TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tunisie: Mohamed Belaâjouza propose la fermeture de 50 hôtels-poubelles


Rédigé par La Rédaction le Lundi 26 Juillet 2010

Tranchant et incisif. Mohamed Belaâjouza, président de la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH) a proposé la fermeture de 50 hôtels poubelles répartis sur plusieurs régions tunisiennes afin de redorer le blason de l’hôtellerie tunisienne, terni par la baisse de la qualité des services.



S’exprimant à l’occasion d’une interview publiée dimanche 25 juillet 2010 dans le quotidien Assabah, le patron des hôteliers tunisiens a précisé que ces hôtels sont gérés par des intrus au secteur qui ont beaucoup tiré le niveau des prestations vers le bas.

Selon lui, ces intrus ont obtenu des crédits bancaires pour améliorer la qualité des services, mais ils ont dépensé ces prêts dans d’autres activités.

« Rien ne sert d’essayer de régler l’endettement de ces pseudo-hôteliers. Il faut carrément les éliminer du secteur », a notamment indiqué M. Belaâjouza.

Très franc et mordant à souhait, le président de la FTH a estimé que l’endettement est «la source des tous les vices dans le secteur de l’hôtellerie» puisqu’il ce problème pousse les hôteliers à vendre leurs chambres à des prix bas pour avoir du cash, et ce au dépens de la qualité des services.

Il a noté à ce propos que le nombre des unités qui n’arrivent pas à honorer leurs engagements vis-à-vis des banques prêteuses s’élève à quelque 200 hôtels.

En syndication avec Tourismag.com

Lu 5487 fois
Notez


1.Posté par Mourad Mseddi le 27/07/2010 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une part de responsabilité de ces difficultés est attribuable aux tour-opérateurs étrangers qui n'honorent pas leurs engagements vis-à-vis des hôteliers tunisiens. A ce propos, il faudra imaginer un mécanisme susceptible d'alerter les professionnels du tourisme des incidents de paiement dont font l'objet leurs partenaires étrangers. Deux systèmes pourraient être envisagés : l'un géré par des privés à l'image des sociétés de crédit, trés populaires en Amérique du nord, je cite à titre d'exemple les compagnies Equifax, Experian ou encore TransUnnion avec cette variante que les destinataires de l'information sont des professionnels et non pas de simples consommateurs. L'autre prendrait la forme d'un registre public qui pourrait être administré à bon escient par l'O.N.T.T. grâce à ses antennes à l'étranger. Bien évidement , ceci ne constitue qu'une esquisse de ce qui pourrait être la solution à ce problème récurrent. L'essentiel consiste à sortir, le plutôt possible, de ce gouffre qui coûte chaque année à l'économie nationale des millions de dinars en devises étrangère. Une dernière remarque : la proposition destinée à faire dédommager les hôteliers tunisiens par des compagnies d'assurance tunisiennes, en cas de faillite des T.O. étrangers, ne résout pas le problème du manque à gagner en devises étrangères subi par la collectivité.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Octobre 2017 - 12:47 Hotusa Hotels accueille 75 nouveaux hôtels

Mercredi 18 Octobre 2017 - 10:29 Logis Hôtels lance sa Logis Académie


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com