TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Village Cap Esterel : le torchon brûle entre les copropriétaires et Pierre & Vacances

Les co-propriétaires dénoncent la mauvaise gestion du site


Rédigé par Michel BOVAS le Mardi 26 Août 2014

Un vent de fronde souffle sur le village de vacances varois du Cap Esterel, où les copropriétaires et les commerçants dénoncent la gestion du groupe Pierre et Vacances.



Construit il y a bientôt 25 ans, Cap Esterel fut le premier site de loisirs intégré aux portes de Saint Raphaël - DR
Construit il y a bientôt 25 ans, Cap Esterel fut le premier site de loisirs intégré aux portes de Saint Raphaël - DR
Avec 210 ha dominant la Méditerranée, Cap Esterel (1 700 logements) est l’un des plus gros villages de vacances gérés par Pierre & Vacances.

Construit il y a bientôt 25 ans, il fut le premier site de loisirs intégré aux portes de Saint Raphaël.

Sur ce vaste domaine en collines dominant la mer, le groupe Pierre et Vacances gère les logements confiés par les particuliers investisseurs et les infrastructures de loisirs (golf, espace aquatique, piscine à vagues, courts de tennis, un centre de balnéothérapie) dont il est propriétaire.

Pierre et Vacances assure la gestion de 50% du parc logement. Le site a servi de modèle pour d’autres resorts Pierre & Vacances construits par la suite.

Un village qui a mal vieilli

Reste qu’aux yeux de certains co-propriétaires, le site a mal vieilli.

Et 150 représentants d'un collectif de 400 co-propriétaires l’ont fait savoir en manifestant, le 17 août 2014, dans le village au grand étonnement des quelques centaines de touristes présents. Et la liste des griefs semble longue...

« A son ouverture, on nous avait promis que le site fonctionnerait à l’année, précise Pascal Rampino, co-propriétaire de plusieurs logements.

Mais depuis quelques années, Pierre et Vacances a réduit progressivement la période d’animation en supprimant la période de Noël, pourtant très appréciée par nos amis italiens.

Aujourd’hui le site ne fonctionne pleinement que d’avril à novembre. Les équipements d’animation vieillissants n’ont pas été renouvelés.

La clientèle se paupérise à travers les promotions tarifaires. Pierre et Vacances fait payer le parking extérieur à la semaine (62 euros) et la carte d’accès à la piscine pour 50 euros par personne. Cela devient rédhibitoire pour des clients dont le budget est plus réduit.

Des commerces et des restaurants sont en difficulté. Rien à voir avec la fréquentation il y a quelques années, avec une clientèle VIP alors que le site servait de décor à des séries.

Pierre et Vacances n’a pas suffisamment investi sur le site dans des infrastructures de loisirs plus attractives pour la clientèle, à l’image de ce qu’il a réalisé dans les Centers parcs. D’ailleurs, un Center Parc sur le site permettrait d’ouvrir l’hiver. Il y a une demande.

Aujourd’hui Cap Esterel offre bien moins de prestations que certains campings de la Côte, qui ont su s’adapter à la clientèle et investir dans des équipements de qualité.

Nous avons donc créé une association regroupant les co-propriétaires et commerçants pour rencontrer prochainement les responsables de Pierre et Vacances et évoquer ces points de litige.
»

Pierre et Vacances prêt à entendre les doléances des co-propriétaires

Interrogé par TourMaG.com, la direction de Pierre et Vacances se défend.

Le groupe ne gère que 50% du parc de logements et le reste appartient à des particuliers qui ont toute liberté pour la location en direct ou par agences.

« Si nous réduisons la période d’ouverture pour les infrastructures de loisirs, c’est pour répondre à la demande de la clientèle. Ce site, contrairement à ce qui a été dit, n’a pas vocation à être ouvert toute l’année.

On avait envisagé de l’orienter l’hiver vers le tourisme d’affaires, mais c’est très aléatoire et difficile à mettre en exploitation.

Si nous avons augmenté le tarif d’accès pour la piscine, il faut signaler que les tarifs n’avaient pas bougé depuis 20 ans.

Nous avons constaté de nombreux abus. Cela nous a conduits à être plus vigilants.

Nous avons renforcé les contrôles, c’est normal vis-à-vis de ceux qui paient les prestations. Nous avons un bail avec le propriétaire. Lors d’un renouvellement, nous lui faisons part des rénovations à effectuer.

Le propriétaire a toute liberté de reprendre son bien et de le louer. Nous ne commercialisons que les appartements qui respectent nos normes d’hébergement.

Nous sommes prêts à entendre les doléances des co-propriétaires, c’est le but de cette réunion programmée en septembre.
»

Lu 12710 fois

Notez


1.Posté par GREGOIRE Gilles et Chantal le 30/05/2016 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons loué la semaine passée une semaine en passant par P et Vacances pour un logement chez un propriétaire au hameau. Pas mal de petits problèmes à l'arrivée (pas d'électricité, ménage mal fait, draps prévus non livrés, 55€ euros pour le parking pas d'info au départ, caution de 450€ alors qu'il était mentionné 200€,pomme de douche minable changée le jeudi etc...). De plus le logement ne correspondait pas à ce qui nous était montré sur internet à la commande. P et vacances se dit pas responsable alors que le propriétaire lui confie la gestion ? C 'est dommage car le cadre est merveilleux, la piscine propriétaire (celle ouverte) était très bien. Nous pouvions aller au village en petit train ou à pieds sans problème. Je suis entrain de réfléchir pour acheter dans le sud est j'avoue que P et Vacances nous a beaucoup déçus.
Gilles et Chantal

2.Posté par 2C2VB le 20/09/2016 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mêmes conflits au village vacances de Bourgenay

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com