TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





USA : Washington, au cœur du pouvoir

pour tous les fans d'House of Cards


Rédigé par La rédaction de Voyages & Stratégie le Mardi 11 Octobre 2016

À la veille des élections présidentielles, la capitale fédérale propose une fascinante plongée dans les arcanes du pouvoir. De quoi réjouir les amateurs d’histoire, comme les fans de la série House of Cards !



Le Capitole de Washington
Le Capitole de Washington
En débarquant à Washington, il faut changer de champs de vision ; arrêter de lever la tête, pour regarder au loin… Car dans la capitale fédérale, pas de gratte-ciel mais d’interminables perspectives.

Le Mall, longue esplanade de verdure cernée par les institutions du pays, file jusqu’aux rives du Potomac. Oubliez l’idée de la parcourir à pied, sa longueur atteint 3,2 km ! Avec plusieurs centaines de bicyclettes et une quarantaine de Segway, Bike and Roll peut satisfaire toutes les demandes pour l’explorer.

Reste à faire abstraction du capharnaüm environnant – perspective gâchée par des dizaines de food-trucks, vrombissement incessant des avions décollant de l’aéroport voisin –, et des travaux en cours. Notamment les échafaudages qui enveloppent le dôme monumental du Capitole (le siège du Congrès) jusqu’en 2017.

Les visites restent toutefois possibles – à l’exception des tours VIP dans le dôme –, notamment pour admirer la fresque qui orne la coupole, à 54 mètres au-dessus du sol.

Sur les traces des présidents…

La capitale est l’occasion de réviser l’histoire des États-Unis ! L’obélisque de marbre blanc du Washington Monument se dresse au cœur du Mall.

Les petits groupes peuvent grimper à son sommet, en ascenseur ! À 169 m au-dessus du sol, la vue file jusqu’au Lincoln Memorial. Avec son allure de temple grec et sa statue monumentale de Lincoln, il est l’un des symboles de Washington. Une foule bruyante se bouscule sur ses marches avant de se répandre dans les mémoriaux disséminés de part et d’autre du Mall.

Les architectures les plus variées cohabitent : Panthéon romain pour celui du président Jefferson, mur de granit noir gravé des noms des soldats morts au combat pour celui dédié au Vietnam. Dernier né, le Mémorial Martin Luther King représente une statue monumentale du leader noir, émergeant d’un bloc de granit blanc. Il a été inauguré en 2011, par Barak Obama. N’espérez pas serrer la main du président !

Si la Maison Blanche (à quelques minutes de marche de Washington Monument) ouvre en théorie ses portes aux visiteurs, la mission est quasi impossible pour les citoyens non-américains. Reste la photo souvenir devant le bâtiment de style Georgien !

Le quatrième pouvoir

Dans la ville du Washington Post, le journal qui révéla l’affaire du Watergate et causa la démission du président Nixon en 1974, la presse a son musée baptisé le Newseum, un bâtiment de marbre, de verre et d’acier.

Inauguré en 2008, il rappelle l’histoire des médias et la fragilité de l’indépendance de la presse. Sur six niveaux, les collections interactives sont passionnantes, depuis les photos récompensées par le prix Pulitzer en passant par la salle dédiée au 11 septembre.

On y découvre les clichés inédits d’un journaliste mort durant les attentats, dont on a retrouvé l’appareil photo. L’exposition temporaire est quant à elle consacrée… aux prochaines élections présidentielles ! La terrasse dévoile l’une des plus belles vues sur le Capitole.

Le Newseum accueille des événements privés (jusqu’à 3 500 p. pour un cocktail, 450 p. lors d’un dîner…), en terrasse, dans son hall ou dans le centre de conférence installé au dernier étage.

Une farandole de musées

Et un de plus ! En septembre, Washington accueillera un nouveau musée, dédié à la culture afro-américaine. Sa silhouette trapue, couverte de plaques de fer forgé, se dresse au pied du Washington Monument. Il complètera une offre pléthorique qui s’étire de part et d’autre du Mall.

Dix-sept de ces musées sont gérés par la Smithsonian Institution. On peut se contenter de les visiter ou mieux, louer leurs espaces. À chacun ses goûts : un dîner au milieu de vieilles locomotives ou d’authentiques Ford T dans le Museum of American History, un cocktail cerné par les squelettes de dinosaures au Museum of Natural History ou une soirée étoilée sous le Spirit of Saint Louis de Lindberg et les fusées de la Nasa à l’Air and Space Museum.

Tous peuvent accueillir 300 à 500 personnes en version banquet, de 2 000 à plus de 4 000 pour un cocktail debout. Le gigantisme vous effraie ? Filez à The Phillips Collection, à l’écart du Mall. Dans une demeure privée qui ouvre ses espaces pour de chics soirées (350 p.), il dévoile des œuvres de Renoir, Matisse ou Picasso.

Une capitale de bon goût

Jadis haut lieu du jazz au point d’être surnommés le « Black Broadway », les quelques blocs qui cernent U Street et la 14e rue (au nord de la ville) furent le théâtre d’émeutes raciales à la fin des années 60, avant de sombrer dans la misère et la violence.

Mais ça, c’était avant ! Le quartier est devenu l’endroit « in » de Washington. Pas grand-chose à voir, si ce n’est humer l’ambiance. Restaurants, bars de nuit et boutiques vintages investissent ses vieux immeubles défraîchis, pour le plus grand plaisir des hipsters !

DC Metro Food Tours y propose des explorations culinaires. Au menu : découverte des lieux « tendances », ateliers culinaires, challenges, dégustation de vins ou de bières, associés à une approche architecturale et culturelle.

L’adresse incontournable ? Le Ben’s Chili Bowl, un restaurant « old school » de 1958 qui a même accueilli Obama !

Voyage dans le temps

Pour un peu, on se croirait à la campagne, au XIXe siècle ! Trottoirs pavés de briques et riches demeures de style fédéral, vastes parcs et même un chemin de halage qui longe un canal… le quartier de Georgetown (le plus ancien de la ville), attirent les diplomates et les fonctionnaires huppés à la recherche de verdure.

Il dissimule la plus ancienne demeure de la ville, une maisonnette de pierres datant de 1765 gardée par des rangers ! Sur M Street, boutiques chics et restaurants trendy se partagent les trottoirs. Idéal pour une séance shopping ! Sans compter que le quartier voit déferler chaque soir les étudiants de l’université voisine.

On les retrouve à The Observatory, un rooftop à la mode. Les nostalgiques pourront compléter la visite en explorant la ville d’Alexandria, de l’autre côté du Potomac (15 minutes de métro).

Des vieilles demeures de King Street à l’ancienne usine de torpilles reconvertie en lieu arty, elle propose un dépaysant voyage dans le temps…

Notre sélection d'hôtels

Palomar
Dans le quartier dynamique de Dupont Circle, le Palomar (groupe Kimpton) vient de rouvrir ses portes après rénovation. On aime ses 335 chambres au design contemporain et joyeux (mobiliers et touches de couleurs tendance) et ses multiples services : café en libre-service dans le lobby le matin, dégustation de vin le soir, prêt gratuit de vélos… Le restaurant italien Urbana (privatisable en partie ou en totalité, jusqu’à 200 p. pour un cocktail, ou salle privée pour 12 p.) attire une jeunesse branchée et la dizaine de salles (dont deux ballrooms de 240 p.) accueille les réunions.

Lu 984 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Juillet 2017 - 10:21 Hotelub lance un service de Séminaire Connecté


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com