TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





USA : l'ouragan Irene bloque les retours d'un des plus gros week-ends de l'année

près de 10 000 vols domestiques et internationaux annulés


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Lundi 29 Août 2011

La fermeture des aéroports new-yorkais pendant le week-end de gros retours va nécessairement créer une grande pagaille aux aéroports et bloquer certains passagers pendant plusieurs jours - et ce, même si les plates-formes reprennent leurs opérations à un rythme normal dès aujourd'hui lundi.



L'ouragan rétrogradé en tempête tropicale reste dangereux, selon les déclarations de Barack Obama, ce dimanche. Il a déjà fait 14 morts dans 6 Etats de l'Est des Etats-Unis depuis samedi et ses dégâts sont évalués déjà à plusieurs dizaines de milliards de dollars/photo DR.
L'ouragan rétrogradé en tempête tropicale reste dangereux, selon les déclarations de Barack Obama, ce dimanche. Il a déjà fait 14 morts dans 6 Etats de l'Est des Etats-Unis depuis samedi et ses dégâts sont évalués déjà à plusieurs dizaines de milliards de dollars/photo DR.
Bis repetita : pour le week-end de gros retours des touristes des Etats-Unis vers l’Europe, Dame Nature, surnommée Irene cette fois-ci, est venue semer la pagaille sur toute la côte Est des Etats-Unis.

Comme pour l’épisode neigeux précédent, les trois aéroports new yorkais ont été fermés pendant deux jours. Tous les aéroports de la côte Est ont été affectés, de Charlotte à Philadelphie.

Et ceux qui ont échappé à la fermeture subiront nécessairement des retards dus à ce qui s’est réduit à une tempête tropicale : Boston, voire Montréal…

Ce sont près de 10 000 vols domestiques et internationaux qui ont été annulés le week-end dernier. Et ne parlons pas des transports terrestres : trains Amtrak et bus Greyhound à l’arrêt.

Il ne faut pas s’attendre à un retard à la normale dès la réouverture des aéroports : certaines compagnies ont mis leurs avions à l’abri et il faudra les réacheminer vers leurs plates-formes de départ.

Les vols en provenance d’Europe qui ont été annulés pour cause de fermeture ne sont pas là non plus pour évacuer leurs passagers en surplus. Et surtout, les coefficient de remplissage une semaine avant la reprise scolaire battent déjà des records.

Dossiers de réclamation en perspective sur les comptoirs ?

Certains passagers devront patienter deux ou trois jours pour pouvoir embarquer sur un vol vers l’Europe.

Et entretemps, se référer au site nycgo.com qui donne une liste de chaînes hôtelières susceptibles d’avoir des chambres disponibles…

Les clients des tour-opérateurs peuvent s’attendre à une assistance de la part des réceptifs locaux. Encore faut-il qu’ils soient à l’ouvrage.

Les bureaux de Harlem Spirituals que nous avons tenté de joindre dimanche soir étaient fermés. A l’inverse, le bureau de Directours à New York a pu confirmer une partie de ses clients sur le vol supplémentaire qu’Air France prévoit d’opérer lundi - si les conditions météo le permettent.

« Avec les hôteliers nous avons obtenu qu’ils accordent à nos clients bloqués le tarif TO pour la chambre de dimanche.

C’est un élément important car on sait que la demande exceptionnelle fait généralement monter les prix. Les hôteliers new-yorkais n’ont pas la réputation d’être des philanthropes »
, explique Michel-Yves Labbé.

De là à ce que cet épisode indépendant de leurs volonté fasse voler des dossiers de réclamation vers les comptoirs des agences…

14 morts dans 6 Etats de la côte Est depuis samedi

L'ouragan rétrogradé en tempête tropicale reste dangereux, selon les déclarations de Barack Obama, ce dimanche. Il a déjà fait 14 morts dans 6 Etats de l'Est des Etats-Unis depuis samedi et ses dégâts sont évalués déjà à plusieurs dizaines de milliards de dollars.

Dimanche soir, il poursuivait sa progression vers le Nord-Est à 43 kmh, s'approchant du Nord de la Nouvelle-Angleterre, avec des vents ne dépassant plus 85 km/h, selon le centre national des Ouragans (NHC).

Des précautions extraordinaires avaient été mises en place à New York où 50.000 New-Yorkais se sont réveillés sans électricité dimanche, dans une ville noyée sous les pluies torrentielles.

Vendredi dernier, 370.000 d'entre eux ont été évacués et les transports en commun, fermés. Ce lundi, ils resteront fermés car si les dégâts restent limités dans la ville où on ne déplore pas de victimes pour l'instant,
sur les zones côtières de la ville, quelque 62.000 foyers sont toujours privés d'électricité.

Aucune date de reprise n'a été donnée, ni pour le métro ni pour les bus. Les trois aéroports de New York, fermés samedi soir, rouvriront "au mieux lundi soir", a précisé un responsable aéroportuaire, Christopher Ward, cité par l'AFP.


Lu 2329 fois

Notez


1.Posté par beaumont le 29/08/2011 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les aéroports new yorkais sont à nouveau ouverts depuis ce lundi matin six heures (heure locale) pour les arrivées et le seront à partir de midi pour les départs.
Deux jours de fermeture totale, des dizaines de milliers de passagers bloqués, des vols surbookés pour plus d'une semaine et tout çà par la faute du redoutable principe de précaution appliqué par les autorités américaines, le maire de New York en tête.
En effet, toutes les prévisions météo annonçaient une arrivée très affaiblie de l'ouragan Irène à New York pour dimanche matin. Alors, pourquoi avoir fermé tous les aéroports de la ville dès samedi matin, à la surprise générale? Il faut se souvenir de l'épisode Katrina pour comprendre que désormais, aux Etats Unis, la moindre perturbation météorologique est synonyme de catastrophe annoncée. Résultat: black out complet, même si ce n'est pas justifié. Ils sont parfaits ces américains...

2.Posté par La Rédaction le 29/08/2011 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut Thierry

Je pense que c'est toi ? C'est vrai que les Américains exagèrent parfois mais depuis une certaine Roselyne Bachelot et les mesures de prévention de la Grippe H1N1, je crois qu'il faut faire profil bas, tu ne penses pas =;O))

Amitiés

3.Posté par beaumont le 29/08/2011 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Jean,
Très franchement, pour avoir passé ce week end à Brooklyn, à quelques kilomètres seulement de JFK, toute la journée de samedi a été très calme, il n'y a que pendant la matinée de dimanche que la force du vent pouvait empêcher les avions de se poser et de décoller en toute sécurité. Depuis ce lundi matin ici à NY, la polémique enfle car nombreux sont ceux qui reprochent à Bloomberg d'avoir bloqué la ville beaucoup trop tôt sans tenir compte de l'avis des spécialistes qui prévoyaient un passage d'Irène sur NY dimanche matin.
Il s'en fout Bloomberg, c'est pas lui qui paye...

4.Posté par GNALITA le 26/08/2012 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
26/08/2012
Ce sont deux perturbations: ouragans et typhons qui menacent à la fois les USA te le JAPON. Un coup sera porter aux économies de ces deux nations et par voie de conséquences à l'économie mondiale.
Si cela se couplait, pour ce qui est du JAPON, à un séisme, l'archipel ne se relèverait plus, et l'impact serait considérable.La sécheresse aux états-unis a déjà été délicate à gérer sinon quasiment impossible.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com