TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Union des aéroports français : en 2013, même les low cost sont prudentes

le low cost pèse désormais 22,3% du trafic passagers global


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mercredi 20 Février 2013

Le record de fréquentation des aéroports français a encore été battu l’année dernière et ce, en dépit d’un ralentissement du trafic à partir du mois d‘octobre. La courbe étant toujours descendante en janvier, l’UAF s’attend, dans ces conditions, à une année 2013 difficile avec les bases d’Air France en contraction et moins d’ouvertures de lignes par les compagnies low cost.



Parmi les low cost, Easyjet continue son déploiement avec un trafic en hausse de 9%, Ryanair suit avec 7%, tandis que Vueling a vu sa part de marché bondir de 31%. - Photo Aéroports de Paris - LUIDER, Emile - LA COMPANY
Parmi les low cost, Easyjet continue son déploiement avec un trafic en hausse de 9%, Ryanair suit avec 7%, tandis que Vueling a vu sa part de marché bondir de 31%. - Photo Aéroports de Paris - LUIDER, Emile - LA COMPANY
L’UAF, l’association des aéroports français tire un bilan 2012 plutôt satisfaisant du transport aérien sur les 135 plates-formes membres de l’association.

L’activité s’affiche en positif avec 168 millions de passagers
, soit une croissance de 2,7%. De quoi tenir la comparaison avec la moyenne européenne qui se situe à +1,8%.

La croissance n’est cependant pas homogène. Ce sont surtout les aéroports de province où les compagnies low cost ont ouvert des lignes, notamment en transversal, qui récoltent les meilleurs chiffres avec une croissance de 6,1%.

Certains font beaucoup mieux parmi les aéroports de plus d’un million de passagers comme Marseille (+12,7%) , Nantes (+ 11,9%) et Lille (+20%), mais Tours avec l‘arrivée de Ryanair bat des records (+ 39,9%). Avec 169 341 passagers….

A l’inverse, Paris qui avec ses 88 788 765 passagers totalise toujours 56,4% du trafic total de métropole (en baisse d‘un point sur 2011), voit son volume d’activité en quasi-stabilité à +0,8%, réparti pour CDG à +1% et pour Orly à +0,3%.

Le transport à bas coûts a connu une hausse de 9,5%

« Paris est dans le trend des grands aéroports européens », explique Jean-Michel Vernhes, le président de l’UAF. Ou plus précisément des grands aéroports de l’Union européenne car hors Union, la croissance fait un bond de 8,8%, notamment en Turquie et en Russie.

Parmi les low cost, Easyjet continue son déploiement avec un trafic en hausse de 9%, Ryanair suit avec 7%, tandis que Vueling a vu sa part de marché bondir de 31%.

Au global, le transport à bas coûts a connu une hausse de 9,5% avec 35 159 470 passagers. Il pèse désormais 22,3% du trafic passagers global et même 33,4% si on ne considère que les aéroports de province.

Contrairement aux résultats de métropole, l’activité a été en forte baisse dans les Dom-Tom : -3,3% pour la Réunion, -2,7% pour la Guadeloupe, -5,1% pour la Martinique, -1,4% pour Nouméa la Tontouta. « On verra en 2013 si l’arrivée de XL Airways stimulera le trafic », s’interroge Jean-Michel Vernhes.

Si les chiffres d’affaires des aéroports domiens devraient accuser logiquement une baisse, ceux des aéroports métropolitains sont tous en progression.

Les aéroports prévoient tous des budgets en hausse

« Les recettes extra aéronautiques (parking, commerces, immobilier) sont désormais plus importantes que les recettes aéronautiques dans les aéroports les plus importants », explique le président de l’UAF.

Et si le nombre de mouvements d’avion est en baisse de plus de 20 000 par rapport à 2011, l’emport plus important pour chaque appareil a joué positivement sur les redevances d’atterrissage et de stationnement liées au poids des avions.

Le cas se reproduira-t-il en 2013 ?

Jean-Michel Verhnes s’attend au mieux à une croissance plate du trafic. Pour autant, les aéroports prévoient tous des budgets en hausse, même s’il reste une grande inconnue, le budget d’ADP.

Marseille prévoit ainsi un CA de 123 millions pour cette année, soit cinq millions de mieux qu’en 2012, Beauvais prévoit 58 millions au lieu de 54, Lyon 161 millions au lieu de 153, etc.

Seuls Montpellier, Bastia et Brest voient un CA à l’étal par rapport à 2012 tandis que Strasbourg et Bâle/Mulhouse tablent sur un CA en baisse.

Lu 1424 fois

Tags : aéroports, uaf
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 11:50 Ryanair plie sous les contestations de ses pilotes


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com