TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





V. Nicolas Delord : "Jet tours a retrouvé ses lettres de noblesse"

La saga Jet tours


Rédigé par A.B. le Vendredi 26 Août 2016

En près d'un demi-siècle, Jet tours aura connu bien des péripéties. A sa création, en 1968, elle est une marque de SOTAIR, l’une des filiales d’Air France. Un premier élan lui sera donné en 1972 avec Roger Pinson. Dans les années 1970-1980, elle forme avec « Eldorador » et « Jumbo », une marque de référence dans le top 3 des TO français. Elle a gagné de l’argent, elle en a perdu… Elle a été rachetée puis revendue. Elle a failli disparaître. Elle est restée néanmoins une marque forte. Retour sur son histoire.



N. Delord : "Jet tours est en train de redevenir la plus premium des marques généralistes en France" - DR
N. Delord : "Jet tours est en train de redevenir la plus premium des marques généralistes en France" - DR
TourMaG.com - Vous êtes président et directeur général de Jet tours depuis 2 ans et demi. Quel bilan tirez-vous de cette période ?

Nicolas Delord :
Je dirais que Jet tours a retrouvé ses lettres de noblesse, en revenant sur ses fondamentaux, tout en apportant les innovations nécessaires.

Rien n'est jamais fini, il y a encore du travail, mais la stratégie de redorer la marque, avec une montée en gamme, est très avancée. Je dirais que Jet tours est en train de redevenir la plus premium des marques généralistes en France.

Certains diront : "Pourquoi ce retour en arrière ?". Tout simplement parce que le monde d'il y a 3 ans n'est pas celui d'aujourd'hui et qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

Nous restons pragmatiques et savoir revenir en arrière me semble être une preuve d'intelligence.

TourMaG.com - Quels moyens avez-vous mis en place pour atteindre vos objectifs ?

Nicolas Delord :
Il y a eu tout d'abord un travail très important de reconquête de la distribution. Cela passe par les partenariats avec des réseaux, notamment celui conclu avec Selectour Afat après 7 ans d'interruption.

Mais aussi par un travail sans relâche pour l'amélioration de la qualité de services rendus aux distributeurs et aux clients. A ce sujet, nous allons mettre en place très prochainement un questionnaire de satisfaction pour les agences de voyages.

TourMaG.com - Justement, les contrats avec les agences franchisées Jet tours sont en train d'évoluer ?

Nicolas Delord :
Effectivement, nous allons passer de 6 à 7 types de contrat lors de mon arrivée à un seul contrat, simplifié, qui répond aux attentes des franchisés et qui va faciliter le développement des franchises. Les signatures vont commencer en septembre.

Aujourd'hui, Jet tours, ce sont 80 agences exclusivement franchisées, mais nous aimerions augmenter le parc d'enseignes avec 150 agences supplémentaires d'ici 3 ans, Jet tours et Thomas Cook confondus.

TourMaG.com - Votre décision, en 2014, de conserver les agences Jet tours allait à l'inverse de la stratégie de vos prédécesseurs...

Nicolas Delord :
Leur logique de développer la distribution avec Thomas Cook et le tour-operating avec Jet tours paraissait bonne en théorie, mais dans la pratique, je ne vois pas la difficulté de conserver une logique de distribution de la marque Jet tours sous forme de franchises.

Il y a une demande pour cela et il est important que la marque soit aussi physiquement présente dans la rue.

TourMaG.com - En 2016, vous vous apprêtez à rafraîchir les agences ?

Nicolas Delord :
La première agence Jet tours aux couleurs du nouveau concept sera dévoilée fin septembre en région parisienne.

Comme nous l'avons fait pour les agences Thomas Cook, le concept des points de ventes Jet tours a été redéfini à l'intérieur comme à l'extérieur. La digitalisation y aura une place très importante et le parcours client à été revu.

Mais contrairement à Thomas Cook, qui a un positionnement plutôt de distributeur, le concept Jet tours sera davantage typé, avec un parti pris plus fort, car nous nous positionnons ici en tant que tour-opérateur.

TourMaG.com - Vous réaffirmez donc l'identité de la marque ?

Nicolas Delord :
Depuis 2013, nous travaillons à rendre à Jet tours son ADN : qu'il devienne le plus premium des tour-opérateurs de taille critique généraliste.

Pour cela, la communication a été repensée sur le fond, la forme et la puissance, avec de nombreuses campagnes publicitaires afin que l'image de la marque retrouve progressivement le niveau qu'elle a pu avoir dans l'esprit des clients, notamment depuis la reprise par Thomas Cook.

Nous souhaitons lui apporter une dimension "lifestyle" et "glamour", mais aussi plus expérientielle.

