TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tunisie : il ne faut pas toucher au positionnement prix-produit...

L'interview du Secrétaire d’état au Tourisme Slim Chaker


Rédigé par Bertrand FIGUIER à Tunis le Mardi 8 Mars 2011

Alors que les promotions pour inciter à partir en Tunisie sont pléthore, sans pour autant infléchir la tendance, Slim Chaker, Secrétaire d’état au Tourisme de Tunisie, estime qu'il ne faut pas changer les habitudes des consommateurs français. Plutôt offrir des prestations supplémentaires que de brader la destination. Rencontre.



Tunisie : il ne faut pas toucher au positionnement prix-produit...
TourMaG.com : En France, les promotions lancées par les TO ont peu d’effet et provoquent un débat ; qu’en pensez-vous ?

Slim Chaker
: "Chez vous, la Tunisie a un certain positionnement prix auquel le consommateur est habitué. Il ne faut pas y toucher, et encore moins le baisser, car ces changements risquent de le perturber.

En revanche, on peut être tout aussi efficaces en ajoutant du service, comme des excursions gratuites, des gratuités pour les enfants, ou en offrant le supplément single…

Quoi qu’il en soit, nous allons aider le secteur à se relancer, comme nous l’avons fait le 19 février dernier, à Djerba, même si les événements du 26 ont un peu brisé l’élan.

Je crois également qu’il faut communiquer en direction des vendeurs pour qu’ils retrouvent leur force de conviction.

Des voyages d’études leur montreront que la Tunisie, son soleil, sa mer, ses plages et l’accueil de son peuple n’ont pas disparu ; ils verront aussi et surtout un peuple qui revit et qui a plein de choses à raconter…"

T.M.com - Avec un supplément d’âme…

S. C. :
"Absolument. Et pour les touristes, en somme, ce sera même un feuilleton, car les choses vont encore évoluer avec les élections du 24 juillet prochain, avec la mise en place du futur gouvernement, et la construction de la nouvelle Tunisie.

Ils ont devant eux un chemin passionnant qu’ils vont pouvoir suivre pas à pas en toute sécurité.

C’est une situation exceptionnelle, véritablement inédite et qui n’a pas de prix, face à laquelle les Français sont privilégiés puisque le peuple tunisien est francophone.

En partageant la langue, les Français pourront ressentir plus profondément les changements que le pays s’apprête à vivre.

Vous savez lors de sa récente visite, Frédéric Lefèvre a dit que la Tunisie était entrée dans les livres d’histoire ; nous ferons tout pour que ce soit en lettres d’or."

T.M.com - Comment analysez-vous le tourisme tunisien ?

S. C.
: "Nous avons un produit, et des consommateurs qui ont beaucoup évolué.

Les professionnels doivent être prêts à répondre à leurs nouveaux besoins en inventant des produits de qualité, qui mettent bien sûr en avant les avantages comparatifs du pays, comme la mer, le soleil, l’accueil, mais qui puissent surtout compléter l’offre balnéaire.

On ne peut pas réellement développer un secteur économique, quel qu’il soit, quand il ne tourne que 4 mois par an.

Nous devons donc nous diversifier largement en nous appuyant sur d’autres thématiques, comme le golf, la thalasso, mais aussi la culture ou le MICE…

La diversification et l’évolution qualitative du produit, voilà les deux grands dossiers qui seront sur la table du futur gouvernement. Cela étant, le « Front Office » est du ressort des professionnels eux-mêmes

L’administration doit rester derrière, en « Back Office », et servir leurs initiatives en assurant tout ce qu’ils ne peuvent assumer individuellement, au niveau de leurs entreprises, comme la promotion de la destination par exemple, ou le développement des infrastructures."

T.M.com - Quels sont les atouts aujourd’hui ?

S. C. :
"Le verrou principal a sauté définitivement le 14 janvier 2011. Il nous faudra du temps pour reconstruire : on ne change pas un positionnement prix et produits sur un simple claquement de doigts.

