Loading


Transat : du chômage partiel pour économiser ?

1 800 personnels navigants avertis


De nombreux personnels navigants de Transat A.T auraient été avertis par la direction le 6 juillet 2012. Il semblerait qu'ils soient incités à se mettre au chômage partiel pendant plusieurs semaines pendant la saison hivernale 2012-2013. Le but étant de permettre au TO de faire des économies dans une période de difficultés financières.



Selon le quotidien The Guazette qui s'est procuré une note interne, 1 800 personnels navigants de Transat A.T auraient reçu un avertissement le 6 juillet 2012.

Ils pourraient être mis au chômage partiel pendant la saison automne-hiver 2012/2013. Le but du voyagiste est de les inciter à prendre des « congés » non-payés de septembre à novembre 2012 afin de limiter les pertes financières.

Une pratique déjà mise en place lors des années précédentes mais qui devrait prendre une ampleur plus importante en 2012/2013.

D'autant plus que le tour opérateur enregistre une perte d'exploitation de 58 millions de dollars canadiens (46,8 millions d'euros) pour le 1er semestre de l'exercice 2012.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 16 Juillet 2012
Lu 1549 fois
Notez

Tags : canada, transat

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Septembre 2014 - 11:20 La Martinique vise les marchés américains










Challenge de vente




BAROMETRE EMPLOI



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.