au développement, au travers de missions assurées par leurs clients. Mais il s'agit avant tout d'une aventure humaine qu'Antoine Richard décrit sur TourMaG.com.



Le Bénin est le premier pays à avoir accueilli les missions de Double Sens - DR : Doublesens.fr
Le Bénin est le premier pays à avoir accueilli les missions de Double Sens - DR : Doublesens.fr
TourMaG.com - Double Sens a fêté ses 6 ans d'existence le 1er avril 2012. D'où est partie l'idée de sa création ?

Antoine Richard :
"Il y a 8 ans de cela, Aurélien Seux et moi-même avons décidé assez rapidement de la création de Double Sens.

Il faut dire que nous sommes 2 amis d'enfance partageant avant tout une passion pour ce type de voyages solidaires, que nous pratiquons depuis l'adolescence et cet amour pour l'Afrique.

Nous souhaitions proposer des voyages qui permettent à la fois des échanges relationnels avec la population locale, un apport à travers une mission d'aide au développement et une découverte du pays hors des sentiers battus.

Nous avons donc accueilli nos premiers voyageurs à l'âge de 24 ans."

TourMaG.com - Et depuis ?

A.R. :
"Nous avons commencé avec la création d'une mission en informatique au Bénin, la seule durant la première année d'existence de Double Sens. Il a fallu faire preuve de patience, développer les partenariats et s'assurer qu'ils étaient sérieux.

A tour de rôle, Aurélien et moi avons vécu sur place durant un an et demi, pour connaitre la destination, travailler avec des réceptifs et développer le concept.

En 2010, nous avons démarré les missions au Burkina Faso, puis en Équateur début 2012 et nous espérons bien lancer le Cambodge d'ici la fin de l'année."

Voyages solidaires et d'aventure

Aurélien Seux - DR
Aurélien Seux - DR
TourMaG.com - Vous êtes à la fois agent de voyages et producteur ?

A.R. :
"Nous sommes immatriculés auprès d'Atout France et produisons l'ensemble de nos produits de tourisme solidaire, que nous revendons également aux agences de voyages françaises.

Notre garantie financière est assurée par notre banque CIC, et notre responsabilité civile est gérée par Générali.

Nous avons également une activité réceptive au Bénin, sur du voyage d'aventure, depuis 2 ans. Elle représente environ 200 pax par an, tout comme la branche solidaire."

TourMaG.com - Pourriez-vous nous commenter le principe des missions ?

A.R. :
"Nous proposons une quinzaine de missions réparties sur 3 pays. Il peut s'agir de soutien scolaire, d'aide aux enfants défavorisés dans des centres par le biais d'activités sportives, d'animations. Mais aussi de missions en informatique ou dans la santé.

Suivant le niveau de qualifications demandé, nous répartissons les clients dans telle ou telle mission, pour des séjours qui varient entre 2 et 4 semaines.

Sur place, ils sont accompagnés par nos équipes locales, notamment un coordinateur français. Ils sont logés en colocation et une cuisinière est aux petits soins pour eux.

Suivant la durée de la mission, ils peuvent profiter d'une semaine d'excursion, au cours de laquelle ils sont logés chez l'habitant.

Dans tous les cas, ces voyageurs sont avant tout attirés par l'aspect de solidarité, plus que par la notion de tourisme."

TourMaG.com - Quel(s) type(s) de clientèle est attirée par le concept ?

A.R. :
"C'est tout à fait variable. Les voyageurs ont entre 20 et 75 ans, mais sont à 75% des femmes.

A cet égard, je pense qu'elles sont plus touchées par l'aspect social que les hommes, car plusieurs missions se déroulent dans des centres d'enfants défavorisés. Elles sont aussi un peu plus aventurières et assimilent le concept plus facilement.

Nous comptons un tiers de jeunes retraités, une partie des participants exercent un métier dans le social ou la santé. Nous comptons également des enseignants parmi nos clients.

Ce sont avant tout des personnes qui ont besoin de plus d'échanges et qui souhaitent se rendre utiles".

Antoine Richard, co-fondateur de Double Sens - DR
Antoine Richard, co-fondateur de Double Sens - DR
TourMaG.com - Comment est réparti le budget de chaque séjour ?

A.R. :
"70% du financement du séjour revient à l'économie locale et à l'association qui gère le projet sur place.

3% sont reversés dans des projets d'aide au développement chez nos partenaires, leur permettant de refaire une toiture, par exemple, ou d'installer l'eau potable.

Dans tous les cas, il ne s'agit pas de missions financées de manière ponctuelle. Il y a toujours un suivi et ce sont nos voyageurs qui assurent le relais."

TourMaG.com - Quid de votre chiffre d'affaires ?

A.R. :
"Il est variable suivant les années, mais pour 2012, il devrait tourner autour de 400 000 euros.

Cette estimation à long terme vient du fait que les réservations sont prises longtemps à l'avance, ce qui nous permet de rencontrer nos clients en amont du voyage, à Paris, pour une réunion de formation, mensuelle."

TourMaG.com - Quel est le panier moyen ?

A.R. :
"Je dirais autour de 1340 euros pour 2 semaines, hors aérien."

TourMaG.com - Comment communiquez-vous sur vos activités ?

A.R. :
"Via Internet et énormément grâce au bouche-à-oreille."

TourMaG.com - Avez-vous des concurrents directs ?

A.R. :
"Non, ni au Bénin sur le segment aventure, ni sur le créneau voyage solidaire, car notre particularité est de faire réellement participer les voyageurs et pas seulement de leur faire payer un voyage qui va aider au développement d'une communauté.

D'ailleurs, le concept séduit tant qu'environ 15% de nos voyageurs reviennent chaque année.

De même, une poignée d'anciens voyageurs ont créé leur propre association, Frères de Sens. Les membres continuent à collecter des dons et du matériel pour financer des missions locales au Burkina Faso."


Lu 3251 fois

Tags : double sens
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com