TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Ventes aux mutuelles : les agences de voyages s'estiment en danger de mort !

Le courrier des réseaux interpelle vertement les producteurs


Rédigé par Jean Da LUZ le Mardi 27 Septembre 2011

Depuis environ 2 ans, les producteurs ont trouvé un nouveau canal de vente : les assureurs et mutuelles en tous genres qui pratiquent des rabais de l'ordre de 9% à leurs adhérents par rapport au prix qu'ils peuvent trouver en agence. Les ventes sont gérées directement par les TO grâce à des lignes dédiées. Une concurrence que les distributeurs jugent de plus en plus insupportable et qui remet en cause leur business model. TourMaG.com s'est procuré le courrier (en PJ) signé par la quasi totalité des réseaux (TourCom excepté).



Sur le site web de la Macif, tous les grands TO sont là, affichant dans un beau consensus une ristourne de 9%. Nous avons volontairement masqué les logos afin de ne pas montrer du doigt un producteur plutôt qu'un autre. Il suffit de jeter un coup d'oeil au site pour s'apercevoir que pas un bouton de guêtre ne manque aux adhérents de la mutuelle...
Sur le site web de la Macif, tous les grands TO sont là, affichant dans un beau consensus une ristourne de 9%. Nous avons volontairement masqué les logos afin de ne pas montrer du doigt un producteur plutôt qu'un autre. Il suffit de jeter un coup d'oeil au site pour s'apercevoir que pas un bouton de guêtre ne manque aux adhérents de la mutuelle...
Mêmes droits, mêmes devoirs !

Voilà le leitmotiv du Collectif de réseaux qui vient d'adresser dernièrement un courrier aux tour opérateurs.

Un collectif regroupant la quasi totalité des réseaux (*), grande distribution et agences en ligne comprises) ce qui témoigne de l'importance accordée par les Distributeurs à l'affaire.

C'est qu'il y a urgence à agir. La vente de voyages par correspondance (on peut l'appeler ainsi), pratiquée par des organismes d'assurance tels la Macif, risque de chambouler rapidement la donne actuelle.

De plus en plus de dossiers échappent aux agences traditionnelles, incapables de s'aligner face à de tels rabais.

"Je perds chaque semaine entre 2 et 3 dossiers significatifs, en raison de cette concurrence, explique un agent de voyages. Demain je ne le saurai peut-être même pas parce que les clients ne se déplaceront plus..."

Que faire ? "Nous voulons que ces organismes qui contribuent à la vente de voyages, soient assujettis aux mêmes droits et aux mêmes devoirs. C'est prévu dans la loi. Les assurances et autres mutuelles doivent s'immatriculer pour vendre du voyage..."

Mais que fait le SNAV ?

Chiche ? Pas vraiment, car il n'est pas évident que de grands groupement aient envie de se lancer dans un nouveau métier, recruter du personnel spécialisé, gérer les après ventes... et finalement raboter peu à peu la plus value actuelle.

Pour faire plier Producteurs et Mutuelles, les Distributeurs ont deux solutions : faire pression sur les premiers en brandissant la menace d'un boycott de leurs ventes et agir en justice contre les seconds, compte tenu du caractère para-commercial de la démarche...

Quelles sont les chances d'aboutir ? Le combat est de taille.

Au niveau des négos et d'un boycott potentiel, il suppose une solidarité sans faille de la part du Collectif. Que l'un d'eux vienne à plier et c'est le fragile édifice qui s'écroule.

Si l'ensemble tient la route, les Producteurs risquent de jeter l'éponge car la marge escomptée par la vente directe ne sera pas suffisante face aux pertes éventuelles. De leur côté, les Mutuelles et autres assurances n'ont pas forcément envie de créer des agences de voyages en leur sein...

Juridiquement, c'est au Snav (tiens, on l'a pas encore entendu ?), de s'emparer du dossier et de dénoncer la situation actuelle. Voilà un beau et noble combat qui redorerait certainement les lettres de noblesse de notre Syndicat et lui gagnerait de nombreux adhérents (et cotisations), dont il a grand besoin, n'est-ce pas ?

Affaire à suivre...

