TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





V. Carrefour : volume d'affaires supérieur à 222 Mie cette année

il n'y a eu plan social ni licenciement économique


Rédigé par La Rédaction le Mardi 26 Octobre 2004

Il y a un an on ne donnait pas cher de l'avenir de Voyages Carrefour. Aujourd'hui, Isabelle Cordier-Archer, directeur général, est sur le point de réussir son challenge. Les pertes du Groupe ont été divisées par deux et la "casse" minimisée. Mieux : la grande surface qui a fait de la vente du produit France son fer de lance, table sur une croissance de 6% en 2005.



Isabelle Cordier-Archer
Isabelle Cordier-Archer
T.M.com - Cela fait maintenant un an, quasiment jour pour jour, que vous êtes à la tête de Voyages Carrefour. A l'époque vous perdiez 8 millions d'euros. Où en êtes-vous aujourd'hui ?

Isabelle Cordier-Archer : " Nous tenons nos engagements : nous avions prévu de diviser la perte par deux en 2004, et nos prévisions d'atterrissage ( notre exercice est en année civile) nous donnent un EBIT en dessous de 4 millions d'euros. Nous serons donc un peu mieux que prévu..."

T.M.com - Comment êtes-vous arrivée à ce résultat et qu'a-t-il fallu sacrifier ? Y-a-t'il eu des suppressions d'emplois, par exemple et des fermetures d'agences ?

ICA: "Sacrifice" n'est pas le bon mot ! Il est clair que nous devions repenser notre fonctionnement. J'ai préféré prendre du temps pour observer et analyser l'entreprise. Les décisions ont débouché sur un plan d'actions et nous avons mis en place plusieurs chantiers. La tâche a été difficile, mais il n'y a pas eu de plan social ni de licenciement économique.

Les effectifs ont été principalement réduits par le non remplacement d'un turn over naturel. Quand aux fermetures d'agence, je parlerai plutôt de rééquilibrage d'emplacement. Nous avons fermé 3 agences ( Paris Odéon qui était hors concept et dégageait une rentabilité négative depuis son ouverture, Nevers et Issoire qui n'avaient pas de potentiel de développement).

En revanche, nous avons ouvert 3 agences dans des Hypers à fort potentiel : Wasquehal (nord de Lille) , Labège ( Toulouse) et prochainement L'isle d'abeau près de Lyon. Ainsi l'effectif des agences est resté stable."

T.M.com - Pourquoi votre entreprise perd-elle encore de l'argent dans le voyage alors que les grandes surfaces, comme Leclerc par exemple, ont plutôt pour habitude d'en gagner ?

ICA: "Il faut comparer ce qui est comparable : Leclerc est un réseau d'indépendants franchisés alors que nous sommes un réseau intégré. Le CA 2003 de Leclerc est de 252,6 millions d'euros pour 138 agences; nous sommes à 217,9 millions pour 86 agences.

Sur ces bases, notre volume à l'agence est le plus performant. Concernant la rentabilité, je ne peux répondre que pour Carrefour; pour info, nous absorbons TOUS nos frais ( FP, Pub, Loyers...)"

TourMaG.com - Qu'est qui a changé dans la stratégie de distribution de Carrefour par rapport à l'année dernière, depuis votre arrivée ?

ICA: "Le principal était de relancer la dynamique commerciale. Une réorganisation des services et la mise en place d'outils de back office ont amélioré la productivité du siège. Les équipes marketing ont travaillé sur la modification des supports de communication et sur un nouveau plan merchandising en agences.

Les achats ont rééquilibré le mix produits : La Sélection ( notre MDD) représente 50% des ventes et une visibilité plus importante des marques nationales a été offerte à nos partenaires. Des actions de cost killing ont été logiquement mises en place. Je suis fière des équipes de Voyages Carrefour qui ont toujours gardé un esprit de conquête et se battent pour gagner."

TourMaG.com - Vous venez de sortir une brochure Courts séjours France. Pourquoi et que représente la destination France dans votre volume d'affaires ?

ICA: "Un peu de chauvinisme : la France est un plus beaux pays du monde et certainement celui qui offre le plus de diversité ! Mer, Montagne, Campagne, Culture, Gastronomie... d'ailleurs 80% des Français partant en vacances... partent en France et peu utilisent le service d'une agence de voyage.

La part de marché a conquérir est donc importante. De plus vendre la France est facile et rémunérateur. La France représente 25 % de notre Volume d'affaires en 2003 et 49 % en nombre de dossiers."

TourMaG.com - On avait l'habitude des "coups" marketing de Carrefour (TGV, Eurostar...) Sont-ils définitivement mis au placard ?

ICA: "Vous ne regardez donc pas les catalogues Carrefour ??? Les achats ont été plus qu' imaginatifs et agressifs sur les prix de nos opérations nationales. Quelques exemples : 1 circuit Japon à 2000 euros a généré 1000 pax en début d'année.

L'actualité du moment : 1 circuit 10 j Bornéo à 1 250 euros vient de dépasser les 500 inscrits. Un circuit en Inde de 12 jours à 1 150 euros a réusi un score de plus de 400 pax le premier jour de sa commercialisation, idem pour un 16 j Mexique / Guatemala / Bélize à 1 450 euros sorti le même jour. 

Une précision importante : nous sommes aussi intransigeants sur la qualité. Les prix inclus les repas, visites, hébergement en 3 ou 4 * mais également les taxes d'aéroport... L'intérêt principal est que nos clients connaissent la valeur ajouté de "nos coups". Que le "milieu" du Tourisme l'ignore m'est égal !"

TourMaG.com - La vente de tourisme sur internet n'a pas vraiment réussi à Vacances Carrefour. Vous travaillez cependant à la relance d'un nouveau site. Qu'aura-t-il de différent par rapport au précédent et l'arrivée des Majors de la vente en ligne en France ne compromet-elle pas une nouvelle tentative ?

ICA : "Nous travaillons en effet sur un nouveau site. Rien n'est encore acté à ce jour. Cependant nous travaillerons en collaboration ( marque blanche) avec des partenaires et intégrerons notre valeur ajoutée : la France, nos opérations nationales, La sélection, des prix et surtout du Stock. Je considère ce site comme une vitrine (une agence) supplémentaire.

Le but n'est pas d'envoyer nos clients actuels sur un site mais de créer un nouveau trafic. Voyages Carrefour a une visibilité dans 86 agences et le groupe possède 213 hypermarchés en France. De plus, nous avons déjà un plateau de vente à distance opérationnel. Autrement dit, pas question de rivaliser avec les majors américains car nous ne sommes pas une agence de voyages en ligne..."

TourMaG.com - Quels sont vos objectifs en termes de volume d'affaires pour 2004/2005 et à quand estimez-vous le point d'équilibre ?

ICA: "Le volume 2004 devrait dépasser les 222 millions d'euros, en progression / N-1. Nous travaillons actuellement sur les prévisions 2005 avec un objectif de + 6%. Pour conclure, tous nos efforts convergent vers ce point d'équilibre, le plus rapidement possible..."



Propos recueillis par Jean da LUZ - redaction@tourmag.com

Lu 2208 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com