TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Transavia s'attaque aux voyageurs d'affaires avec l'aide d'Air France

10% de voyageurs d'affaires volent à bord de ses Boeing.


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mercredi 30 Septembre 2015

La low-cost Transavia poursuit sa croissance en France et veut aujourd'hui séduire la clientèle affaires. Elle compte promouvoir son offre corporate grâce au soutien des commerciaux de sa maison mère Air France-KLM.



Transavia, la compagnie low-cost du groupe Air France veut partir à la conquête des voyageurs d'affaires.DR-Transavia
Transavia, la compagnie low-cost du groupe Air France veut partir à la conquête des voyageurs d'affaires.DR-Transavia
Lorsqu'une compagnie low-cost commence à vouloir séduire les voyageurs d'affaires, c'est le signe d'une certaine maturité.

En effet, Transavia possède aujourd'hui un réseau assez dense pour s'attaquer à cette catégorie de passagers, qui représente aujourd'hui 10% de son business.

"Nous allons recevoir cinq nouveaux appareils à partir d'avril prochain et allons les utiliser principalement pour augmenter nos fréquences", explique Hervé Kozar, le directeur commercial.

A l'été 2016, la compagnie va opérer une douzaine de lignes en double quotidien, dont six nouvelles destinations : Dublin, Munich, Amsterdam, Prague, Séville et Venise. Elle proposera également plus d'une vingtaine de dessertes en quotidien.

En mars dernier, son équipe commerciale avait instauré une nouvelle grille tarifaire, dont l'option "Max" avait été pensée pour les voyageurs d'affaires, avec un bagage en soute, un fast track et le choix du siège.

Cette grille tarifaire va désormais être distribuée de façon plus claire sur Travelport et devrait l'être sur Amadeus en octobre prochain.

S'appuyer sur la force commerciale d'Air France KLM

Afin de promouvoir ces services auprès du marché corporate, Transavia compte sur les commerciaux de sa maison mère : Air France - KLM.

Hervé Kozar estime en effet qu'il n'y aura pas de cannibalisation entre les deux offres.


"Si le client affaires veut voyager sur une compagnie low-cost on ne peut pas l'en empêcher. Si nous ne lui proposons rien, il volera chez EasyJet ou Ryanair", assure-t-il.

Quant à savoir si Transavia pourrait servir de "feeder" pour les lignes long - courrier du groupe Air France, Hervé Kozar assure que les accords actuels ne lui permettent pas de l'envisager.

Mais certains clients font déjà leur petite cuisine tout seuls. "Nous avons beaucoup d'étrangers venant d'Asie ou des Etats-Unis sur la ligne Orly-Amsterdam. Ils achètent eux-mêmes leur billet sur notre site internet et prennent ensuite un long courrier ".

Hervé Kozar signale l'exemple de Southwest, pour qui les passagers en correspondance représentent 30% de la clientèle.

Mais Transavia n'en est pas là. Elle préfère poursuivre sa croissance sur le point à point et espère engranger d'aussi bons chiffres que ceux de cet été.

Entre les mois de juillet et août, la compagnie a transporté 26% de passagers en plus, pour une offre en croissance de 17%.

Comme quoi il reste de la place à prendre malgré la concurrence féroce des autres opérateurs low-cost.


Lu 2675 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 16:00 Air Berlin veut être vendue au plus vite


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com