Un courrier ferme et sans ambigüité

C'est un courrier ferme et sans ambigüité qu'ont signé François-Xavier de Bouard et Jean-Pierre Mas (As Voyages), Isabelle Cordier (Carrefour Voyages), Bernard Boisson (Leclerc Voyages), Adriana Minchella (Cediv), Sophie Leguyon (Cora Voyages), Frédéric Sainte Marie (Auchan Voyages), Frédéric Vanhoutte (Level.com) et Michel Dinh, CWT Havas Voyages.

Morceaux choisis : "Vous recourez (ainsi) sciemment pour la distribution de vos voyages à des intermédiaires qui ne remplissent aucune des conditions exigées par la loi..."

"Vos intermédiaires n'ont souscrit aucune garantie financière..."

"Nous entreprises pâtissent (en outre) sérieusement de la concurrence déloyale préjudiciable ainsi exercée par vos "nouveaux distributeurs"...

"Nous vous demandons dès lors de cesser ce type d'entrave à la loi..."

"Nous espérons (...) que vous allez pouvoir nous proposer une solution rapidement pour éviter une action contentieuse..."
Ventes aux mutuelles : les agences de voyages s'estiment en danger de mort !

Ventes aux mutuelles : les agences de voyages s'estiment en danger de mort !

Lu 7282 fois

Notez


1.Posté par dominique le 28/09/2011 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai perdu un beau dossier Marmara comme cela. En plus je suis moi même à la MACIF et j'ai donc accès à toutes ces promotions. Les mutuelles ne vendent pas de voyages, elles dirigent leurs assurés vers les tours opérateurs. Les tours opérateurs traitent avec le client en direct et je pense qu'ils préfèrent rétrocéder 9% à un client que 12% (en moyenne) à une agence, agence qui paiera en plus en différé. Maintenant reste à savoir si les mutuelles se font rétribuer par les tours opérateurs...

2.Posté par PROCHE Frédéric (PROCHE VOYAGES) le 28/09/2011 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà une action de la distribution qui aurait du être faite depuis longtemps ! Enfin....
Il serait intelligent et très judicieux que les agences de voyages appuyent cette initiative.
Il devient très pesant d'admettre que nos principaux partenaires sont en même temps nos pires concurrents !
Les producteurs nous passent de la pommade mais nous plantent en même temps des couteaux dans le dos !!! Arrêtons l'hypocrisie....

Vous pouvez compter sur mon soutien dans votre action.

Frédéric PROCHE
PROCHE VOYAGES

3.Posté par Pascal (agent de voyages depuis 1978) le 28/09/2011 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est il possible de connaître la liste exacte des TO se livrant à ce petit jeu ?. Il me semble important de diffuser cette liste pour que chaque agent de voyages se fasse sa propre opinion sur ces fameux partenaires et ainsi envisager toute mesure de rétorsion qui lui semble appropriée.

4.Posté par Bruno Subtil le 28/09/2011 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il en est de même avec les personnels des mairies! Dans la petite ville de Troyes, les 1100 employés (sur 60 000 habitants) profitent via leur "comité social" de réductions de 8% à 15% chez de nombreux TO!

5.Posté par Jean-pierre le 28/09/2011 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour Pascal :https://www.macif.fr/web/site/offres/accueil/avantages_et_services/as_mes_loisirs/voyages

Ces T.O là ce foutent de nous, il n'y a qu'a les boycotter si ils pensent pouvoir se passer des agences de voyages, et accorder des remises importantes aux sociétaires !

Jp.

6.Posté par alexis Selinger le 28/09/2011 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Pascal

Voici le listing des TO référencés par la MACIF à la rubrique Avantages et Services :

Marmara, Look Voyages, Jet Tours, Vacances Transat, Fram, Plein Vent, Héliades, Ollandini, Thomas Cook

Compte tenu de la présence de Fram et Plein Vent parmi les TO référencés est il étonnant que le SNAV dirigé par Georges Colson actionnaire principal de ces 2 enseignes soit atone sur le sujet ?


alexis Selinger

7.Posté par Pascal le 28/09/2011 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les producteurs veulent se passer des vendeurs.
Les vendeurs veulent se passer des producteurs.
Les clients veulent se passer des agences et des TO.
Les mutuelles vendent du voyage.
Les CE vendent du voyage.
Les Assos vendent du voyage.
Les centrales hôtelières vendent du voyage.
Google veut vendre du voyage.
Quel monde formidable !

