TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tourisme spatial : 400 places réservées ferme Chez Virgin Galactic !


Rédigé par Propos recueillis par Michèle SANI le Mercredi 22 Décembre 2010

En cette veille de fêtes, voici l’occasion de nous rapprocher des étoiles avec le spécialiste du tourisme spatial Michel Messager. Le président délégué au Conseil National du Tourisme avait écrit voici plus d'un an un livre sur le sujet. Il semble qu'en dépit de la crise le marché potentiel est toujours bien là : on annonce 15 000 passagers par an horizon 2025/2030. En attendant 400 places sont réservées ferme chez Virgin Galactic.



Spaceshiptwo de Virgin Galactic
Spaceshiptwo de Virgin Galactic
TourMaG.com. Dans votre livre vous annonciez en 2009 un secteur en plein développement...

Michel Messager.
Comme pour l'ensemble des programmes aériens, les sociétés impliquées dans le tourisme spatial ont pris quelque retard par rapport à leurs plannings initiaux.

En 2010 la crise économique mais aussi la complexité technique des projets ont impacté les activités spatiales alors que 2009 s’était terminée par un formidable bond en avant.

Elle avait vu la présentation du prototype d'avion spatial suborbital Spaceshiptwo de Virgin Galactic, la compagnie du mythique Charles Branson. Néanmoins, rien de catastrophique, à peine deux à cinq ans de retard pour l'ensemble des projets ce qui est minime pour une telle aventure.


T.M.com. Les projets ont-il tout de même évolué en 2010 ?

M.M.
Oui car 2010 n'a pas été une simple année de transition. Quatre dates symbolisent son dynamisme en matière de tourisme spatial.

En mars nous avons assisté au premier vol d'essai de Spaceshiptwo au-dessus du désert de Mojave. En septembre ce fut l’annonce d'un partenariat entre le constructeur Boeing et le tour-opérateur Space Adventures.

SpaceX a sa licence FAA (Administrtion Fédérale de l'Aviation)

Tourisme spatial : 400 places réservées ferme Chez Virgin Galactic !
Ce partenariat qui développera une offre de tourisme spatial dans l’orbite basse de la Terre donnera une nouvelle dimension au secteur.

La piste du premier aéroport spatial, le Spaceport America a été inaugurée en octobre dans l'Etat du Nouveau-Mexique. Enfin, cerise sur le gâteau , voici deux semaines, le 8 décembre 2010, la société SpaceX devenait la première compagnie privée à envoyer un vaisseau dans l'espace.


T.M.com. En quoi cette SpaceX est-elle si importante ?

M.M.
Elle est la première société commerciale munie d'une licence de l'Administration Fédérale de l'Aviation (FAA) à placer un vaisseau en orbite.

Le 8 décembre dernier ‘’Dragon’’ est devenue la première capsule américaine habitable à pouvoir voyager en orbite et revenir sur terre. Depuis l'arrivée de la navette spatiale, il y a maintenant une trentaine d'années, seules les agences gouvernementales avaient accompli cet exploit.

Ce succès est arrivé au bon moment pour le Président Barack Obama qui souhaite privatiser la conquête spatiale. Il vient ainsi d’allouer de nouveaux fonds à la NASA, près de 6 milliards de dollars sur cinq ans, pour qu’elle encourage les entreprises privées dans ce domaine.

7 touristes de l'espace sont déjà partis (et revenus)

T.M.com. Quelles sont les compagnies pouvant réellement prendre le leadership dans le tourisme spatial ?

M.M.
Le marché était jusqu’alors dominé par deux compagnies, Virgin Galactic et Space Adventures Ltd. Cette dernière fondée en 1998 par Eric C. Anderson a déjà fait partir sept touristes de l’espace.

Rappelez-vous, le dernier était le Canadien Guy La Liberté en septembre 2009. Le succès de la capsule ‘’Dragon’’ marque l’arrivée de SpaceX dans la cour des grands.

Mais le monde du tourisme spatial a un goût particulier pour le secret. On ne connaît pas l’avancement exact des travaux des compagnies...


T.M.com. Quelles autres compagnies ?

M.M.
Il ne faudrait pas oublier « Blue Origin » de Steve Bezos le patron d’Amazone.com, PlanetSpace et son ‘’Silver Dart’’ appelé communément le DC3 de l’espace, ou encore EADS ou Bigelow Aérospace qui jouent aussi un rôle important dans ce secteur.

Des projets se développent également en Inde et en Chine, deux puissances également attirées par le marché du tourisme Spatial mais dont les informations nous arrivent malheureusement encore au compte goutte.

50 résas ok à l'hôtel de l'espace « Galactic Suite »

T.M.com. Ainsi la crise ne semblerait donc pas freiner le tourisme spatial...

M.M.
L'engouement est toujours bien là. Le marché potentiel reste toujours fixé pour horizon 2025/2030 à un milliard de dollars US pour une moyenne de 15 000 passagers par an ! 400 places sont d'ores et déjà réservées chez Virgin Galactic.

Ce chiffre devrait même doubler d'ici les premiers vols commerciaux programmés dans moins de 18 mois. Tous les constructeurs enregistrent des réservations à commencer par l’hôtel de l’espace le « Galactic Suite» qui a d'ores et déjà enregistra une cinquantaine de réservations pour un séjour de trois nuits.

La clientèle est très cosmopolite. Il y a des Espagnols, des Américains, des Arabes, des Chinois, des Russes, des Australiens….

Et que dire de l’engouement en Asie pour les voyages de noce dans l’espace alors que la moyenne Du déposit est de plus de 100 000 dollars par personne. La trésorerie des agences qui se sont spécialisées sur ce créneau a de quoi faire rêver.


T.M.com De quoi l'agenda 2011 du tourisme spatial sera-t-il fait ?

M.M.
Avec l’espace il est difficile de prévoir. les surprises ou les déceptions peuvent être nombreuses.

On peut toutefois prévoir la préparation des vols commerciaux du Spaceshiptwo en vue des premiers lancements pour fin 2012 ou début 2013. La compagnie aérienne néerlandaise KLM lancera à partir de janvier 2014 ses premiers vols sub-orbitaux avec la navette spatiale baptisée Lynx.

Lynx sera capable de voler à 100 kilomètres d'altitude quatre fois par jour avec deux passagers à bord. Cela est programmé pour au cours du premier semestre 2013.

2011 préparera aussi les prochains vols de la capsule ‘’Dragon’’ dont une des missions transportera équipage et matériel vers la station ISS à environ 450 kilomètres de la terre. Nous ne sommes pas au bout de nos surprises.

Lu 3755 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com