Heureusement, nous avons les compétences humaines, nous avons les ingrédients naturels que les touristes connaissent bien, tout cela est là, à disposition.

Je ne peux pas m’engager avant le 24 juillet, dans 4 mois donc, mais je crois cependant que nous n’avons que 3 à 5 ans pour mettre en place une offre de qualité, rénovée et complétée ; au-delà, ce sera trop tard.

Dans un premier temps, nous allons étudier, marché par marché, la demande du consommateur et remettre au plus vite cette étude aux professionnels pour qu’ils se mettent autour d’une table avec le futur gouvernement et qu’ils élaborent tous ensemble la réponse adéquate.

Chacun aura ses propres objectifs, ses propres projets, ses propres budgets, et l’état interviendra, dans le respect de la concurrence, chaque fois que cela sera nécessaire, dans la formation par exemple, dans les services, ou sur l’image du pays.

Ce sera sans doute un gros travail, car cette nouvelle image devra porter en elle des valeurs comme la démocratie, les droits de l’homme, la bonne gouvernance, la civilisation, les compétences et le savoir faire tunisien.

Pour être pertinente, cette image devra aussi toucher tous les secteurs économiques du pays, pas seulement le tourisme, et le Tunisien lui-même devra la faire sienne pour qu’il n’y pas de décalage entre la promesse et la réalité du terrain."

T.M . - C’est un gros travail de préparation…

S. C. :
"Une préparation, j’insiste sur ce point, qui devra se faire dans la transparence et dans le respect des professionnels.
A nous de créer les conditions nécessaires pour qu’ils donnent la pleine mesure de leurs talents."

T.M.com - Quelle sera votre plus grande satisfaction après le 24 juillet ?

S. C.
: "Qu’il n’y ait aucun doute sur la légitimité de mon successeur, quel qu’il soit. Le reste est à notre portée."

Mini Bio

Nommé le 17 janvier dernier, Slim Chaker est un spécialiste des services et de l’exportation.

Au Ministère du Commerce , en tant que directeur coordinateur du Fond d’Accès aux Marchés d’Exportation (FAMEX) , il a longtemps travaillé au développement des PME, et notamment des agences de voyages.

Depuis deux ans, il était en Jordanie comme consultant international auprès de l’Union Européenne pour favoriser la croissance du secteurs des services, en particulier dans le tourisme.



Lu 3538 fois

Tags : tunisie
Notez


1.Posté par DHAOUADI Mohamed le 09/03/2011 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfin ! Un responsable qui raisonne avec clairvoyance, lucidité et réalisme...C'est plus que rassurant quant à une véritable relance de notre Tourisme, et signes sérieux qui préludent à une Stratégie Nouvelle, à moyen et long termes

2.Posté par AHMED HMAIED le 13/03/2011 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
raisonnement claire , mais il y a beaucoup de chose a faire En moyen terme pour eviter un saison catastrophe..!!! j'ai eu l'occasion de vesiter le stand de la tunisie a Milan BIT (italy) : un deception , j'ai vue les memes personnes , le meme facon de faire .... il faut changer..!!!!!

prochainement il y as en italy un foire a NAPOLY 01/04/11 (BMT) , j'esper que l'office du tourisme change marche ,

la presence non change l'idee des personnes , les medias en italy non pas l'idee claire sul le deroullement de la vie politique ..!!!! donc les gens ont besoins d'une information reelles de la situation en tunisie . je crois che le rolle de l'office du tourisme doit etre plus agressive , efficace et profetionel ...!!!

j'espere che le stand de la tunisie serat plus vive , avec des jeunnes capable de transformer l'evolution et les changement en Tunisie un point fort pour porter le projet Tunisie democrate A UN MARCHE SERIEUX PROFESSIONELLE .NON UNE DESTINATION LOW- COST.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com