Notre première action a été de mettre le client en scène, au travers de publicités, avec le message " Jet tours, des voyages qui vous racontent". Puis, dans un deuxième temps, nous sommes revenus à quelque chose de plus neutre, mais en employant un ton plus impertinent, comme par exemple : "Gourmand, et alors ?".

Nous avons souhaité jouer sur l’attitude un peu plus désinvolte que peuvent s'autoriser nos clients en vacances, sur le droit d'être soi-même, sur les émotions.

Le logo évoluera également dès le mois de novembre, avec l'ajout d'un logo à la marque Jet tours, toujours dans la logique de l'émotion, de l'expérience, du souvenir.

TourMaG.com - En parlant de marque et de souvenir, celle d'Eldorador, créée par Roger Pinson dans les années 70, a disparu depuis peu...

Nicolas Delord :
Cela a fait l'objet d'un long débat. La marque nous appartient encore pour longtemps, mais il est difficile d'entretenir plusieurs marques.

Nous avons constaté qu'Eldorador avait une grande notoriété auprès des agences de voyages, mais était quasi inexistante pour le grand public. Voilà pourquoi nous avons rebaptisé les hôtels clubs au nom de Jet tours.

TourMaG.com - Justement, côté production, les changements sont aussi de mise...

Nicolas Delord :
L'évolution de la production Jet tours se situe dans la logique de l'évolution de la marque, et inversement.

L'offre a été revue considérablement, avec une réduction de la production sur le Maghreb et davantage de produits sur l'Europe du sud et en long-courrier, un axe sur lequel nous élargissons notre portefeuille d'établissements 5*.

Nous avons aussi réintroduit les clubs Jumbo - bien qu'ils soient différents de ceux d'avant - et lancé les clubs Jet tours, avec l'offre la plus premium du marché, derrière Club Med qui propose vraiment une offre à part.

Désormais, pour balayer tous les segments du marché, du 3* au 5*, nous avons doublé le nombre de nos hôtels clubs en un an et demi, passant de 24 en 2014 à 44 en 2016.

Cet hiver, nous ouvrons la Thaïlande, les Maldives ou encore Cuba. Nous augmentons aussi les capacités sur des destinations historiques et créons de nouveaux produits, comme un hôtel club à bord d'un navire, avec Star Clippers. Un produit qui a d'ailleurs remporté un succès total cet été.

Enfin, nous développons le concept d'"expérience client", en proposant des "Jet coach" dans certains hôtels à Zanzibar, aux Maldives et aux Seychelles.

Une brochure "Signature Collection Exception" va également sortir prochainement, avec une offre des plus beaux hôtels haut de gamme. Vous me direz : est-ce pour remplacer la marque Secrets ? Et bien non, mais la stratégie évolue et le développement d'une offre haut de gamme est nécessaire.

TourMaG.com - Quel avenir entrevoyez-vous pour Jet tours ?

Nicolas Delord :
La marque va devenir de plus en plus technologique, avec une refonte totale des outils et des plates-formes on line B2B et B2C.

La vraie rupture technologique interviendra entre le début de l'année 2017 et ce, jusqu'à l'été. Le design, les fonctionnalités les capacités, la fiabilité de l'offre et la qualité de présentation seront revus d'ici 2 ans.

D'ici fin 2017, la mutation technologique sera achevée et nous aurons à la fois rattrapé le retard et innové.

Tous les projets sont actuellement en cours et d'ici fin 2016, le premier résultat apparaîtra avec un jettours.com totalement repensé. Les innovations sur les mobiles et tablettes suivront en 2017.

Quant à la production, nous allons poursuivre le développement de l'offre sur les hôtels clubs et le long-courrier, afin de devenir le leader en rapport qualité/prix et en positionnement premium sur les hôtels clubs, à l'exception du Club Med bien sur.

Avec l'objectif, sur les 2 à 3 ans à venir, de proposer environ 55 à 60 clubs, avec un positionnement clair : d'un côté, les Jumbo en 3*-4* et de l'autre, les Jet tours, en 4*-5*.

Cela s'accompagnera d'une offre toujours plus flexible et personnalisée, comme le faisait Jet tours par le passé. Nous espérons, d'ici 2 ans, revoir la marque Jet tours parmi les premiers TO en termes de notoriété.

Retrouvez l'intégralité de la saga Jet tours en cliquant ici.

Lu 4258 fois

Notez


1.Posté par SigneFurax le 29/08/2016 05:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est marrant le nouveau TheBoss ... Mais comment y croire ? TC a perdu toute crédibilité dans le marché et Jet Tours est parti avec l'eau du bain 😤 Pôvre tourisme ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com