TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Travelplan : pas de rapport entre le succès de la 1ère saison et le « Printemps arabe »

Entretien avec Richard Soubielle directeur Travelplan France


Rédigé par Michèle SANI le Dimanche 25 Septembre 2011

D'avril à fin août 2011, ce nouveau venu B2B réalisait avec sa programmation dédiée à l'Espagne un volume d'affaires de l'ordre de 3 M€ avec un panier moyen de 770 € par client. Richard Soubielle refuse tout lien direct entre le succès certain de sa première saison et tout phénomène de report dû au « Printemps arabe ». Il s'explique.



Aux côtés de l'Espagne continentale et insulaire, Travelplan programme les Caraïbes et l'Amérique du Sud avec le Brésil, le Pérou, l'Argentine et la Colombie.
Aux côtés de l'Espagne continentale et insulaire, Travelplan programme les Caraïbes et l'Amérique du Sud avec le Brésil, le Pérou, l'Argentine et la Colombie.
Travelplan annonçait sa venue sur le marché français en novembre 2010.

Sous la houlette de Richard Soubielle, la filiale française de Globalia, premier groupe touristique espagnol, constituait son équipe en janvier dernier. Les premières ventes significatives étaient réalisées en avril.


TourMaG.com. Pour une première année d'activité la chance n'a-t-elle pas été de votre côté avec les révolution tunisienne puis égyptienne  ?

Richard Soubielle.
Je savais, en raison de mon vécu de tour-opérateur, que l'Espagne a toujours été une valeur refuge dès qu'il y a un problème sur le pourtour de la Méditerranée.

Le phénomène de report s'est surtout amplifié pour les tour-opérateurs industriels qui ont bénéficié de leur potentiel aérien et réorganisé leurs dessertes pour se repositionner sur les Canaries, les Baléares, la Costa del Sol. A notre niveau, nous avons atteint nos objectifs sans aller au-delà.

T.M.com - Vous aviez pourtant à disposition les capacités de la compagnie Air Europa qui appartient à votre groupe...

R.S.
Les engagements par les opérateurs sur la compagnie qui nous transporte étaient tels que nous n'avons pu trouver de nouvelles capacités.

Nous nous sommes contentés des stocks mis à l'origine à notre dispositions. La mollesse du marché espagnol nous a tout de même permis de disposer de disponibilités hôtelières jusqu'au dernier moment.

Grâce à la performance de notre moteur dynamique de recherche hôtelières nous avons trouvé des disponibilités même en très haute saison.

Durant le seul mois de juillet nous avons dépassé le million d'euros de volume d'affaires en ventes de dernière minute sur un total de 3 M€ entre avril et août.

Nous n'avons jamais noté de tension ou de surbook dans l'hôtellerie que ce soit sur la Costa del Sol, les Canaries, les Baléares.


T.M.com - La proximité géographique de l'Espagne et le déploiement des offres sur le web n'incitent-t-ils pas les consommateurs à organiser leurs vacances en direct, sans intermédiaire ?

R.S.
Quand les professionnels du tourisme ne tirent pas le meilleur parti d'une destination, le consommateur prend la main !

L'Espagne est proche des Français, dans leur inconscient comme dans leur cœur. En 2011, les Français n'ont pas redécouvert l'Espagne.

Ce sont les agences de voyages qui l'ont découverte et pris conscience des alternatives intéressantes qu'elle offrait. Nos voisins allemands et britanniques qui viennent en vacances en France passent pas des voyagistes !

Nous nous sommes rendus compte que les agents de voyages français ne connaissent pas l'Espagne dans sa diversité et dans son actualité. Ils ont gardé en eux l'image d'un pays colonisé par les Allemands, d'une hôtellerie vieillissante.

Travelplan : pas de rapport entre le succès de la 1ère saison et le « Printemps arabe »
T.M.com - La chute du rôle des intermédiaires sur une destination comme l'Espagne ne serait-elle pas, tout de même, à l'origine des faillites des spécialistes Mundicolor et Marsans ?

R.S.
La cause déterminante de la disparition de ces deux voyagistes n'était pas une question de marché mais de moyens et de solvabilité.

T.M.com - Que dites-vous des agences de voyages distributrices qui produisent au motif que les TO ne sont pas équipés pour fabriquer dans l'urgence des voyages originaux à la carte ?

R.S.
C'est une stratégie de valeur ajoutée. S'il s'agit de voyagistes industriels, il est en effet excessivement difficile de modifier un style de production standardisée et performante.

Travelplan France apporte aux agences de voyages la possibilités de faire du sur-mesure avec un accès direct aux stocks avec notre plateforme Orchestra.

Qu'ils s'adressent à nous ou directement au réceptif espagnol, ils se servent dans les mêmes stocks hôteliers et aériens.

Air Europa est une compagnie régulière qui relie plusieurs par jour Paris à l'Espagne. Nous sommes outillés pour répondre au produit industriel et au sur-mesure avec flexibilité et compétitivité.

En matière de créativité, de thématiques, d'originalité, de découvertes Travelplan joue pleinement son rôle de spécialiste avec des délais de réponses d'un TO industriel.

T.M.com - Les agences argumentent aussi sur les marges plus profitables sans intermédiaire.

R.S.
J'en prends acte mais je n'en suis pas convaincu en raison des frais et des temps de recherche. Nous avons débuté cette belle aventure avec des réseaux qui nous font confiance. Je pense à Carrefour, AS Voyages, Carlson Wagonlitls, Cediv....

T.M.com - Que représente le marché français pour le tourisme espagnol ?

R.S.
Je n'accepte pas que sur un total de 10 millions de nos compatriotes qui vont passer leurs vacances en Espagne ils sont à peine 1 million à passer par une agence de voyages ! Il y a une reprise en mains à faire.

T.M.com - Quelle est la composition de l'équipe Travelplan France ?

R.S.
Notre équipe est composée de 2 commerciaux, 5 producteurs et un assistant de production. Dans notre équipe, j'ai repris des anciens de Mundicolor et de Marsans qui ont une réelle expertise de la destination.

T.M.com - Des nouveautés pour l'hiver ?

R.S.
Aux côtés de l'Espagne continentale et insulaire avec des départs Air Europa quotidiens depuis Orly Ouest et Roissy CDG ou Barcelone et San Sebastian pour les frontaliers nous programmons les Caraïbes et l'Amérique du Sud avec le Brésil, le Pérou, l'Argentine et la Colombie.

Nous desservons notamment la République Dominicaine, Cuba, la Rivière Maya au Mexique via Madrid tous les jours.

Avec l'appui de notre maison mère qui dispose de sa propre hôtellerie intégrée et qui envoie des centaines de milliers d'Espagnols sur ces destinations nous sommes outillés pour offrir la flexibilité, la compétitivité et la diversité.


Lu 1620 fois

Notez


1.Posté par idress Cheriet le 26/09/2011 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour


Sur un marché low cost en terme d'acheminement aérien, et , avec l'emergence de puissants courtiers hotellerie en ligne , comment comptez vous inverser la tendance à l'auto-assemblages des produits aériens et hoteliers par les comsommateurs ???

Quelle valeur ajoutée souhaitez vous proposer à des consommateurs qui veulent toujours le plus bas prix ???

Merci de vos compléments d'infos


Bien cordialement


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com