TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tunisie : le marché français traîne des pieds

objectif : 10 millions de touristes en 2016


Rédigé par Michèle Sani le Lundi 23 Septembre 2013

En 2013 la France est le seul marché qui ne réagit pas de façon positive à l’appel des vacances en Tunisie. Sur le reste de l'Europe, quasiment tous les pays émetteurs affichent des croissances à deux chiffres pour la destination. L'Hexagone fait donc figure d'exception



Depuis la révolution, l'ensemble des marchés émetteurs sont à la hausse en Tunisie. Seule la France fait figure d'exception - Photo J.D.L.
Depuis la révolution, l'ensemble des marchés émetteurs sont à la hausse en Tunisie. Seule la France fait figure d'exception - Photo J.D.L.
10 millions de touristes en Tunisie à l'horizon 2016 soit 1 million de touristes supplémentaires par an.

La barre est haute. Jamel Gamra, le ministre du tourisme de transition - le 4e depuis la révolution du 14 janvier 2011 – a quelques raisons de rester optimiste.

Les voyants des marchés émetteurs sont au vert à une exception près, la France. En 2013 elle est le seul marché qui ne réagit pas de façon positive à l’appel des vacances en Tunisie.

Le ministre l’a précisé dans le cadre d’un déjeuner de presse organisé la veille de Top Resa : du 1er janvier au 10 septembre 2013, la Tunisie a accueille 4,453 millions de touristes, tous marchés confondus soit une augmentation de 5 % par rapport à l’année 2012 qui, elle-même, avait progressé de 30 % par rapport à l’année de la révolution.

Trafic français en baisse de 22 %

Alors que la quasi-totalité des marchés européens, Russie comprise, fait valoir des augmentations à 2 chiffres, la France chute et de beaucoup avec moins 22 %.

En dépit de ce recul, elle reste le premier marché du tourisme tunisien avec très précisément 597 530 touristes enregistrés du 1er janvier au 10 septembre 2013.

Nous l’avons souvent écrit : l’exception du marché français, c’est sa longue histoire avec la Tunisie, la langue française partagée, la proximité. Une instabilité politique, l’arrivée d’un parti religieux au pouvoir, un assassinat politique, des risques d’attentat sont autant d’éléments qui impactent de façon négative le marché français plus que tout autre.

Il y a aussi des raisons d’espérer : la société civile agit, les gens se parlent, l’apprentissage de la démocratie se met en place, l’armée, la police, la garde nationale font leur travail, la rédaction de Constitution avance doucement certes mais elle avance.

17 millions de visiteurs depuis le 14 janvier 2011

"Depuis la révolution, nous avons accueilli 17 millions de touristes et n’avons à déplorer aucune attaque, aucune violence. L’instabilité politique n’a pas affecté le tourisme", a tenu à préciser le ministre tout en rappelant les propos de François Hollande lors de son voyage à Tunis :

"Les sites touristiques tunisiens sont les plus surs du monde". C’est dit.

"Nous sommes à Top Resa pour mieux comprendre le marché français afin d’ adapter notre offre à sa demande", a dit le ministre accompagné d’une importante délégation de professionnels du tourisme.

L’urgence est de sauver l’arrière-saison et de mettre les projecteurs sur le tourisme saharien et les oasis du Sud.

L’Etude Roland Berger « Horizon 2016 » qui a pris du retard reste d’actualité. Rappelons quelques-unes de ses grandes lignes. Elles prévoient la restructuration du secteur et ceci avec l’aide de l’expertise française représentée par Atout France.

La diversification du produit poursuit sa mise en place avec 4 priorités en complément du balnéaire. Il s’agit du tourisme saharien, du tourisme de bien-être (Spa et Thalasso), du tourisme sportif et culturel. Il conviendra aussi de rendre l’offre touristique tunisienne web compatible.

"Nous devons nous adapter aux nouvelles donnes des marchés du tourisme mondial. Notre intérêt est d’adapter les nouvelles technologies aux réservations et à la distribution de l’offre tunisienne et ceci en coordination avec nos partenaires", a dit en substance le ministre.

Lu 1193 fois

Tags : france, tunisie
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com