TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tunisie, le dilemme : alors, on "dégage" ou on "dégage" pas ?

Le (Dé)Bloc-Notes de Pierre DOULCET


Rédigé par Pierre DOULCET le Vendredi 15 Février 2013

J'aurais tant souhaité parler d'autre chose cette semaine que de la Tunisie. Pour des raisons à la fois professionnelles et affectives...



Même si cela nous chagrine, arrêtons enfin de nous leurrer. Dans la conjoncture présente, aggravée par la guerre au Mali et l'assassinat du leader laïque tunisien, Chokri Belaïd, il devient stupide de nier que la violence augmente fatalement les risques des touristes occidentaux en Tunisie - DR : JDL
Même si cela nous chagrine, arrêtons enfin de nous leurrer. Dans la conjoncture présente, aggravée par la guerre au Mali et l'assassinat du leader laïque tunisien, Chokri Belaïd, il devient stupide de nier que la violence augmente fatalement les risques des touristes occidentaux en Tunisie - DR : JDL
Professionnelles en fonction de l'importance du marché qu'elle représente pour les agences.

Affectives en pensant à mes amis tunisiens comme Hosni Djenmali qui fut un des premiers - sinon le premier - opérateur responsable du succès de cette destination.

Seulement voilà, aujourd'hui, la rapidité de l'information dans son implacable réalité se fiche bien de nos rêveries et de nos attachements anciens.

Le spectacle des manifestations salafistes dans les rues de Tunis et de Gafsa brandissant des pancartes "France Dégage" avec vociférations de haine à l'appui, diffusées non-stop sur toutes les chaînes de télévision, replonge la profession (et chacun d'entre nous) dans ce dilemme brutal : arrêter de promouvoir et de vendre des vacances tunisiennes ou bien continuer à le faire tout en ayant conscience des risques que l'on fait prendre à la clientèle.

Y compris dans la presse en publiant comme, avant le drame de la semaine dernière, des papiers sentant son enfumage bisounours de commande.

En effet, même si cela nous chagrine, arrêtons enfin de nous leurrer. Dans la conjoncture présente, aggravée par la guerre au Mali et l'assassinat du leader laïque tunisien, Chokri Belaïd, il devient stupide de nier que la violence augmente fatalement les risques des touristes occidentaux sur cette destination.

Nos compatriotes se retrouvant même désormais en tête de gondoles !

Apres le casse-gueule égyptien, voici le casse-tête tunisien

Ne point en prendre conscience aujourd'hui pourrait se révéler catastrophique demain face à ce péril authentique.

Le client sinistré dans un tel cas de figure ayant généralement la mémoire courte quant à ses propres responsabilités dans ses choix...

Bien entendu on nous objectera, non sans raison, que Djerba, Monastir, Hammamet ou Zarzis n'ont rien à voir avec l'ambiance politisée de Tunis ou de Gafsa.

Malheureusement, il suffit de quelques excités ou surtout d'une décision stratégique des salafistes pour qu'une opération dite de "purification des mœurs dépravés des touristes balnéaires" prennent pour cible certains hôtels des stations en question.

Tout dépendant alors de la réaction du gouvernement actuel, miné au sein d'Ennahda, par des dissensions intérieures dont les purs et durs semblent, pour l'heure, tirer les ficelles.

Et pourtant, nous restons et resterons toujours nombreux à penser que l'affluence touristique peut largement contribuer à sauver et construire la jeune démocratie tunisienne.

Alors on "Dégage", comme le réclament les salafistes, ou on ne "Dégage" pas ?

Après le casse-gueule égyptien, voici le casse-tête tunisien.

Messieurs les présidents du SNAV, du CETO, des réseaux AS Voyages, Tourcom, Manor, Cook et autres responsables de la production et de la distribution, vous retrouvant inéluctablement au pied du mur, il va vous falloir choisir en pleine connaissance des risques encourus.

D'ores et déjà plus de 75% des agents votant dans notre sondage TourMaG estiment que ces derniers évènements auront un impact sur les ventes.

Impact sûrement, mais... "Dégage" ou "Dégage pas" ? Voilà la question !

Et comme toujours : pdoulcet@me.com

Pierre Doulcet - DR
Pierre Doulcet - DR
Correspondant de guerre en Indochine et en Algérie (le voyage déjà...) Pierre Doulcet est à l'origine de la création des rubriques Tourisme à Europe 1, Télé 7 Jours et l'Echo de la Mode.

Mais cela ne lui suffisait pas.

Aussi, est-il allé crescendo : lancement avec Maurice Beaudoin (Figaro Magazine) de Vacances Magazine, puis création des titres professionnels VM 7, Tour Hebdo, le Quotidien du Tourisme et pour finir, l'Univers des Voyages.

Pierre Doulcet figure aussi parmi les sept fondateurs de TOP RESA.

Lu 1177 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com