8.Posté par ANNETTE le 28/09/2011 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfin une réaction de la part des différents réseaux !!! Faut il vraiment attendre que le tourisme aille si mal pour mettre à jour ce que chacun connait depuis des années maintenant .
L'on parle là des mutuelles, mais qu'en est il des comités d'entreprise ou autres qui proposent des remises allant jusqu'à 18% 'ex / CGOS. Ces comités ont ils un agrément ?
Cela est bien beau d'aborder le sujet, mais il est à craindre que cela ne changera rien à l'affaire.
A suivre !

9.Posté par Pascal le 28/09/2011 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Saluons cette intiative de la part de la distribution, de mémoire je n'ai jamais vu cela. Force est de constater que c'est un sujet qui rassemble, certains pensent que ce la ne changera rien à l'affaire ou tout du moins que c'est a craindre.....pour une fois qu'il y a une union sur un sujet si grave encourageons les, plutôt que de se mettre dans une situation de pessimisme. ( reponse à Annette) Prouvons à ceux qui sont capables de se réunir et d'entamer un débat que la distribution est derriere eux, que chaque agences provenant de tout réseaux confondues montrent leur soutien.....il faut que la base s'exprime.
Alors moi je m'exprime et je suis solidaire, les décisions prisent par les dirigeants de réseaux, par les PDG doivent être soutenues par la base, je les salues et les encourages à continuer, nous devons trouver un consensus sinon comme l'indique jean da Luz , beaucoup d'agences ne resisteront pas ...Je vous laisse imaginer les dégats sur notre activité si toutes les assurances entament des négociations avec les TO....

10.Posté par STEPHANIE GOMEZ le 28/09/2011 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais que font Tourcom et Manor ? Ils ne me semblent pas être signataires du courrier.
A priori les agences de leurs réseaux ne sont pas touchés par le para commercialisme que nous vivons tous.Mesdames et messieurs les dirigeants des agences membres de ces 2 réseaux, manifestez vous,car il est évident que comme nous tous cette concurrence vous pénalise.
Bravo pour cette initiative, il était temps qu'un tel collectif se créé et se fasse entendre.
Courage pour la suite, nous sommes complétement solidaires avec les signataires.

11.Posté par BHL le 28/09/2011 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et voilà qu'un collectif de réseaux, parmi les plus significatifs de notre profession, décide, comme par enchantement, de refaire l'Histoire, comme s'ils découvraient subrepticement un dossier qu'ils connaissent depuis des lustres...
Au bal des F... C..., ils y dansent tous depuis au moins une bonne vingtaine d'années et jouent aujourd'hui les vierges effarouchées !
Votre confrère P. Amalou connaît bien le dossier, lui qui a animé en son temps une commission sous l'égide du SNAV, afin de traiter et trouver des solutions pour mettre fin à cette concurrence, considérée comme déloyale, et qui n'a abouti absolument à rien, sauf à faire perdre du temps aux membres qui la composaient...

12.Posté par AF le 28/09/2011 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement BHL c'est un combat d'arrière garde...et qui n'aboutira jamais. Ces mutuelles ne participent en rien à l'organisation et à la vente d'un voyage, ils ne font que mettre en contact leurs adhérents avec un TO...qui lui organise...et alors ? Le client est couvert par le TO, c'est le principal non ? Vous pensez sèrieusement que ces entreprises ne se sont pas penchées sur la faisabilité juridique de cette affaire ??? ils sont sérieux eux...et organisés !!!

13.Posté par philémars le 30/09/2011 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'accord avec toi AF ... la réalité et la grande fragilité de la distribution en Francec'est qu'elle n'a jamais su ( ou pu ) imposer sa force au producteur comme a su le faire ' la grande distribution"....

Aujourd'hui la réalité c'est que c'est plus les agences qui ont besoin des TO que le contraire...
Et là !...
Vous connaissez la suite ... votre agence devient le point de vente d'un grand groupe et votre metier devient celui d'un vendeur Darty ( rien de péjoratif !! et ça marche bien outre manche et en Allemagne ) ou vous devenez original , inventif , vous musclez votre relation client et vous vous créez d'un coté vos propres réseaux de commercialisation alternatifs sur des resaux affinitaires en adaptant votre propre production....ou ...vous ...mourrez...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com