TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





Tripbarometer : la France en recul dans les destinations mondiales

étude TripAdvisor et Ipsos


Rédigé par Ophélie Surcouf le Vendredi 13 Mars 2015

TripAdvisor et Ipsos livraient les résultats de leur Tripbarometer sur l’économie mondiale du voyage, le 11 mars 2015 à Paris. Pour cette cinquième édition de l’étude, voyageurs et hôteliers ont été questionnés fin janvier. Globalement, les voyageurs veulent augmenter la part de leur budget dédiée aux vacances et les hôteliers sont plus positifs sur leur rentabilité que l’année dernière.



Avec un budget voyage à la hausse pour les français, les hôteliers sont optimistes sur leur rentabilité pour 2015. © Robert Kneschke - Fotolia.com
Avec un budget voyage à la hausse pour les français, les hôteliers sont optimistes sur leur rentabilité pour 2015. © Robert Kneschke - Fotolia.com
Où se situe la France dans l’économie mondiale du voyage ?

La 5e édition du TripBarometer réalisé par TripAdvisor, le leader online des avis en ligne, et Ipsos, le spécialiste des études commerciales, était portée sur la question.

Les résultats présentés le 11 mars 2015 à Paris par Olivier Lagrand, le directeur général d’Ipsos, se basaient sur l’étude, entre le 16 janvier et le 2 février 2015, de plus de 44000 participants.

Parmi eux : 1200 voyageurs français et 767 hôteliers (dont 90% d’établissement indépendants).

Les Français réservent 4900€ à leurs voyages

Dans l’ensemble, l’étude montre un désir général d’augmenter le budget dédié aux voyages dans le monde.

32% des Français songent à revoir ce budget à la hausse face à 24% qui souhaitent le diminuer.

Pour beaucoup, il s’agit de se faire plaisir parce qu’on le mérite, qu’on en rêve ou que l’on a économisé pour.

Les français dépenseront en moyenne 4900€ pour les voyages de l’année 2015.

Mais pour quel genre de prestations ?

Les trois dépenses privilégiées dans le monde sont les visites pour 53% des interrogés, la restauration et l’hébergement pour 41%.

La France, 6e destination de rêve

On espère toujours voyager plus qu’on ne voyage en réalité. Les français rêvent d’Australie en premier lieu, mais y vont assez peu : seuls 3% s’y sont rendus en 2014. Les Etats-Unis font également rêver les français, mais attirent beaucoup plus de voyageurs puisque 20% s’y sont rendus l’an dernier.

La France, elle, recule dans le classement des destinations de rêve.

« Peut-être y-a-t-il eu une fragilisation avec les attentats de Charlie Hebdo ? » Interroge Olivier Lagrand.

« La tragédie venait d'être médiatisée dans le monde entier lorsque nous avons effectué l'étude : cela a probablement joué mais il est pour l’instant impossible de le quantifier. D’autant plus que seuls 14% des gens considèrent le terrorisme comme un frein au départ.

Il y a dans tous les cas une revalorisation de la France à faire auprès des populations étrangères, car le recul est significatif. »


Ce qui impacte fortement, ce sont les avis sur internet et le prix des réservations. 88% des gens sont influencés par les avis TripAdvisor (un chiffre à remettre en perspective, puisque la majorité des participants interrogés l’ont été via des pop-ups diffusées sur le site de TripAdvisor).

Le Wifi gratuit dans les hôtels est également un pré-requis pour 74% des voyageurs.

L’importance de l’expérience client

Nouveauté du TripBarometer cette année, un indice de confiance hôtelier a été calculé. Sur une échelle de 1 à 5, les hôtels comptent investir dans l’embauche à 2,92 et dans la formation à 3,11. Ce qui par rapport à la moyenne internationale, est en bas du classement.

« Cela nous inquiète un peu », confie Olivier Lagrand. « Aujourd’hui, dans un voyage, tout se joue sur l’expérience du client sur place. Une grande partie tient donc de l’interaction avec le personnel hôtelier !

D’autant plus que l’expérience client part directement sur le monde digital. Le risque de se recroqueviller est fort.

Bien sûr, il faut remettre les chiffres à leur place et ne pas oublier que les hôtels interrogés sont pour la plupart indépendants et de par leur structure, moins portés à investir dans la formation.

Mais les hôteliers français sont en décrochage avec l’essentiel des autres pays car ils accordent moins d’importance à la réputation en ligne. »


Néanmoins, les hôtels sont optimistes : 54% pense être rentables pour 2015, une hausse de 10 points par rapport à 2014.


Lu 1767 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com