TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Transavia se sent pousser des ailes : "Nous souhaitons dépasser easyJet et Vueling à Orly"

devenir le premier opérateur low-cost sur la plateforme parisienne


le Jeudi 27 Novembre 2014

Après une rentrée médiatique très chargée pour Transavia, Antoine Pussiau revient sur les ambitions de la low cost du groupe Air France. Malgré son retard et le peu d'avions mis à sa disposition, il espère tout de même devenir très rapidement le premier opérateur à Orly. Interview.



Antoine Pussiau : "Le marché du point à point en Europe est toujours en croissance de 3 à 4% par an. Il n'y aucune raison pour que nous n'y trouvions pas notre place.   Nous voulons d'ailleurs concentrer nos moyens à Orly, où nous souhaitons dépasser easyJet et Vueling en terme de passagers très prochainement." - DR
Antoine Pussiau : "Le marché du point à point en Europe est toujours en croissance de 3 à 4% par an. Il n'y aucune raison pour que nous n'y trouvions pas notre place. Nous voulons d'ailleurs concentrer nos moyens à Orly, où nous souhaitons dépasser easyJet et Vueling en terme de passagers très prochainement." - DR
TourMaG.com - La rentrée a été particulièrement secouée pour Transavia. Comment vos équipes ont-elles réagi face aux polémiques autour de la marque ?

Antoine Pussiau :
"Nous avons beaucoup échangé en interne et tous les salariés ont été particulièrement lucides sur le débat qui a fait rage ces dernières semaines.

Je pense que cette grève a donné un coup de projecteur inattendu à la marque, en permettant à de nombreux Français de nous découvrir.

Avant l'été, notre taux de notoriété était de 41%. Je pense qu'il a certainement progressé depuis.

TourMaG.com - C'est une question récurrente, mais ne pensez-vous pas qu'il soit trop tard pour faire de Transavia un outil de reconquête du marché ?

Antoine Pussiau :
"Bien sûr nous sommes en retard, mais je reste persuadé qu'il est encore possible de le rattraper.

Le marché du point à point en Europe est toujours en croissance de 3 à 4% par an. Il n'y aucune raison pour que nous n'y trouvions pas notre place.

Nous voulons d'ailleurs concentrer nos moyens à Orly, où nous souhaitons dépasser easyJet et Vueling en terme de passagers très prochainement."

TourMaG.com - Justement, combien de passagers comptez vous transporter cette année ?

Antoine Pussiau
: "Nous pensons faire voyager 3,3 millions de clients, contre 2,3 millions l'an passé.

En revanche, je ne peux vous fournir de détails sur les résultats financiers, le groupe Air France KLM ayant décidé depuis début 2014 de publier des chiffres consolidés pour Transavia France et Hollande.

Cet hiver, nous avons en exploitation dix Boeing 737 et deux Airbus A320. Nous avons pérennisé certaines lignes régulières ouvertes cet été.

Notre objectif reste de passer d'un modèle de compagnie loisirs axé sur les destinations soleil à celle d'un opérateur paneuropéen.

D'ailleurs, cet été, le nombre de vols réguliers a progressé de 49%. La part des vols charters diminue fortement (-50%)."

TourMaG.com - De quelle façon évoluent vos relations avec les tour-opérateurs ?

Antoine Pussiau
: "Nous privilégions la qualité à la quantité. Nous entretenons d'excellents rapports avec nos partenaires historiques comme Look Voyages, Club Med ou encore Vacances Transat.

Mais leur part dans notre business tend à diminuer. Elle n'est plus que de 25% aujourd'hui, contre 50% il y a 18 mois.

Nous conservons nos contrats existants mais face au développement de nos fréquences, cette proportion des ventes via les TO va forcément se diluer.

D'autant que les nouvelles routes ou la multiplication des fréquences vers certaines destinations européennes ne les intéressent pas forcément.

Au final, nos ventes directes affichent une forte croissance, comme dans un modèle low cost classique."

TourMaG.com - Si l'accord avec les pilotes sur l'avenir de Transavia est finalement signé le 4 décembre prochain, vous pourrez disposer de 37 avions d'ici 2019. Est-ce suffisant ?

Antoine Pussiau
: "Bien sûr. Si l'accord est approuvé, nous devrions déjà recevoir 7 appareils supplémentaires pour l'été 2015, soit 21 avions, au lieu des 14 exploités l'été dernier. Notre capacité va s'accroître de 32%.

C'est déjà beaucoup, il va nous falloir absorber cette croissance. Nous allons pouvoir étoffer notre réseau en Europe.

Nous n'avons pour l'instant dévoilé que 75% de notre programme estival et attendons la signature de l'accord avant de mettre la totalité des vols en machine.

Une fois les vols en place, nous allons avoir besoin de 70 personnes et recruterons uniquement en interne au sein du groupe.

Si nous n'avons pas assez de pilotes chez Air France, nous irons chez Hop! et piocherons dans la liste d'attente des candidats qui ont réussi les sélections d'entrée mais qui ne trouvent pas de place."

Transavia : six nouvelles lignes pour l'été 2015

Transavia ouvrira six nouvelles lignes l'été prochain.

Il s'agit de Dublin, Tirana, Munich, Valence et Thessalonique au départ de Paris Orly ainsi que de Madrid au départ de Nantes. Elles sont ouvertes à la vente depuis ce jeudi 27 novembre 2014.

La compagnie devrait également renforcer ses fréquences sur certaines lignes :

- Barcelone, Madrid et Malaga depuis Orly
- Tunis, Djerba depuis Orly
- Lisbonne depuis Orly et Nantes
- Faro et Porto depuis Nantes et Lyon
- Istanbul, Budapest, Prague, Athènes depuis Orly
- Marrakech depuis Lyon
- Funchal depuis Porto.

Lu 2816 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com